vendredi 6 novembre 2009

Risotto à l'encre de seiche, aux crevettes et au chorizo



Ok, Halloween est déjà passé, mais avouez que ce risotto à quelques chose d'un peu effrayant, non? B. avait ramené de son voyage au Japon il y a quelques mois de l'encre de seiche en sachet. Je ne savais pas trop comment l'utiliser, alors je l'avais laissée au fond d'un placard. Il y avait bien cette recette italienne de Risotto al nero di seppia, mais traditionnellement on y met des morceau de poulpe, et moi la texture scouitch-scouitch des calamars, ça ne m'emballe pas terriblement... Finalement ce week-end, j'ai eu l'inspiration pour un risotto à l'encre de seiche, mais avec des crevettes en place de calamar, et du chorizo pour relever le tout... Pour le bouillon, j'ai improvisé un bouillon d'inspiration un peu japonaise: dashi (bouillon japonais de poisson), saké et shoyu (sauce soja japonaise). Le résultat était très savoureux, mais je dois avouer que l'aspect noirâtre de la chose est assez intrigant.


Ingrédients:

200g de riz arborio
1 échalote
1 oignon
15 crevettes crues de taille moyenne
1 morceaux de chorizo
1 sachet de bouillon dashi (ou autre bouillon de poisson)
1 verre de saké
1 cuill à soupe de sauce soja
1 sachet d'encre de seiche (demandez à votre poissonnier)


Préparation:

Dans une casserole, préparez le bouillon avec le dashi, le saké, la sauce soja et 1 bon litre d'eau. Portez à ébullition et gardez chaud à feu doux. Dans une sauteuse à fond épais, faire revenir l'échalote et l'oignon hachés dans deux cuill à soupe d'huile jusquà ce qu'ils soient transparents (saupoudrez d'un peu de sel pour évitre qu'ils ne colorent).
Jettez le riz arborio dans la sauteuse et mélangez bien poour l'enrobez d'huile: les grains de riz deviennent alors translucides. Ajoutez alors deux louchées de bouillon chaud en remuant pour facilitez l'absorption. Poursuivez la cuisson du risotto en ajoutant du bouillon dès qu'il devient un peu sec: en tout la cuisson devrait prendre 20 à 30 minutes.
Préchauffez votre grill: y faire griller le chorizo coupé en tranches fines (pour avoir des chips de chorizo croquantes) puis les crevettes décortiquées. Mélanges chorizo et crevettes et gardez les au chaud.
Quand le risotto est presque à point (grain tendre et crémeux, mais avec un coeur un peu 'al dente'), ajoutez l'encre de seiche. Cuisez encore deux minutes, retirez du feu, ajoutez une bonne cuill à soupe de beurre, mélangez bien puis couvrez et laisser reposer 3 minutes.
Dressez le risotto dans les assiettes et disposez dessus le mélange crevettes- chorizo. Servez sans attendre.

Bon appétit!

2 commentaires :

  1. Si tu prends des calmars, encornets, seiches et autres bestioles de ce genre FRAIS, tu n'auras pas cette texture "souitch-scouitch". C'est même VACHEMENT BON. Par contre, en version surgelés industriels, ça ne présente aucun intérêt, on est d'accord: les lavages successifs puis la congélation ôtent toute la saveur au produit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, depuis j'en ai goûté de très très frais en Bretagne, et la texture n'avait rien à voir, c'est vrai!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...