vendredi 11 décembre 2009

Yeshimbra Assa: Curry éthiopien aux biscuits de pois chiches






Une recette éthiopienne originale, où on retrouve les bases classiques de la cuisine éthiopienne: berbere, oignons rouges, mais où la viande est remplacée par des biscuits de pois chiches. Les éthiopiens étant majoritairement chrétiens orhodoxes, c'est en fait une recette de Carême, et les biscuits de pois chiches sont traditionnellement façonnées en forme de petits poissons. Une idée intéressante pour les végétariens, qui peut être transposée à tout type de curry, surtout que les biscuits sont un jeu d'enfant à préparer.
C'est vrai qu'en photo, l'aspect de ce 'curry' (ce n'en est sans doute pas vraiment un, mais je n'ai pas d'autre mot pour le décrire) n'est pas très folichon, mais ne vous inquiétez-pas: en vrai son odeur alléchante et son goût puissant et complexe sauront séduire les amateurs de découvertes...


Ingrédients:

300g de farine de pois chiches ("besan" dans les épiceries indiennes)
2 cuill à soupe d'huile
6-7 oignons rouges
2 cuill à soupe de berbere
5 cardamomes
2 gousses d'ail
4cm de gingembre

Préparation:

Préchauffez le four thermostat 7. Tamisez la farine de pois chiche dans un grand bol. Ajoutez un tout petit d'eau et les 2 cuill à soupe d'huile pour sabler la pâte, puis ajoutez encore de l'eau, jusqu'à obtenir une pâte épaisse, lisse et brillante. Couvrez vos mains d'un film d'huile et prélevez l'équivalent d'une bonne cuill à café de pâte. Roulez la pâte entre vos paumes et aplatissez pour obtenir la forme d'un petit poisson ou d'une feuille d'arbre. Posez au fur et à mesure sur la plaque de cuisson, puis enfournez pour une 15aine de minutes, jusqu'à ce que les biscuits soient joliment colorés.
Passez les oignons rouges rapidement au mixer, jusqu'à obtenir une purée d'oignons grossière. Faites revenir cette purée dans une sauteuse à fond épais, sans ajouter d'huile (c'est une des particularités de la cuisine éthiopienne) jusqu'à ce qu'ils aient perdu leur eau et qu'ils commencent à colorer (et à accrocher au fond de la sauteuse: ajoutez un peu d'eau si nécessaire!). Ajoutez ensuite un verre d'eau, puis après 3 minutes, 3 cuill à soupe d'huile. Mouillez avec de l'eau selon la consistance désirée, puis ajoutez l'ail et le gingembre hachées, le berbere, les graines de cardamome écrasées.
Un quart d'heure avant de servir, ajoutez les biscuits de pois chiches et faites mijoter jusqu'à ce qu'ils soient légèrement ramollis.
Servez avec du yaourt battu, et des légumes, par exemple des épinards, ou dans mon cas du saka-saka (des feuilles de manioc hachées, ça se trouve en boîte au Delhaize, il suffit de réchauffer le saka-saka dans un casserole ou vous aurez fait revenir un mélange ail-oignon dans un peu d'huile).
Traditionnellement le tout serait servi sur une injera, cette galette éthiopienne, lointaine cousine de la galette de blé noir bretonne, mais servi avec du riz ou un morceau de baguette bien fraîche, c'est également délicieux!


6 commentaires :

  1. J'ai goûté une fois la cuisine éthiopienne, au Kokob, et j'avais beaucoup aimé! Merci pour cette recette!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Tiy! C'est aussi grâce au Kokob que j'ai découvert la cuisine éthiopienne, et depuis je suis fan!

    RépondreSupprimer
  3. je me suis permis de mettre un lien de vos recettes sur mon site, dans la description du Bebebere que je vends sur mon site La cour d'Orgères

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, je rentre d'un voyage en Ethiopie et je suis tombée sur votre recette car je cherche à utiliser le berbere que j'ai ramené de ce fabuleux pays.
    Je me permets juste de préciser que les Ethiopiens ne sont pas catholiques mais chrétiens orthodoxes.
    Merci pour la recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La chance! C'est un des voyages dont je rêve! Merci pour la rectification, j'ai modifié le texte ;-)
      Bonne cuisine!

      Supprimer
  5. Effectivement ce n'est pas un curry mais du wat

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...