vendredi 30 octobre 2009

Poulet rôti aux légumes dorés

Le week-end, quand je manque d'inspiration, c'est souvent poulet rôti, parcequ'il n'y a vraiment pas grand chose à faire, et que ça embaume tout l'appartement: idéal pour un "lazy sunday". Ce week-end, notre dimanche matin ne fut pas lazy, puisqu'on était au jardin, occuppés à piocher, bêcher, couper, bref à s'acharner sur un cognassier du japon qui a eu la mauvaise idée de ne pas fleurir l'hiver dernier et qui a part là signé son arrêt de mort.

Après deux heures de travaux au jardin, je me suis éclipsé en cuisine, juste le temps d'allumer le four et de préparer cette recette: 10 min de boulot et on n'en parle plus!


Ingrédients:

1 beau poulet (un label rouge tant qu'à faire)
1 cuill à soupe de beurre
4 patates douces
1 patisson
5 échalottes
1 citron
1 cuill à soupe de miel


Préparation:

Si vous y pensez, sortez le poulet du frigo en avance (après le petit déj dans mon cas), comme ça il ne sera pas trop froid au moment de l'enfourner. Préchauffez le four à 200°. Mélanger une cuill à café de sel et une cuill à café de poivre et frottez l'extérieur du poulet avec ce mélange, sans oublier d'en mettre aussi à l'intérieur de la bête. Massez le poulet à la main avec le beurre pour qu'il soit bien enduit sous toutes les coutures, puis posez le volatile au centre de votre plat à rotir.

Pelez les patates douces, coupez les en morceaux grossier, pelez et épépinez le patisson (ou une autre courge/potiron de votre choix) et coupez également en morceaux. Pelez les échalottes et coupez les en 4 dans la longueur. Entourez le poulet avec les légumes, versez de l'huile de l'olive sur les légumes, du sel, du poivre, un peu de miel et le jus d'un citron. Si vous en avez, vous pouvez également soupoudrez d'un peu de sumac dont le côté un peu aigrelet contraste agréablement avec la douceur des légumes rôtis.

Enfournez, baissez directement la température du four à 170°C. Après une heure, vérifier que le fond du plat n'est pas sec: si c'est la cas ajoutez 1/2 verre d'eau et si le poulet est déja bien doré, couvrez d'un papier alu ou d'une feuille fine de silicone.

Apres 1h1/2 les légumes devraient être tendre et le poulet à point. Arrêter le four 1/4h avant de couper le poulet pour bien garder les jus... miam!





Bon appétit!

mercredi 28 octobre 2009

Tarte flambée



Il n'est pas nécessaire d'être nostalgique d'un passage en Alsace pour apprécier une délicieuse tarte flambée sortant du four. Pour moi il y a quelque chose de très automnal à ce délice tout simple, c'est le genre de plat à engloutir en regardant tomber les feuilles mortes. C'est plus simple à préparer qu'une pizza, c'est cuit en 10 minutes et aucune préparation surgelée ne peut lui arriver à la cheville: que demande le peuple?
Pour alléger un peu la chose (parceque crème fraiche et lardons, ça pourrait en effrayer certains! ;-), j'ai allégé la crème avec du fromage blanc maigre et remplacé les lardons par de la 'julienne de bacon' trouvée au Delhaize: tout aussi bon et 4 fois moins gras que des lardons.


Ingrédients:

250g farine
environ 150 ml d'eau tiède
1/2 cuill à café de sel
5g levure fraîche
4 cuill à soupe de crème épaisse
4 cuill à soupe de fromage blanc maigre
julienne de bacon
1 oignon


Préparation:

Mélangez la farine avec le sel, puis avec la levure émiettée. Ajoutez l'eau petit à petit en mélangeant à la cuillère en bois. Quand l'ensemble forme une masse plus ou moins homogène, transférez le tout sur un plan de travail fariné et pétrissez. Au début la pâte sera molle et collante: ajoutez un peu de farine si elle colle trop aux doigts. Après quelques minutes de pétrissage (moins de 10 minutes) vous aurez une belle boule souple et élastique. Posez-la sur le plan de travail et recouvrez du bol dans lequel vous avez fait le mélange. Laissez lever entre 1/2h et 2h, selon votre timing.

1/2h avant de passer à table, préchauffez votre four à 200°C. Frappez la boule de pâte d'un bon coup de poing (en criant si ça peut vous défouler!) pour en chasser l'air, pétrissez 1 min puis commencez à l'étirer pour atteindre les dimensions de votre plaque de four. Vous aurez l'impression au début qu'il n'y aura pas assez de pâte, mais avec un peu d'effort, vous y arriverez. Dans un bol mélangez la crème épaisse, le fromage blanc, du sel, du poivre. Etalez ce mélange sur la pâte, parsemez de julienne de bacon et de lamelles d'oignon.

Enfournez, attendez patiemment 10 à 15 min, sortez du four, découpez et dégustez immédiatement, accompagné pourquoi pas d'une salade croquante.

Bon appétit!

lundi 26 octobre 2009

Pancakes à la semoule de blé

Ce dimanche matin, de lourds travaux nous attendaient au jardin: déraciner un arbuste installé depuis de nombreuses années et le remplacer par un autre beaucoup plus joli. Pour nous donner du coeur à l'ouvrage, j'ai improvisé rapidement une recette de pancakes à la semoule fine de blé dur: de quoi nous fournir l'énergie nécessaire au maniement de la pioche et de la hache!
Commencer le dimanche matin par la préparation de pancakes pourrait sembler insurmontable à certains, mais franchement, ce n'est ni long, ni difficile: ça prend moins de temps que descendre à pied à la boulangerie et faire la queue pour son craquelin. ;-) Surtout que je fais tout au jugé: je ne mesure rien je verse juste plif-plof pour avoir la consistance voulue. Si je devais décrire la recette, ça donnerait à peu près ça (je ne suis pas du tout sur des proportions vu que je n'ai rien mesuré):


Ingrédients:

150g farine blanche
75g semoule fine de blé dur
1 cuill à soupe sucre en poudre
1 cuill à café bicarbonate ou levure en poudre
150 ml lait
1 cuill à soupe d'huile
1 oeuf
1 yaourt


Préparation:

Mélanger dans un récipient les ingrédients secs (farine, semoule, sucre et bicarb.) Mesurer le lait dans un verre mesureur, ajoutez l'huile et l'oeuf (et eventuellement de l'extrait de vanille ou un autre arome de votre choix), mélanger à la fourchette et verser sur les ingédients secs. Mélanger le tout à la fourchette, et ajouter le yaourt jusqu'à avoir une consistance de pâte à crêpe très épaisse (si c'est trop liquide, ajoutez de la farine).
Pour cuire les pancakes, j'utiliser ma galettière en fonte: pas besoin d'ajouter de graisse et c'est tout aussi efficace qu'une poêle en teflon. Quand la poêle ou la galettière est bien chaude, versez la pâte avec une petite louche (j'en fais trois ou 4 en même temps), si la pâte est épaisse et ne s'étale pas assez seule, étalez un peu avec le dos de la louche. Laissez cuire environ une minute: quand vous voyez des petites bulles sur la face supérieure du pancake, il est temps de le retourner. Laissez cuire l'autre face moins d'une minute, puis empilez vos pancakes sur une assiette que vous couvrez d'un papier alu pour les garder bien chaud.
Servez avec ce qui vous plait: beurre fondu et sirop d'érable pour faire traditionnel, mais c'est aussi très bon avec de la cassonnade, de la confiture ou même ... du nutella!

Bon appétit!

jeudi 22 octobre 2009

Jalebis pour Diwali...




Samedi dernier, c'était Diwali, la fête des lumières, en Inde et partout dans le monde ou il y a des indiens. Pour l'occasion j'ai essayé une des friandises indiennes qui se préparent pour les fêtes, les jalebis. La photo fait un peu peur mais c'est super bon et facile à faire, les miens sont juste un peu gros car je n'avais pas d'embout moyen pour ma poche à douille. C'était la première fois que j'utilisais ma poche à douille, qui croupissait honteusement au fond d'un tiroir depuis que l'ai reçue à Noël il y a déjà 2 ans!
Comme tout ce qui est frit et sucré, les jalebis sont diaboliquement bons: ils n'ont pas eu le temps de refroidir on les a tous finis à deux en une seule fois: diabolique, je vous dis! ;-)

Ingrédients:

250g farine blanche
30g semoule fine ou farine de riz
1 cuill à café de levure chimique ou de bicarbonate
2 cuill à soupe de yaourt
300 ml d'eau (plus ou moins selon la farine utilisée)
400g sucre + même volume d'eau
1/4 cuill à café de filaments de safran
1 cuill à café d'eau de rose.

Préparation:

Attention, il faut commencer la veille! Donc il n'est pas possible en cas d'envie extrême et irrépressible de se préparer des jalebis en quelques minutes (ce qui est sans doute une bonne chose pour le tour de taille). Mais pas de panique: la veille il faut juste mélanger farine, semoule fine, bicarbonate, yaourt et la moitié du safran réduit en poudre. Ensuite ajoutez petit à petit de l'eau jusqu'à obtention d'une pâte semi-liquide; la consistance doit être celle d'un yaourt épais.
Couvrez et laisser reposer entre 18 et 24h. La pâte sera alors en ruban: en la soulevant avec la cuillère elle retombe en faisant de jolis rubans...
Préparez le sirop avec le reste de safran, les 400g de sucre et un volume d'eau un peu inférieur. Faites bouillir le sirop 8 minutes et ôtez du feu.
Dans une large sauteuse, versez de l'huile pour atteindre une hauteur de 2 cm. Quand elle est bien chaude, dessinez les jalebis en forme de spirale à l'aide d'une poche à douille. Retournez les rapidement (ils cuisent très vite, en quelques secondes!) et dès qu'ils sont gonflés et dorés, transférer les dans le sirop encore chaud.
Là encore, ils ne doivent pas rester plus de quelques secondes, au risque de devenir tout mous. L'idéal est qu'ils soient croquants, dorés et remplis de sirop...
Servez sans attendre.

Bon appétit!

mardi 20 octobre 2009

Soupe de fânes de radis à l'indienne


Bon, quand je dis 'à l'indienne', c'est à ma façon, hein, parceque je n'ai pas encore eu la chance de mettre les pieds en Inde et que ma connaissance du sujet vient seulement des quelques bouquins à ma disposition.
Dimanche, pour le buffet de la fête surprise, j'avais préparé, en plus du pain de viande du post précédent, une salade pommes de terre, radis, gouda et oignons jeunes. Du coup j'avais les fânes de deux bottes de radis au frigo, et hier soir, je les ai donc accomodées en soupe d'inspiration indienne...

Ingrédients:

Les fânes de deux bottes de radis
1 morceau de gingembre frais (4cm) découpé en allumettes
2 gousses d'ail pressées
1 oignon
1 piment vert frais (épépiné pour ne pas que ce soit trop 'hot')
1/4 cuill à café de curcuma
1/2 cuill à café coriandre en poudre
1/2 cuill à café cumin en poudre


Préparation:

Hachez grossièrement l'oignon puis mixez-le avec l'ail, le piment et le gingembre. Dans un fait-tout, faites chauffer une cuill à soupe d'huile ou de ghee et y faire revenir le mélange mixé pendant quelques minutes. Quand ça commence à sentir délicieusement bon, ajoutez les épices sèches et continuez à faire revenir en remuant pendant 1 minute. Ajoutez enfin les fânes bien lavées et faites les suez 1 à 2 minutes avant de couvrir d'eau chaude. Faites cuire 4-5 minutes pas plus, puis mixez le tout. Pour donner un peu de consistance, j'ai ajouté 2 cuill à soupe de purée mousseline avant de mixer.
Au moment de servir, ajouter un peu de jus de citron frais ou comme je l'ai fait hier, un peu de yaourt battu.

Bon appétit!

Pain de viande olives / tomates sèchées / estragon


Ce week-end on a fêté les 40 ans d'un ami en lui organisant une fête surprise. Enfin, nous on n'a rien organisé, hein, c'est une bonne copine à lui qui a tout geré, mais par contre on nous a demandé de prévoir quelque chose pour le buffet. Outre une salade de pommes de terre, j'ai donc préparé un pain de viande, que j'ai voulu d'inspiration plus ou moins méditerranéenne, avec beaucoup d'estragon car on en a plein au jardin et qu'avec le froid qui arrive, il est grand temps de l'utiliser. Je pense qu'il était bon, car il n'en est pas resté une miette!



Ingrédients:

800g de haché porc/veau nature
des olives vertes
des tomates sechées
des flocons d'avoine
2 oeufs
sel, poivre, piment rouge, paprika
estragon à volonté (frais si vous en avez, sinon, seché, c'est très bien aussi!).


Préparation:

Bon, là, je ne peux pas faire plus simple, il suffit de tout bien mélanger à la main! Non, j'exagère, il faut quand même couper les tomates sechées (celles qu'on achète en bocaux) en morceaux et les olives également. Pour les quantités, comptez au moins une bonne poignées d'olives une fois coupées et la même quantité de tomates sechées et 1/2 tasse de flocons d'avoine.
Dosez les épices à votre goût, en comptant au minimum 1 cuill à café de sel. Si vous en avezn'hésitez pas à remplacer le paprika par du pimenton, ce délicieux paprika fumé espagnol.
Faconnez le pain de viande en une belle miche légèrement allongée directement sur votre plaque de cuisson (plaque en silicone pour moi) et enfournez pour 3/4h à four moyen (180°C). En fin de cuisson, le pain de viande devrait commencer à colorer.

Laisser refroidir, emballer et partez pique-niquer ou faire la fête entre amis!

Bon appétit!

Tajine d'agneau aux coings


Voilà, je me lance. On m'a plusieurs fois demandé "mais avec tout ce que tu cuisines, pourquoi tu ne fais pas un blog?". La réponse c'est que je suis trop fainéant pour ça, et que dans la multitude des blogs de cuisine le mien ne va pas faire une grande différence, mais bon, finalement, après tout, pourquoi ne pas essayer...

Pour commencer, une recette avec des coings, parceque c'est de saison, que c'est un de mes fruits préférés et qu'il faut bien que je justifie le titre de ce blog. C'est un tajine marocain, c'est à dire que ni les oignons ni la viande ne sont revenus à l'huile, ce qui n'empêche pas ce plat d'être très savoureux.

Ingrédients:

3 belles tranches de gigots d'agneau
2 oignons
4 beaux coings
1 bouquet de coriandre
épices (selon ce que vous avez en réserve)
Miel

Préparation:

Coupez l'agneau en cubes (je fais ça aux ciseaux de cuisine, ça va très vite), et mettez-le avec un oignon haché dans une cocotte à fond épais. Couvrez d'eau et ajouter sel, poivre et des épices selon votre gout: pour ma part, j'ai ajouté 1/4 cuill à café de piment rouge en poudre, 1/2 cuill à café de ras-el-hanout et 1/2 cuill à café de gingembre en poudre. Ajoutez le bouquet de coriandre haché, amenez à ébullition, couvrez et laissez mijoter une bonne heure.
Après une heure ajoutez le second oignon haché. Faites revenir les coings coupés en 8èmes et épépinés (mais non pelés) dans une grande sauteuse avec un fond d'huile ou de ghee pendant quelques minutes pour les colorer et faire ressortir leur parfum. Quand certains ont joliment coloré, ajouter une à deux cuill à soupe de miel pour en enrober les coings.
Une demi-heure avant de passer à table, ajouter les coings au tajine et continuez à mijotter.

Servez avec de la semoule de couscous ou du riz.

Bon appétit!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...