mardi 16 mars 2010

Thé à l'huile: "Youcha" des Montagnes Miao






Il y a quelque temps, nous sommes allés visiter la très intéressante expo sur l'art du thé en Chine au musée de Mariemont dans le cadre d'Europalia China. L'expo retrace de façon très didactique l'évolution de la façon dont le thé est préparé et consommé en Chine, avec des théières couvrant toutes les époques. Pour moi qui suis grand amateur de thé, ce fut un vrai bonheur de découvrir ces trésors.

L'expo présente également des vidéos sur la fabrication artisanale qui subsiste pour certains thés d'exception: un thé vert façonné à la main, un pu-Er, mais ce qui m'a surtout marqué c'est la vidéo de la préparation du thé à l'huile par une minorité des montagnes chinoises. Après quelques recherches, il s'avère que ce thé à l'huile, le Youcha est un plat qu'on retrouve chez plusieurs minorités des montagnes Miao, dont les Dong et les Miao. C'est la soupe de l'hospitalité, qu'on sert aux invités, elle peut être salée ou sucrée, servie le soir ou au petit déjeuner. Les variantes sont nombreuses, mais la base est toujours un liquide préparé en faisant frire puis bouillir des feuilles de thé, auquel on ajoute du riz gluant soit soufflé, soit sous forme de boulettes de farine de riz gluant. On y ajoute ensuite différentes garnitures: graines de soja soufflées, châtaignes d'eau, oignons jeunes, cacahouètes...




Comme j'ai un plant de thé (Camelia Sinensis) au jardin, j'ai décidé de préparé le youcha avec des vraies feuilles de thé (pas les jeunes pousses, mais des feuilles plus âgées). Je suppose qu'il devrait être possible de le préparer avec un bon thé vert en vrac, après avoir par exemple réhydraté un peu les feuilles, mais je n'ai pas testé. Pour la garniture, comme je n'avais pas de riz soufflé, j'ai utilisé du sarrasin soufflé et des boulettes de farine de riz gluant (voir la recette).


Ingrédients:

Quelques feuilles de thé du jardin (Camelia Sinensis)
1 cuill à soupe d'huile
du riz soufflé
des boulettes de farine de riz gluant déjà cuites (voir recette)
un peu de sucre


Préparation:

Faites chauffer l'huile et y faire revenir les feuilles de thé à feu moyen jusqu'à ce qu'elles brunissent et commencent à devenir aromatiques (l'odeur rappelle un peu le thé japonais torréfié, le Hojicha). Quand les feuilles sont presque noires, ajouter 750ml d'eau chaude (attention aux projections d'huile chaude!). Faire bouillir l'eau avec les feuilles pendant 5 minutes, retirer les feuilles et versez le liquide chaud dans un bol préalablement garni de riz soufflé, de boulettes de farine de riz gluant et de cacahouètes (facultatif). Sucrez selon votre goût, et dégustez bien chaud.

Bon appétit!

3 commentaires :

  1. C'est bien original ce thé, et ça pique ma curiosité!

    RépondreSupprimer
  2. Le titre m'a interpelé, je me suis dit "mais qu'est ce que c'est que ça?" et ne suis pas deçue du résultat. Je n'aurais jamais pensé à faire quelque chose comme ça, et là, ça me titille d'essayer, juste pour voir.
    A mon prochain ptit dej, j'me lance et te dis ce que j'en pense.

    RépondreSupprimer
  3. Une très jolie idée avec préférence pour une variante salée. Si l'envie et le temps s'accordent, je testerai volontiers cette recette avec des produits salés.
    Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...