lundi 21 juin 2010

Carapulcra péruvienne au porc et aux patates sèches


Décidément, Bruxelles regorge de surprises. C'est ainsi que j'ai découvert (comme souvent, grâce à Apolina), il y a peu de temps une petite épicerie péruvienne à deux pas de chez moi, avenue Chazal à Schaerbeek, entre la place de la Patrie et la chaussée de Louvain.
On y trouve plein de chouettes spécialités pour manger et boire comme au Pérou, et la propriétaire se fera un plaisir de vous donner des explications si besoin. Lors de mon dernier passage là-bas, j'ai acheté un paquet de "papa seca" (morceaux de patate sèche) et des piments aji panca.
En faisant quelques recherches sur internet, j'ai découvert que j'avais les ingrédients de base pour préparer la Carapulcra, une des plus ancienne recette péruvienne. J'ai choisi de préparer la version au porc (ou peut aussi la faire au poulet, ou aux deux), avec un mélange d'aji panca (les piments rouges sombres) et d'aji amarillo (piments jaunes sud- américain que j'avais en stock).
C'était délicieux, et je reprendrai sûrement des papa seca: très utiles à avoir en stock, à côté des légumes secs dans le placard!


Ingrédients:

300g de papa seca (morceaux de pomme de terre sèche du Pérou)
300g de viande maigre de porc
1 oignon rouge
2 gousses d'ail
2 piments jaunes secs (aji amarillo)
3 piments 'noirs' secs (aji panca)
1 cuill à soupe de vinaigre doux
1 cube de bouillon
3 clous de girofle
1 bâton de cannelle
1 cuill à café de sel


Préparation:

La veille, faites rissoler la papa seca dans une poêle à sec pendant 2-3 minutes. Transférer dans un saladier et recouvrez d'au moins 2 fois son volume d'eau (les morceaux de pomme de terre vont gonfler en se réhydratant).
La veille également, coupez en deux dans la longueur les piments panca et amarillo (j'ai préparé 2 fois la quantité indiquée, pour avoir ensuite de la pâte de piment en stock): retirez les graines et rincez les piments sous l'eau. Faites trempez les piments coupés en morceau 1/2h dans de l'eau très chaude, changez l'eau puis faites cuire environ 1h en changeant l'eau 2 fois (ainsi la pâte de piments obtenue par la suite sera parfumée mais pas trop forte). Égouttez les piments, et mixez les avec un peu d'huile pour obtenir une pâte de piment qui se gardera quelques jours au réfrigérateur.
Coupez le porc en morceaux de 2-3 cm maximum, mélangez avec 1 cuill à soupe de pâte de piment, 1 cuill à soupe de vinaigre doux et une gousse d'ail émincée. Faites mariner au moins une nuit au frigo.

Le jour-même, faites revenir dans une grande cocotte l'oignon haché dans 2 cuill à soupe d'huile, quand il es translucide ajoutez une gousse d'ail émincé, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Faites revenir 2 minutes, puis ajoutez la viande et sa marinade, et le reste de pâte de piment. Faites revenir le tout jusqu'à ce que le porc commence à grésiller (5-10 minutes environ), puis ajoutez la papa seca (préalablement rincée plusieurs fois et égouttée), recouvrez d'eau, ajoutez le cube de bouillon, le sel et laissez mijoter au moins 1 heure, en remuant de temps à autre et en ajoutant de l'eau si besoin. Si vous avez du Pisco en stock, vous pouvez en ajouter un trait en même temps que le bouillon (et bien sur vous préparer un Pisco Sour pour l'apéro! ;-)
Servez chaud avec du riz blanc.


Bon appétit!





8 commentaires :

  1. C'était bon! Je me préparerai bien une portion avec un temps humide comme ce matin :-)

    RépondreSupprimer
  2. After coming ehr ei think you should take Apolinas wayof doing the blog in English too ;-)
    IS that Mexican chilles in that bowl. DId you get them in Brussels or is it normal chillies.

    RépondreSupprimer
  3. Finla, these chillies are from a Peruvian shop very close from Apolina's. The dark ones are 'Aji panca' and the yellow ones 'Aji amarillo': both are very tasty and not so hot.

    RépondreSupprimer
  4. Hé bien je ne connaissais pas ce plat mais note la recette tout de suite!
    Il y a également une épicerie péruvienne dans mon quartier, Atin Novo Sol, rue Verhaegen si ça t'interesse. J'y avais dégoté du chuno negro, ces pommes de terre noires, séchées dans le gel.

    RépondreSupprimer
  5. Fanny: ils ont aussi du chuno (negro ou blanco: la tinta), j'ai essayé, mais le goût est très particulier et je n'ai franchement pas accroché, alors que la papa seca, j'ai trouvé ça très bon...

    RépondreSupprimer
  6. Je n'avais jamais entendu parler de patate sèche... une découverte virtuelle donc!

    RépondreSupprimer
  7. Chez Dimension Latina, au centre-ville, ils avaient des patata secca entières. J'avais vu des documentaires où on expliquait la méthode de séchage de ces pommes de terre.
    C'est chouette d'avoir essayé! Je n'avais pas osé en acheter car le garçon faisaient déjà de gros yaux fachés... J'avais déjà acheté trop de trucs...
    Ce qui est sympa c'est qu'avec toi, on a toujours de bonnes excuses ;-p Merci Sylvain!

    RépondreSupprimer
  8. Next time when I am there should ask Apolina to get me some :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...