jeudi 8 juillet 2010

Frites de patate douces confites au sucre

Un délicieux snack sucré qu'on avait emporté comme dessert en randonnée l'autre jour. Comme la salade que j'avais préparé était très légère, je me suis dit qu'il fallait un dessert un peu plus riche ;-) Au Japon on a mangé deux fois des patates douces frites: la première fois sur un marché aux puces à Kyoto: des frites de patate douce bien chaudes préparées par un marchand ambulant, juste recouvertes d'un peu de sucre cristal. La seconde fois, à la gare d'Ebisu à Tokyo: cette fois les frites étaient froides et enrobées d'un sirop de sucre très épais, et c'est ce qui m'a inspiré cette préparation.


Ingrédients:

1 patate douce (j'ai utilisé une patate douce du même type que celles goûtées au Japon: peau violette et chaire blanche, mais ça doit pouvoir se préparer avec celles qu'on trouve plus habituellement chez nous: peau rose et chair orange).
huile de friture
200 g de sucre (pas de panique, la majeure partie ne sera pas consommée, le sirop épais obtenu pourra être recyclé pour parfumer du fromage blanc par exemple).


Préparation:

Coupez la patate douce en frites dans le sens de la longueur. Lavez les frites, mettez les dans un grand bol et recouvrez d'eau froide. Laissez tremper 1/2h, égouttez et séchez les à l'aide d'un torchon (ou d'un essuie si vous êtes en Belgique ;-).
Préparez un sirop épais avec le sucre que vous recouvrez juste d'eau dans une petite casserole: amenez à ébullition et laissez bouillonner le temps de frire la patate douce.
Faites chauffez modérément l'huile de friture et plongez-y les frites pour une première cuisson de 2-3 minutes. Égouttez les sur du papier absorbant. Montez la chaleur de l'huile de cuisson et replongez les frites dedans pour les rendre dorées et croustillantes.
Égouttez les sur du papier absorbant, puis étalez les sur le fond d'un moule à tarte par exemple. Versez directement dessus le sirop bouillant. Laissez refroidir, en retournant une fois ou deux les frites pour qu'elles se gorgent de sucre: elles vont ramollir mais seront quand même délicieuses, vous serez surpris par cette préparation simple mais inhabituelle.
Pour servir égouttez en partie le sirop de sucre (totalement si comme moi vous les emmenez en promenade).


Bon appétit!

5 commentaires :

  1. Je n'aurais jamais pensé à une préparation de la sorte mais ça a l'air excellent. Le côté frit puis trempé fait penser aux gulabs jamun (gulab jamunS? gulabS jamunS? comment ça se dit au pluriel?)

    RépondreSupprimer
  2. sirop de sucre... style caramel léger? ça durcit pas comme le caramel?
    j'ai encore du boulot dans la maîtrise des techniques de base...

    RépondreSupprimer
  3. Gulab jamuns! Sylvain - j'adore, ça me mets l'eau à la bouche...

    RépondreSupprimer
  4. Ça a l'air délicieux. Mais où as-tu trouvé ta patate douce violette et chair blanche? Chez Tagawa.

    A faire après notre régime...

    RépondreSupprimer
  5. Oui, la patate douce vient de chez Tagawa.
    Le sirop est épais et durcit un peu effectivement (mais pas autant que du caramel); finalement, je pense que le sirop de celles mangées à la gare d'Ebisu étaient encore plus caramélisé: j'en garde un souvenir ému! ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...