mercredi 31 août 2011

Sandesh royal, comme au Bengale.


Qu'est ce qu'on peut bien faire en cuisine avec 2 litre de lait, 100g de sucre et un citron? Pas grand chose selon vous? Et bien non, avec ces simples ingrédients on peut préparer une délicieuse sucrerie indienne, le sandesh. Si en plus vous avez en stock du safran, de la cardamome, des pistaches et de l'eau de rose, alors là, c'est fête, car vous pouvez préparer du sandesh royal!
La technique de départ est la même que pour la recette des chamchams (que j'aurais du plus correctement appeler rasgullas je pense), c'est à dire la préparation de chenna: lait entier caillé et égoutté. Ensuite la technique diffère un peu, mais ce n'est vraiment pas compliqué, laissez vous tenter!


Ingrédients:

2 litres de lait entier (non UHT de préférence)
4 cuill à soupe de jus de citron (ou 1 cuill à café d'acide citrique)
100g de sucre
les graines de 6 cardamomes vertes
1 bonne poignée de pistaches grossièrement hachées
1 pincé de filaments de safran
1 cuill à café d'eau de rose




Préparation:

Amenez le lait à ébullition, ajoutez le jus de citron (ou l'acide citrique dissous dans un peu d'eau) pour faire cailler le lait. Prélevez le caillé, rincez et égouttez pendant 30 minutes environ (pour plus de détails, vois la recette des rasgullas). Séchez un peu le chenna ainsi obtenu avec du papier absorbant, puis pétrissez pendant environ 10 minutes sur votre plan de travail en écrasant bien le fromage pour en éliminer le maximum de grains: le but est d'obtenir une texture la plus lisse possible. Ajoutez ensuite le sucre (en deux fois, en pétrissant entre les deux), et si vous faites le sandesh royal, les graines de cardamome grossièrement pilées et les filaments de safran.
Transférez le sandesh sucré dans une poêle à fond épais et placez sur le feu le plus faible que vous ayez (au besoin utilisez un diffuseur de chaleur): un feu trop fort risquerait de rendre le sandesh granuleux. Faites chauffer à feu très doux, donc, en remuant régulièrement pendant environ 10 minutes. La pâte devrait alors avoir commencez à épaissir un peu (elle va de te toute façon solidifier en refroidissant). Retirez du feu, transférez la pâte sur une plaque légèrement beurrée et façonnez la en un pavé de 15*10cm environ (épaisseur de 2 cm). Quand le pavé est tiédi, ajoutez les pistaches hachées en appuyant un peu pour les faire adhérer. Une fois refroidi, coupez le sandesh en cubes, et parfumez ceux-ci de quelques gouttes d'eau de rose (si vous préférez des petites bouchées plus traditionnelles, vous pouvez façonnez le sandesh encore tiède en petites boules de la taille d'une noix, que vous écrasez légèrement avant de creuser un petit puit avec votre pouce, parfumez d'eau de rose du bout des doigts, puis garnissez de pistaches hachées..).
Consommez à température ambiante, et conservez au frigo dans une boite hermétique pendant 5 jours environ.

Bon appétit!


7 commentaires :

  1. Au niveau sucreries, tu es très bengali :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais bien trouver le temps d'essayer , ça à l'air d'etre super bon !
    *
    **
    *** Belle journée
    **** et à bientot !
    ***** Chouya !!!

    RépondreSupprimer
  3. C’est exactement la bouchée tendre et douce qu’il m’aurait fallu ce matin pour surmonter mes envies de meurtres pendant le discours (2h15min) du directeur de la nouvelle école du petit loup !! Rhhaaaaa... ;-)

    RépondreSupprimer
  4. On dirait le façonnage en "pincements" de la mozzarella de buffala ou de la brousse corse... je ne connais pas très bien al cuisine indienne mais cette recette a l'air très simple en fait. Et hautes en saveurs délicates.
    ñam ñam
    Besoooooooooooos

    RépondreSupprimer
  5. Wowo you made this, well atleast i think you made as it is here in your blog you know aobut my french :-)

    RépondreSupprimer
  6. C'est marrant,...mais ça me fait un peu penser au dessert préparé avec 3x rien, genre soupe de lait battu que préparait ma gd-mêre qd j'étais gamin!!

    RépondreSupprimer
  7. Oh mon dieu, je me damnerais pour des sucreries comme ça.
    Retour de vacances, rien au frigo sauf, comme par hasard, les ingrédients que tu mentionnes.
    Le problème avec ce genre de choses, c'est de se limiter à une bouchée ensuite !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...