mardi 28 juin 2011

Salade japonaise de radis daïkon et abricots secs

Léger changement de décor pour le blog, pour le rendre un peu plus aéré. Autre nouveauté: vous pouvez maintenant suivre les mises à jour directement sur facebook: il vous suffit pour ça de suivre le lien de la page à droite de ce message et de cliquer "j'aime" (si vous aimez, hein, sinon faut pas vous forcer! ;-).

Pour la recette du jour, un exemple de cuisine japonaise, simple et délicieuse, idéal à apporter en pique-nique par exemple.Une recette végétarienne telle qu'elle se prépare dans les temples au Japon. L'association du blanc (le radis daïkon) et du rouge (les abricots secs, oranges en fait) est associée aux fêtes au Japon, en partie car cette association évoque les couleurs de drapeau (de la même manière qu'une prune umeboshi servie sur un riz blanc). J'ai utilisé des abricots secs irakiens (trouvés en épicerie orientale) car ils sont très secs et peu sucrés. En marinant ils se sont gorgés des saveurs du saké pour un goût très doux et délicat.






Ingrédients:

1 radis blanc daïkon
1 belle poignées d'abricots secs non sucrés
1 verre de saké
2 cuill à soupe de vinaigre de riz
1 cuill à café de sucre
1 pincée de sel



Préparation:


Hydratez les abricots secs avec le saké, en complétant avec de l'eau bouillante pour les recouvrir.
Pelez le radis daïkon. Coupez le en tranches fines, puis superposez quelques unes de ces tranches et coupez à nouveau pour obtenir une julienne fine. Saupoudrez la julienne de daïkon d'1/2 cuill à café de sel, mélangez bien et laissez reposer 1/2h (jusqu'à 2h si besoin).
Diluez le sucre dans le vinaigre de riz et ajoutez une pincée de sel (vous pouvez utilisez du mélange 'vinaigre sucré pour riz à sushi si vous en avez).
Après le temps de repos, rincez le daïkon à l'eau et pressez la julienne entre vos mains pour en extraire le maximum d'eau. Égouttez les abricots réhydratés, coupez les également en julienne.
Mélangez bien daïkon, abricots et vinaigre sucré, et servez en accompagnement d'un repas japonais ou tout simplement avec un bol de riz (la salade peut être conservée 1 journée au frigo, les saveurs seront alors encore plus mêlées).


Bon appétit!

vendredi 24 juin 2011

Poha (flocons de riz) à la courgette aux saveurs mexicaines

Pour utiliser la première courgette de l'année, j'ai voulu faire une recette très rapide et savoureuse. Grâce à Apolina (voir sa recette du mata poha), j'ai découvert il y a peu le poha (ou pawa sur le paquet), des flocons de riz écrasés. Un ingrédient super pratique à avoir dans son placard: en effet il suffit de réhydrater sous l'eau courante puis de les ajouter à la préparation (salée ou sucrée) en toute fin de cuisson, juste pour les réchauffer, et c'est prêt. On n'est pas obligé de les accommoder avec des épices indiennes, il suffit de laisser libre court à son imagination, j'ai opté pour une influence mexicaine cette fois: origan sec, tomate, ail, piment rouge et epazote fraîche, cette herbe couramment utilisée en cuisine mexicaine: Arriba!




Ingrédients:

1 courgette
1 gousse d'ail
2 tomates
1 cuill. à soupe d'huile
1 cuill à café d'origan séché
1/2 cuill. à café de coriandre en poudre
1/2 cuill. a café de cumin en poudre
1/2 cuill de poudre de piment rouge
1/2 piment chipotle en adobo
1/4 cuill. à café de sel
quelques feuilles d'épazote ou de coriandre
1 tasse de poha (medium) (250ml)
1 cuill à soupe de jus de citron vert ou de vinaigre de cidre





Préparation:

Rincez le poha dans une passoire sous l'eau pendant 1 minute, laissez égoutter. Faites revenir l'ail haché dans un wok ou une grande sauteuse pendant 1 minutes, puis ajoutez piment en poudre, coriandre et cumin. Ajoutez directement la courgette coupée en petits cubes et laissez revenir pendant 3-4 minutes.



Ajoutez les tomates coupées en dés, le sel, l'origan séché et le 1/2 piment chipotle haché et faites encore revenir 2 minutes. Ajoutez le poha égoutté, mélangez pendant une minute et servez immédiatement, arrosé de jus de citron vert (ou de  vinaigre de cidre) et garni de feuilles d'épazote ou de coriandre ciselée.




Bon appétit!

mardi 21 juin 2011

Encore un petit souvenir du dîner au Cube


Une vidéo qui retranscrit bien ce que fût notre soirée au Cube. Et puis comme ça vous pouvez apercevoir mon noeud papillon et le joli sari d'Apolina!

lundi 20 juin 2011

Salon du blog culinaire en Belgique, Première édition.

Ce we du 19-19 juin s'est tenue à Bruxelles la première édition du Salon du Blog Culinaire en Belgique. Dérivé du salon du blog culinaire de Soissons, qui fêtera en novembre sa 4ème édition, cette version belge organisée par les équipes de 750g en collaboration avec Apolina de 'Bombay-Bruxelles' et Philou de 'Un cuisinier chez vous' fut un véritable succès.




L'organisation fut sans faille, personne n'a manqué de rien, ce fut même le contraire, on a croulé sous la nourriture! Le programme se composait de "démos" culinaires de blogueurs en journée samedi et dimanche: avec trois ateliers différents aux mêmes moments, il était impossible de suivre toutes les démos en entier, mais en se promenant d'une à l'autre il y avait moyen de goûter à beaucoup de bonnes choses.




 Mes coups de cœur du weekend: les pâtisseries marocaines de Nawal, le crumble de bœuf de Mlle Banane, le curry de poulet de Finla, le filet de poulet sauce Sambre et Meuse de Mtv. Il y avait également les boulettes de boeuf farcies au Paneer d'Apolina (démo pour laquelle j'ai joué les petites mains avec le très sympathique Benoît Molin, parrain du salon avec Yves Mattagne qui nous a gratifié d'une belle démonstration de son talent, photo ci-dessus)) et la pannacotta d'Ossau-iraty de Marion, mais elles, je les connais trop bien pour être objectif! ;-)






Saint Sever (les volailles label rouge du Sud-Ouest qu'on trouve entre autre au Delhaize), un des sponsors de l'évènement, avait également un atelier où Julien Duboué du restaurant Afaria et son équipe nous ont régalé de recettes délicieuses tout le weekend

L'autre grand partenaire, côté nourriture, ce fut Bord Bia, Irish Food Board, grâce à qui nous avons pu nous régaler de bœuf et d'agneau irlandais. Un double merci d'ailleurs à Bord Bia, car en participant au concours qu'ils ont proposé pendant le salon, j'ai gagné un repas chez un des chefs belges qui met le bœuf irlandais à l'honneur. J'aurais donc le grand plaisir d'aller dîner au restaurant 'Le saisonnier' chez Luc Mignon à Opwijk: promis, je vous raconterai! Sophie de Tomate-cerise à quant à elle gagné un dîner au restaurant Orange, chez Roland Debuyst.

Pour arroser le déluge de nourriture du weekend, personne n'a manqué de Vins d'Alsace et je pense que les nombreux blogueurs et invités qui ont participé aux dégustations en ont également bien profité!


Merci également aux sponsors "matériel": Beka pour les batteries de cuisine, et Neff pour l'électroménager!


 Et entre les démos des blogueurs, qu'est ce qu'on fait? Et bien on mange, quoi d'autre? Le repas du samedi ressemblait à la table de Pantagruel puisque chaque blogueur avait amené une préparation! Le samedi soir, le repas de gala fut prolongé par quelques téméraires par une dégustation très personnelle de Vins d'Alsace sur les marches des arches du cinquantenaire!


Et enfin le dimanche midi, barbecue et plancha: agneau, bœuf et poulet à volonté!
Entre deux démos, on pouvait aussi apprendre les secrets de la préparation du kéfir chez Piter ou découvrir des aromatiques méconnues chez Marc, du Potager retrouvé (n'hésitez pas à aller le visiter à Flémalle).






Après les dernières démos du dimanche après-midi, le grand moment du déchirement ou chacun doit rentrer chez soi, si fatigué mais si heureux des rencontres effectués, après s'être promis de remettre ça l'année prochaine ou même dès novembre à Soissons!



Merci pour les bons moments à tous ceux que j'ai eu l'occasion et le plaisir de rencontrer et de revoir, en vrac et dans le désordre: Isa, Marie-Claire, Stéphanie, FrançoiseMonique, Latifa, BarbaraSandro, et tout plein d'autres que j'oublie surement à l'heure d'écrire ce billet!

mercredi 15 juin 2011

Dîner @ Le Cube by Electrolux, Bart de Pooter


Les marques aiment créer l'événement pour assoir leur image, et à ce petit jeu, Electrolux fait très fort ces derniers temps. Alors qu'à Cannes la marque d'électroménager organisait 'Le Menu de Cannes' pour les membres du jury du festival, à Bruxelles c'est au dessus d'un monument emblématique, l'arche du Cinquantenaire à Bruxelles que se situe, pour quelques jours encore, un restaurant éphémère, Le Cube. Le concept s'exportera ensuite vers Stockholm puis Moscou...


Le design (suédois) est épuré, tout est y blanc et tout y est conçu pour faire vivre aux 18 convives (pas un de plus, il y a une seule très grande et très belle table en corian blanc) un moment d'exception.
Deux chefs doublement étoilés alternent toutes les deux semaines:Sang-Hoon Degeimbre (du restaurant “L’Air du temps”) et Bart de Pooter (du restaurant “De Pastorale”).
Le soir où nous avons diné au Cube, c'était Bart de Pooter aux commandes, ce qui m'arrangeait bien puisque j'avais déjà eu le privilège de goûter à la cuisine de Sang-Hoon Degeimbre.



Le temps était magnifique en ce dimanche soir, et nous avions fait des efforts vestimentaires pour l'occasion: j'avais fait un deal avec Apolina: si je mettais un nœud papillon, elle mettait un sari: elle est magnifique, non? ;-)
Parmis les convives du soir, des blogueurs culinaires donc: Apolina de Bombay-Bruxelles, Fanny de Food & Fashion, Delphine d'Un soupçon de Balsamique, mais également des blogueurs modes et lifestyle: Valérie de Something New, Stijn et Tom de I Love Belgium, Nadia de Simple et Funky et Marie de La Fille de 1973. Il y avait encore d'autres convives, mais je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de faire réellement connaissance avec eux...



Le chef, Bart de Pooter était présent et très disponible: simple, souriant, passionné, il nous a tout de suite mis à l'aise.



Après une flûte de Champagne Bruno Paillard (dont une partie a fini sur mon noeud pap', mon côté Pierre Richard qui ressort! ;-) et quelques amuse-bouche en terrasse, il était temps de passer à table.


Même la vaisselle a été pensée pour l'occasion: la première entrée nous est servi dans une coupe dont le design s'inspire de la tour Reyers de la RTBF/VRT. Pour le descriptif, je suis allé piquer dans le compte-rendu d'Apolina, qui a une bien meilleure mémoire que moi pour ces choses là.

Gravlax de saumon à la fleur de sureau, algues, pommes verte:



Asperges ‘origine Werchter’, cannelloni de crabe et feuilles de capucine:



Langoustine de Bretagne poêlée, citron vert, concombre et courgette:



Pigeon ‘Racan’, petits pois, nacelle, fèves de marais:






Le temps d'admirer le coucher de soleil sur les tours bruxelloises, et la table est prête pour accueillir le dessert, qui sera servi sur un tapis de silicone très discret, ce qui fait qu'on l'impression de manger à même la table.


La présentation est très réussie et ce dessert tout chocolat est un régal, surtout quand on le mange directement avec les mains comme nous l'avait conseillé le Chef... Il a raison, le goût n'est pas le même! ;-)


De petites gourmandises pour terminer, puis une tisane de verveine citronnelle fraîchement cueillie dans le décor du Cube et la soirée s'achève déjà, avec le sentiment d'avoir pris part à un moment unique, grâce à Electrolux et au talent et à la gentillesse du chef Bart de Pooter.

vendredi 3 juin 2011

Tofu ferme frit à la citronnelle

Une recette vietnamienne toute simple et savoureuse, à préparer avec du tofu ferme. Le mien était étiqueté 'ferme' mais était en réalité encore assez souple, ce qui n'a pas été un problème, juste qu'il a fallut faire attention lors de la cuisson que les morceaux de tofu ne se brisent pas trop. Le tofu ce n'est pas vraiment un concentré de goût donc cette façon de le préparer, en le boostant avec un mélange citronnelle-piment-ail est une bonne manière de le rendre très appétissant pour ceux qui ne sont pas vraiment amateurs...





Ingrédients

1 bloc (400g environ) de tofu ferme
1 tige de citronnelle
2 gousses d'ail pressée
1 piment oiseau vert
1/2 cuill à café de sel
1 cuill à café de sucre
2 cuill. à soupe d'huile végétale
Coriandre fraîche et oignons jeunes pour servir




Préparation:

Ciselez très finement la tige de citronnelle (partie blanche uniquement) et le piment oiseau. Mélangez avec l'ail pressé (ou ciselé finement), le sucre et le sel. Écrasez un peu au mortier pour obtenir une consistance de pâte.
Rincez le bloc de tofu, séchez le et coupez le en morceaux de 2-3 cm d'épaisseur par 5-6 cm de côté. Posez les morceaux de tofu dans la pâte de citronnelle, sur chaque face.
Faites chauffer l'huile dans une poêle pas trop grande (anti-adhésive ou bien saisonnée): faites-y frire le tofu 3 minutes sur chaque face avant d'égoutter sur du papier absorbant.
Garnir de coriandre hachée et d'oignons jeunes et servir bien chaud avec du riz jasmin.


Bon appétit!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...