vendredi 16 mars 2012

Cashew Brittle: Nougatine aux noix de cajou


 Rien de plus facile à préparer que ce caramel croquant aux noix de cajou. Le seul challenge consiste pour beaucoup de personnes à affronter la peur de faire un caramel. Et oui, la caramel intimide: c'est chaud, très chaud, ça peut brûler si on ne le surveille pas, ou alors ça cristallise, etc... Le moyen le plus sûr d'affronter la crainte du caramel, c'est d'en réussir un, et cette recette est un bon début!
Il s'agit ici d'un caramel à sec, c'est à dire qu'on n'ajoute pas d'eau au sucre. Il suffit de mettre la caramel dans une casserole (éviter quand même le téflon qui commence à dégager des molécules toxiques à haute température), de faire chauffer et petit à petit le sucre va se transformer en caramel. Contrairement à un caramel avec de l'eau, ici il est conseillé de mélanger à la cuillère, pour que la caramélisation soit bien homogène. Ensuite on ajoute les noix de cajou et c'est prêt: fastoche, hein?!




En refroidissant, la nougatine va devenir très dure: de quoi s'y casser les dents! On la casse alors en petits morceaux, ou on la réduit en poudre, pour l'utiliser librement en pâtisserie ou elle apportera son délicieux goût noix/caramel en même temps que du croquant.

Ingrédients:

1 volume (par ex 250ml) de sucre
1/2 volume de noix de cajou

Préparation:

Mettez le sucre dans une casserole à fond épais. Placez sur feu moyen/fort et laissez fondre, en remuant de temps à autre pour que la caramélisation soit homogène. Au début le sucre va former des blocs, mais pas de panique, après quelques minutes tout va se transformer en liquide doré, et les quelques plus gros blocs vont se dissoudre.



Quand votre caramel est lisse et bien bronzé, ajoutez les noix de cajou en mélangeant bien pour les enrober de caramel.



Versez directement (ce caramel durcit très vite) sur une plaque à pâtisserie recouvert d'une feuille de silicone. Étalez à la cuillère en bois pour avoir une couche homogène et laissez refroidir. (Pour laver votre casserole, remplissez la d'eau chaude et laissez le caramel se dissoudre de lui-même).

Quand la nougatine est refroidie, cassez la à la main en quelques gros morceaux, puis en plus petits morceaux en le frappant au marteau dans un sac plastique. Pour une texture encore plus fine, passez les morceaux au mixeur (si vous ajoutez un peu d'huile lors de cette dernière étape, vous obtiendrez une pâte à tartiner croustillante caramel/cajou à tomber!).


Bon appétit!

10 commentaires :

  1. J'adore la nougatine, j'adore les noix de cajou... C'est pour moi !! C'est sûr, ça sera bientôt en test chez moi !!

    RépondreSupprimer
  2. en plu savec le teflon on ne voit pas bien la couleur du caramel donc 2 raisons de pas l'utiliser ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu! (mais je ne suis pas sur que les poêles dites 'céramiques' et blanches soient vraiment meilleures) Vive l'inox!

      Supprimer
  3. C'est super bon sur la mousse au pralin et même sur un yaourt nature avec des fruits frais ... huummmm :-)

    Oupss, je ne savais pas pour le teflon :-/ faut que je change mes habitudes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai quasi banni le téflon de ma cuisine (il me reste quand même une poêle), du jour où j'ai lu des témoignages parlant d'oiseaux (comme nos perroquets) morts dans la cuisine à cause des vapeurs dégagées par des poêles teflon surchauffées: si c'est pas bon pour les oiseaux, c'est pas bon pour nous! ;-)

      Supprimer
  4. Oui, je suis du genre a avoir peur du caramel. Mais étant fana numéro un des noix de cajou que je mange tous les jours...je ne peu que vouloir me lancer ! Belle journée **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que pour le caramel on a tous été conditionnés par nos mamams ("Attention, c'est très dangereux!") et que du coup ça nous paraît très périlleux! ;-)

      Supprimer
  5. Un "chikki" noix de cajou c'est mon préféré!

    RépondreSupprimer
  6. ça me rapelle le caramel aux cacahuètes ou au sésame qu'on mange sur les plages au Maroc. Miam!

    RépondreSupprimer
  7. normalement je l’achète, je ne savais pas que c’était si facile a faire. voila une recette que je vais m'empresser d'essayer, surtout qu'on peut varier avec les fruit a coque, noisettes, cacahuètes, noix, pistaches ... ça en offre des possibilités, merci de partager tout ça avec nous ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...