vendredi 8 juin 2012

Voyage Papillon: 1ère partie: l'huile d'olive


Il y a quelques temps j'ai participé à un concours de recette organisé par Roquefort Papillon et 750g. Avec ma recette de papillotte de champignons au roquefort et à la noix de coco façon street food indonésienne, j'ai eu la chance de faire partie des 10 blogueurs sélectionnés pour allez visiter Toulouse, Rivesaltes et Millau sur les traces des produits 'Papillon'. Je dis les produits, car effectivement, Papillon ne propose pas seulement plusieurs roqueforts et fromages de brebis, mais aussi de l'huile d'olive: si, si!

Mais commençons par le point de départ de cette aventure qui aura duré le temps d'un weekend. Premier arrêt: Toulouse et son capitole: un peu de nostalgie pour moi puisque j'ai fait une partie de mes études dans la ville Rose.


Le vendredi soir nous nous retrouvons avec les quelques blogueurs déjà arrivés pour un repas bien français de fromages et de charcuteries, avec des portions individuelles pas piquées des hannetons!:



Le lendemain matin, on récupère le reste des blogueurs, et zou, direction Rivesaltes, pour un repas génial (oui, on n'a fait que manger, j'avoue! ;-) de spécialités locales préparés par le chef Papillon (coup de coeur pour l'ajo blanco, le pan con tomate et les anchois marinés) et de produits amenés par les blogueurs:


Ensuite direction l'oliveraie Papillon, le long de l'ancienne voie romaine Via Domitia.


C'est sous un ciel magnifique que nous découvrons ce beau domaine (en transition bio: la faune et la flore recontrées sur place en attestent) et ses oliviers en fleur:



Mr Farines, patriarche de la famille propriétaire de 'Papillon' nous expliquera l'origine de ce domaine avec beaucoup de passion. Un personnage fascinant. Il nous a également traduit de l'occitan l'inscription sous ce panneau solaire, qui nous dit: 'Moi sans le soleil et toi sans la foi, nous ne valons plus rien'.




Visite ensuite du moulin ( à deux pas de l'oliveraie, les olives récoltées n'ont pas le temps de s'oxyder) qui n'est en service que deux semaines par an (pression à froid mécanique uniquement):


Trois types d'oliviers sont cultivés sur le domaine: deux variétés locales : et une variété grecque. L'huile d'olive Papillon est composée d'un mélange de ces trois variétés, pour un goût non uniforme, dépendant de la production de l'année. Cette huile est distribuée en épicerie fine uniquement, son goût est herbacé et aromatique, à réserver pour le dressage des plats et salades.


Après la dégustation, il est déjà temps de se remettre en route direction Millau, vers les caves de Roquefort (ce sera le sujet de la deuxième partie de ce voyage).

Bonne route!

4 commentaires :

  1. Nostalgie que tu ne tiens ....soupire...

    RépondreSupprimer
  2. C'est un très beau voyage et que de découvertes ... merci pour les photos et le récit !

    RépondreSupprimer
  3. On ne se lasse pas de revoir ces photos ! Merci Sylvain de nous replonger dans ces beaux souvenirs, on attend la seconde partie avec impatience ;)

    Maryon de l'équipe du blog Les recettes Roquefort Papillon

    RépondreSupprimer
  4. L'ajo blanco, je suis d'accord avec toi, c'est délicieux. Les anchois marinés aussi... Bientôt la saison des anchois d'ailleurs (vers septembre), je pensais en faire cette année.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...