vendredi 26 octobre 2012

Koresht de poulet aux coings


Un koresht est un plat persan, plus exactement: une 'sauce' pour le riz, un mélange de viande et de fruits, qui évolue au cours de l'année selon les fruits disponibles. J'ai déjà proposé ici un koresht de boeuf à la rhubarbe, voici donc maintenant une version au poulet et aux coings. L'assaisonnement est très délicat, avec trois épices seulement: poivre, sel et cannelle, ce qui laisse donc les saveurs de coings et de poulet dominer. Un plat délicat, à l'image de la fine cuisine persane.

Ingrédients:

400g de poulet (blanc ou cuisses désossées)
3-4 coings
1 oignon
2 cuill à soupe d'huile
1 cuill à café de cannelle
Sel, poivre
1 cuill à soupe de beurre
1 cuill à café de sucre



Préparation:

Faites chauffer l'huile dans une cocotte à fond épais. Ajoutez l'oignon finement haché et faites revenir quelques minutes jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Ajoutez alors le poulet coupé en petits dés. Faites revenir pour dorer le poulet, ajoutez la cannelle, le sel, le poivre et 600ml d'eau.
Amenez à ébullition, enlevez l'écume s'il y en a, puis couvrez et laissez mijoter pendant 1h30 environ.
Peu avant la fin de la cuisson, préparez les coings. Pelez les, enlevez le coeur et coupez les en cubes. Faites les revenir 5 minutes dans 1 cuill à soupe de beurre en saupoudrant de sucre à la fin de la cuisson.
Ajoutez les cubes de coings à la viande et laissez mijoter encore quelques minutes. Servez bien chaud avec un riz chelo à l'iranienne (recette ici).

Bon appétit!





8 commentaires :

  1. une façon originale d'utiliser des coings

    RépondreSupprimer
  2. Je vais faire un curry chèvre/coings ce weekend :-)

    RépondreSupprimer
  3. "pauvre étudiante" lassée depuis longtemps des pâtes à l'eau, je suis tombée avec bonheur sur votre blog! surtout en pleine saison des coings, moi qui adore ça.
    J'ai rajouté de la muscade et des baies venues d'iran dans les valises d'une amie perse, et fait cuire mon riz façon pulao à l'indienne dans le bouillon du poulet .
    Un pur délice. Très très fin. Meilleur que le tajine aux coings, et très économique en plus! Encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire qui me fait très plaisir! La cuisine perse mérite d'être plus connue, elle regorge de si belles recettes. bon courage pour vos études (j'ai connu ça... il y a quelques années déjà ;-)).

      Supprimer
  4. Bonsoir, belle découverte que votre blog et votre verve. Je vais là tenter mais une seule précision me serait nécessaire : 190° four traditionnel ou à chaleur tournante ? Jolie soirée à vous et Bravo encore pour ce blog gourmand, curieux, passionné et unique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir!
      Merci pour le petit mot... qui ne doit pas être sous la bonne recette par contre (puisque pour celle-ci pas besoin de four ;-) ). De toute façon, je ne précise jamais car j'ai une antique cuisinière à gaz, qui ne propose qu'un seul mode de cuisson: je dirais que ça doit correspondre à four traditionnel...
      Bonne fin de weekend.

      Supprimer
    2. Oups pardon je me suis trompée de recette. C'est concernant la recette des coings confits ultra simple

      Supprimer
    3. Je me disais bien ;-) Bon, beh je dirais cuisson four traditionnel (mais j'avoue que n'étant pas équipé, je ne suis pas sûr de savoir la différence avec la chaleur tournante...).

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...