mardi 26 mars 2013

Agneau Pascal (lammele) au thé vert matcha et haricots adzuki



Un gâteau simple, rendu juste un peu spécial par l'utilisation d'un moule en forme d'agneau et par deux ingrédients typiquement japonais : thé vert matcha et haricots jouges sucrés adzuki.
J'avais acheté le moule à lammele lors de notre voyage blogueurs en Alsace, dans la boutique de Christine Ferber à Niedermorschwihr. C'est un très bel objet en terre cuite, très facile à utiliser et permettant de préparer un gâteau en forme d'agneau qui sera parfait sur la table pour Pâques!


J'ai mis un peu de haricots sucrés au coeur du gâteau, pour symboliser le sang versé et pour un beau contraste avec la couleur verte donnée par le thé matcha.
Je donne ici la recette pour 2 personnes, avec juste 2 oeufs: à vous d'augmenter les quantités si besoin.



Ingrédients:

2 oeufs
1 pincée de sel
110g de sucre
80g de farine
1 cuill à soupe de lait
1 cuill à soupe de lait en poudre (facultatif)
1 cuill à café de thé vert matcha (en poudre)
1 cuill à soupe de haricots adzuki confits (en épicerie japonaise ou à préparer maison)



Préparation:

Beurrez soigneusement le moule à lammele (surtout les petites oreilles de l'agneau! ;-).
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. Fouettez les blancs avec la pincée de sel jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes, puis ajoutez la moitié du sucre en continuant à battre.



Fouettez les jaunes d'oeufs avec la deuxième moitié du sucre et une cuill à soupe de lait et incorporez délicatement aux blancs montés. Mélangez dans un bol la farine, le thé matcha et le lait en poudre et tamisez ce mélange sur la pâte. Incorporez délicatement et versez la moitié dans le moule. Posez une cuill à soupe de haricots adzukis confits au centre puis recouvrez avec le reste de pâte.

Enfournez pour 1h à Th4 (180°C). Quand le gâteau est cuit, laissez le tiédir en dehors du four avant d'ouvrir le moule pour le démouler. Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Bon appétit! 

6 commentaires :

  1. Un gâteau mochi? Tu as acheté ton anko ou tu l'as préparé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un peu un gâteau mochi, mais il y manque quand même la texture si particulière. Je n'ai pas préparé moi-même ma pâte de haricots: il m'en restait une boîte dans mes placards... ;-)

      Supprimer
  2. Beau mélange de culture culinaire , une recette qui pourrai faire la Une de notre journal de région (l'Alsace) qui aime mettre à la Une l'amitié qui unie l'Alsace et le Japon , d'ailleurs les Japonais sont fous des Réalisations de Christine Ferber,
    Joyeuses Pâques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joyeuses Pâques également et merci pour le petit mot. C'est vrai que j'avais entendu dire que beaucoup de Japonais faisaient le détour par Niedermorschwihr pour la boutique de Christine Ferber.
      Peut-être que j'y inconsciemment pensé en imaginant la recette! ;-)

      Supprimer
  3. belle version du Lamala, bravo !

    manue :)

    RépondreSupprimer
  4. Oula !
    Si je faisais ta recette je me ferai tuer par mon homme et sa mère (alsaciens)... Mais je la trouve plus sympa pourtant (je n'aime pas le goût trop présent de l'oeuf dans l'agneau pascal fait dans ma belle-famille)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...