mardi 20 août 2013

Soda à la prune (fermentation au petit lait, sans levure ajoutée)


C'est l'été des boissons fermentées chez nous en ce mois d'août. Après une classique 'gingerbeer' agrémentée de jus de grenade, j'ai voulu m'aventurer un peu plus loin, avec une boisson fermentée à la prune.
Pour la gingerbeer, j'avais utilisé un peu de levure de boulanger, qu'on doit doser avec parcimonie pour éviter un goût de levure trop prononcé. Ici, j'avais envie d'un goût plus léger et plus naturel. Je me suis tournée vers Sandor Katz et sa bible de la fermentation 'The Art of fermentation'. Il y décrit, que pour les boissons aux fruits, on peut utiliser comme 'starter' du petit lait. J'ai donc testé cette méthode, et c'est un succès: la boisson est pétillante et parfumé, mais sans aucun goût de levure.
J'ai utilisé le petit lait obtenu après préparation d'un lait caillé, mais celui obtenu après préparation d'un yaourt fonctionnera également. Par contre le petit lait obtenu après chauffage (comme pour le panir par exemple) ne conviendra pas: il faut que le petit lait contienne des bactéries lactiques vivantes pour que ça fonctionne. Voici ma recette:


Ingrédients:
4-5 grosses prunes bien mûres
4 cuill à soupe de sucre
1l d'eau
200ml de petit lait

Préparation:
Coupez les prunes (non dénoyautées) en quelques morceaux et mettez dans le  bocal assez grand. Ajoutez le sucre, l'eau et le petit lait. Couvrez d'une gaze et laissez fermenter 24h dans un endroit tiède.
Au bout de ce temps, retirez les prunes et transférez le liquide dans une bouteille à eau gazeuse en plastique. Fermez et laissez fermenter entre 24h et 36h jusqu'à ce que la boisson soit gazeuse (vérifiez en ouvrant légèrement le bouchon). Mettez alors au frigo et dégustez bien frais.

A la votre!

6 commentaires :

  1. Cette version me tente beaucoup plus (j'avais des petites réticences sur celle à la levure) il ne me reste plus qu'a faire du petit lait, j'ai plein de prunes qui mûrissent au jardin :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend tes réticences à propos des levures. J'ai aussi essayé cette semaine la gingerbeer sans levure, en préparant un 'levain' de gingembre: mélange de gingembre (non pelé) en purée, de sucre et d'eau dans un bol, qu'on nourrit chaque jour de gingembre et de sucre jusqu'à ce qu'il bulle. On peut ensuite l'utiliser pour démarrer la gingerbeer: ça va moins vite, mais ça marche aussi! ;-)

      Supprimer
    2. Au final j'ai opté pour une toute autre solution qui privilégie la fraicheur et la facilité de stockage ... ben oui, ça prend de la place tous ces bocaux d'expérimentation ;-)
      Après avoir hésiter longuement on a choisi un extracteur de jus et maintenant on a tout ça minute, jus frais (légumes, fruits, racines, herbes) mélangés avec juste un peu d'eau pet, qlq glaçons et hop le soda maison est prêt ... n'empêche que ce "levain" continue de m'interpeller ... tant de projets et si peu de temps !! ;-)

      Supprimer
    3. C'est sûr que les fermentations ça demande quelques bocaux qui traînent: déjà pour deux y'en a partout chez nous, alors pour une famille! Je sens que tu vas t'amuser avec ton extracteur: ça ouvre de chouette possibilités ;-)

      Supprimer
  2. Tiens, il faut que je me replonge dans le Art of Fermentation. C'est une bonne idée le petit lait de yaourt comme ferment.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    un petit mot en passant pour vous dire que l'été arrivant, votre idée de prunes + eau + sucre + petit lait m'a séduite. Mise en oeuvre il y a trois jours, avec un peu de jus de yaourt fermier bio, mais moins que la quantité indiquée (on fait avec ce qui est sous la main!). Ce soir, ça bulle, ça bulle, c'est beau, et demain, on va goûter ! Merci pour les bonnes idées, je passe régulièrement par chez vous pour flâner quelques idées ou méthodes, Marie

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...