vendredi 29 mars 2013

Curry de pois chiches façon Mughlai




Une recette à classer dans la catégorie "je vide mes stocks de légumes secs en me faisant plaisir". Vous pouvez la préparer avec des pois chiches en boîtes, mais le goût en est toujours un peu métallique je trouve. J'ai trouvé cette recette chez Madhur Jaffrey dans son livre "Madhur Jaffrey's world vegetarian": le résultat est un curry très équilibré et gourmand, crémeux grâce à la présence de yaourt et savoureux grâce aux épices chaudes. La recette originale demande une belle quantité de coriandre fraîche, mais je n'en avais pas en stock ce jour là, donc je me suis contenté d'un peu de rau-ram qui pousse en pot chez nous.

Ingrédients:

400g de pois chiches secs
3 cuill à soupe d'huile ou de ghee
2 feuilles de laurier
2 bâtons de cannelle
6 gousses de cardamome
2 beaux oignons
4 gousses d'ail
un morceau de gingembre de 5cm
1 cuill à soupe de cumin en poudre
1 cuill à soupe de coriandre en poudre
8 cuill à soupe de yaourt
5 cuill à soupe de passata de tomates
2 cuill à café de sel
2 cuill à café de garam masala
1,5cuill à café d'amchoor (poudre de mangues vertes séchées, remplacez par 1 càs de jus de citron)
1 cuill à soupe de graines de cumin grillées à sec et réduites en poudre
0,5 cuill à café de piment de cayenne
1 petit bouquet de coriandre




Préparation:

La veille, lavez les pois chiches, couvrez les très largement d'eau et laissez tremper pendant la nuit.
Le jour même, rincez les pois chiches et faites cuire avec 2 litres d'eau (non salée) sous pression. Comptez 15 minutes à partir du moment ou la soupape siffle. Au bout de ce temps, coupez le feu et laissez tiédir sous pression.

Dans une cocotte à fond épais, faites revenir laurier, cardamome et cannelle dans l'huile chaude. Ajoutez les oignons finement hachés, et faites revenir pendant 7-8 minutes jusqu'à ce qu'ils commencent à brunir. Ajoutez alors l'ail et le gingembre réduits en purée, puis après 1 minute le cumin et la coriandre en poudre.

Après quelques secondes, ajoutez une cuill à soupe de yaourt, mélangez pour bien l'incorporer aux oignons. Quand c'est fait, ajoutez le seconde cuill à soupe de yaourt, et ainsi de suite jusqu'à obtenir une belle sauce crémeuse. Ajoutez enfin la passata de tomates et laissez cuire 2 minutes.

Ajoutez les pois chiches et juste assez de leur liquide de cuisson pour obtenir un curry à la consistance semi-liquide. Ajoutez le sel et les épices restantes, et faites mijoter tranquillement à découvert pendant 15 minutes.
Avant de servir incorporez la coriandre hachée, en en gardant un peu pour garnir le plat.
Servez bien chaud avec des pains pitta (c'est ce qu'on a fait) ou des naans par exemple.

Bon appétit!



mardi 26 mars 2013

Agneau Pascal (lammele) au thé vert matcha et haricots adzuki



Un gâteau simple, rendu juste un peu spécial par l'utilisation d'un moule en forme d'agneau et par deux ingrédients typiquement japonais : thé vert matcha et haricots jouges sucrés adzuki.
J'avais acheté le moule à lammele lors de notre voyage blogueurs en Alsace, dans la boutique de Christine Ferber à Niedermorschwihr. C'est un très bel objet en terre cuite, très facile à utiliser et permettant de préparer un gâteau en forme d'agneau qui sera parfait sur la table pour Pâques!


J'ai mis un peu de haricots sucrés au coeur du gâteau, pour symboliser le sang versé et pour un beau contraste avec la couleur verte donnée par le thé matcha.
Je donne ici la recette pour 2 personnes, avec juste 2 oeufs: à vous d'augmenter les quantités si besoin.



Ingrédients:

2 oeufs
1 pincée de sel
110g de sucre
80g de farine
1 cuill à soupe de lait
1 cuill à soupe de lait en poudre (facultatif)
1 cuill à café de thé vert matcha (en poudre)
1 cuill à soupe de haricots adzuki confits (en épicerie japonaise ou à préparer maison)



Préparation:

Beurrez soigneusement le moule à lammele (surtout les petites oreilles de l'agneau! ;-).
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. Fouettez les blancs avec la pincée de sel jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes, puis ajoutez la moitié du sucre en continuant à battre.



Fouettez les jaunes d'oeufs avec la deuxième moitié du sucre et une cuill à soupe de lait et incorporez délicatement aux blancs montés. Mélangez dans un bol la farine, le thé matcha et le lait en poudre et tamisez ce mélange sur la pâte. Incorporez délicatement et versez la moitié dans le moule. Posez une cuill à soupe de haricots adzukis confits au centre puis recouvrez avec le reste de pâte.

Enfournez pour 1h à Th4 (180°C). Quand le gâteau est cuit, laissez le tiédir en dehors du four avant d'ouvrir le moule pour le démouler. Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

Bon appétit! 

jeudi 21 mars 2013

Cointreau Fizz Garden à Bruxelles


 Si vous suivez un peu le blog, vous ne pouvez pas ignorer que j'aime les cocktails et que j'en prépare souvent. On ne boit pas énormément de vin à la maison, mais quand vient le weekend, shaker et verres à cocktail sont de sortie. Donc forcément quand j'ai reçu une invitation pour découvrir en avant première le 'Cointreau Fizz Garden ', bar privé éphémère à cocktails, je n'ai pas hésité longtemps!



Tout était fait pour me plaire: des cocktails (bien sûr), du Cointreau (une valeur sûre pour les cocktails), une date (le début du printemps) et un lieu: l'espace Chambon. Magnifique bâtiment Art déco des architectes Alban Chambon et Henri Beyaert, cette ancienne banque, nichée au coeur de Bruxelles, à deux pas de l'opéra de la Monnaie est resté fermée au public pendant de longues années, va renaître prochainement avec un projet de rénovation ambitieux.

Guichet de banque transformé en bar à cocktails


Le Cointreau Fizz Garden envahit la magnifique verrière du bâtiment, rehaussé par les compositions florales du fleuriste bruxellois Thierry Boutemy. Les barmen officient derrière les anciens guichets de la banque: le décalage est certain entre l'aspect sérieux de l'ancienne banque et la frivolité printanière de la décoaration du Cointreau fizz Garden!

Préparation de délicieux 'Sidecars'

Si vous désirez vous aussi dégustez de délicieux 'Cointreau Fizz' dans ce cadre exceptionnel, rien de plus simple, il suffit de vous inscrire sur le site officiel. Dépéchez vous cependant, il n'y aura que 15 soirées en tout et pour tout!






Quand ?
Du 21 mars au 20 avril 2013.
À partir de 18h30 les jeudis, vendredis et samedis.
Où ?
Espace Chambon
Rue du fossé aux loups 48
1000 Bruxelles
Cointreau invite chacune et chacun à s’inscrire sur le site dédié : www.cointreaufizzgarden.be afin de devenir membre privilégié et de vivre l’expérience unique qu’offrira le Cointreau Fizz Garden.



mardi 19 mars 2013

Cocktail 'Mineola blossom'

 

J'ai découvert le 'Saffron Gin' des distilleries 'Boudier' (plus connues pour leur crème de cassis) par hasard à la boutique de l'aéroport de Toulouse. Je n'ai pas hésité longtemps: un gin français, c'est déjà rare, mais parfumé au safran en plus: il avait tout pour me séduire!
J'ai bien fait de ne pas avoir hésité, ce gin est un petit bijou rare, idéal pour faire des martini ou des G&T délicatement colorés et parfumés.

Ici je l'ai associé à du jus de mineola, un agrume hybride de tangelo (clémentine) et de pomelo qui donne un jus délicieusement acidulé (vous pouvez utiliser du jus de clémentine relevé d'un peu de jus de citron). Pour compléter les notes épicés du gin, j'ai également ajouté une touche d'alcool dans lequel j'ai fait mariner une poire du jardin avec de la badiane et de la cannelle.



Ingrédients:

1 volume de jus de minéola frais
1 volume de 'Saffron gin'
1 trait d'alcool poire-épices


Préparation:

Refroidissez les verres à cocktail. Mélangez tous les ingrédients au shaker avec des glaçons, servez garni d'un zeste de minéola.

A votre santé!




jeudi 14 mars 2013

Liqueur du Pendu à la Bergamote


La saison des bergamotes touche à sa fin, mais si vous en trouvez encore des bio, essayez cette liqueur maison! J'ai utilisé la même recette que celle de ma liqueur du pendu au romarin et à l'orange, sans romarin cette fois, pour garder le goût pur et frais de la bergamote. J'ai peu sucré la liqueur finale, pour l'utiliser plus facilement en cocktail: j'avais envie d'une liqueur fraîche aromatique mais qui ne charge pas mes cocktails de trop de sucre: mission accomplie!


Liqueur du pendu le 1er jour

Ingrédients:

1 litre d'alcool (vodka, rhum, alcool à fruit: j'ai utilisé un bon rhum blanc agricole à 50%)
1 bergamote (bio de préférence)
3 cuill à soupe de sucre blanc (plus ou moins, selon votre goût)



Préparation:

Lavez la bergamote et séchez la soigneusement. Percez la 4 fois sur les côtés avec un demi cure-dent que vous laissez enfoncé dans le fruit. Versez l'alcool dans un grand bocal. Avec de la ficelle de cuisine, entourez la bergamote pour pouvoir la suspendre, en enroulant une fois la ficelle autour de chaque demi cure-dent (ce qui maintiendra le fruit suspendu même quand il aura perdu du volume). Suspendez la bergamote environ 2-3cm au dessus de l'alcool, en faisant ressortir la ficelle du bocal pour pouvoir la maintenir à bonne hauteur.


Liqueur du pendu après quelques semaines
Fermez et laissez macérez 2 mois au chaud (près d'un radiateur ou un rebord de fenêtre au soleil. Petit à petit la bergmote va rétrécir et se décolorer pendant que la liqueur va jaunir légèrement et se charger en composés aromatiques. Au bout de ce temps, ouvrez et versez le sucre au fond de l'alcool. Refermez et laissez encore 15 jours avant de (finalement!) pouvoir déguster.


A la votre!


mercredi 6 mars 2013

Oeufs de cent ans (Pi Dan): j'ai goûté, j'ai aimé! ;-)


 Je ne sais pas trop ce qui m'a pris. Alors que j'étais en train de concevoir un repas du Sichuan pour mes invités d'un weekend (j'aime bien faire des repas à thème ;-), je me suis dit tout à coup: je vais acheter des oeufs de cent ans pour accompagner le repas!

Je connaissais le nom 'oeufs de cent ans' depuis longtemps, mais c'est seulement il y a peu que j'avais vu une photo de ces oeufs dans un livre sur la cuisine chinoise. Autant dire qu'une photo n'est pas l'argument le plus vendeur pour ces oeufs: le blanc est couleur d'ambre, et le jaune est devenu d'un gris verdâtre pas spécialement appétissant!


Ensuite quand l'idée m'a pris d'en acheter, j'ai fait quelques recherches et j'ai découvert que ces oeufs n'avaient pas cent ans (je m'en doutais, hein ;-), mais au plus quelques mois. Il s'agit d'oeufs de cane, traditionnellement conservés dans un mélange de cendre, de chaux, de son de riz, d'argile et de sel. Certains sont d'ailleurs encore vendu sous une coque d'argile. Mais la science est passée par là et la plupart sont maintenant préparés par une méthode simplifiée de trempage dans une saumure de plusieurs sels alcalins: le résultat est apparemment très comparable.

Une fois que j'ai eu compris les processus en oeuvre, mon esprit scientifique fut rassasié et j'ai déjà eu moins d'appréhension. Je me suis donc dirigé vers le grand supermarché asiatique de Bruxelles, le Kam Yuen, où j'ai trouvé sans problème une boîte d'oeufs de cent ans.


Ensuite c'est très simple, on écaille les oeufs comme des oeufs durs, on coupe en 4 (attention, le jaune devenu verdâtre colle un peu au couteau), et on sert avec une sauce un peu acide pour trancher avec le 'gras' de l'oeuf: par exemple du vinaigre dans lequel vous aurez fait macérer un peu d'échalote et de gingembre émincés.


 Vient donc le moment de la dégustation. Je l'avoue mes invités et moi n'étions pas très enthousiastes à l'idée de gober ces oeufs à l'aspect douteux et à l'odeur légèrement sulfureuse, mais à la guerre comme à la guerre, on prend une inspiration,on met en bouche, et surprise, ce n'est pas mauvais du tout! Le goût se rapproche de celui d'un oeuf dur (en un plus marqué, mais rien de trop fort non plus). La texture du blanc est très similaire à celle d'un oeuf dur, par contre le jaune est délicieusement plus crémeux: pas très beau à voir, mais agréable en bouche!


En conclusion, si vous aimez les oeufs durs, n'hésitez pas, vous ne serez pas dépaysés, et vous risquez même d'être conquis: il suffira juste de fermer les yeux la première fois! ;-)

Bon appétit!




lundi 4 mars 2013

Racines de lotus croquantes (Shan hu xue lian)



Au Sichuan on utilise toutes les parties de la plante de lotus: les graines sont utilisées pour faire des desserts et des confiseries, les feuilles sont utilisées pour faire des papillotes et les racines sont utilisées comme légume, comme dans la recette qui suit.
Un délicieux accompagnement pour un repas de cuisine du Sichuan. Les racines de lotus sont ici juste blanchies et gardent donc leur texture croquante si particulière. La marinade sucrée-vinaigrée leur confère un goût très doux qui se marie très bien avec la cuisine épicée du Sichuan.
En plus, esthétiquement, les tranches de racines de lotus sont vraiment très jolies avec ces motifs en dentelle: une belle découverte pour surprendre vos invités.

Vous trouverez les racines de lotus en épicerie chinoise (au Kam Yuen pour moi à Bruxelles), comme ce sont les racines de plantes aquatiques elles sont souvent enveloppées sous vide pour ne pas qu'elles sèchent.

Racines de lotus


Ingrédients:

400g de racine de lotus
1 morceau de gingembre
150g de sucre
4 cuill à café de vinaigre de riz

Préparation:

Rincez et pelez les racines de lotus. Coupez les en tranches fines à la mandoline, et placez les directement dans un récipient d'eau froide salée dans lequel vous aurez placé le morceau de gingembre écrasé (qui évitera la coloration des tranches de lotus). Laissez mariner une heure ou deux.

Au bout de ce temps, égouttez et transférez dans un grand volume d'eau bouillante. A la reprise de l'ébullition comptez 10 secondes et égouttez directement. Rincez sous l'eau froide jusqu'à refroidissement.

Faites dissoudre le sucre dans 300ml d'eau à feu doux. Retirez du feu, laissez refroidir et ajoutez le vinaigre de riz. Versez sur les racines de lotus égouttées et laissez mariner quelques heures.

Égouttez au moment de servir.

Bon appétit!


vendredi 1 mars 2013

Steam pudding à l'anglaise




Depuis le temps que je voulais préparer un steam pudding traditionnel anglais, je n'ai pas été déçu par cet essai: c'est incroyablement bon.C'est un gâteau de type quatre quart, mais la cuisson à la vapeur fait toute la différence: il se mange chaud et il est incoyablement moelleux. J'ai utilisé la recette de base trouvée dans le  magazine 'Good Food' d'octobre dernier. La préparation est super simple: on mélange tous les ingrédients et zou, on lance la cuisson... qui prend par contre plus de deux heures: il faut être patient!
 
 Le pudding peut être agrémenté selon votre goût: j'y ai mis du 'stem ginger' (gingembre confit anglais au sirop), des dés de poires tapées (spécialité de Touraine) et du golden syrup. Vous pouvez y mettre ce qui vous plait: de la confiture, de la marmelade, des fruits au sirop, etc: soyez créatifs!



Ingrédients:

175g de beurre ramolli
175g de farine fermentante
175g de sucre
3 oeufs
1 cuill à soupe de lait
1 cuill à café d'extrait de vanille ou 1 cuill à soupe d'alcool de votre choix (rhum, cointreau, etc)

4 cuill à soupe de garniture de votre choix: confiture, gingembre confit, Golden Syrup, fruits...


Préparation:

Mélangez au batteur tous les ingrédients pour obtenir une pâte homogène (ne battez pas la pâte trop longtemps au risque de la rendre trop élastique).
Beurrez généreusement un moule à pudding d' 1,2 litre (ou un bol ou un moule à charlotte supportant la chaleur). Versez y la garniture choisie puis la pâte à gâteau.
Découpez un morceau d'aluminium et un morceau de papier sulfurisé assez grands pour recouvrir le bol à pudding. Posez le papier sulfurisé sur le papier alu, et beurrez le centre du papier sulfurisé. Faites un pli au centre des papiers superposés (au cas ou le pudding aurait besoin de gonfler), puis posez, côté beurré vers le bas, sur la bol à pudding.


Entourez avec de la ficelle de cuisine pour sécuriser le tout, en utilisant le reste de ficelle pour faire une poignée qui permettra de lever le pudding après cuisson.
 Placez dans le panier de votre cuit-vapeur, avec de l'eau bouillante à mi-hauteur du bol et faites cuire 2h à 2h30 à couvert, en ajoutant si besoin un peu d'eau à mi-cuisson.

Démoulez encore chaud et servez avec une crème anglaise par exemple.


Bon appétit!






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...