vendredi 20 juin 2014

Feijoada à la mode de Goa




On associe plus facilement la feijoada au Portugal et au Brésil, mais comme Goa fut portugaise jusqu'en 1961, il n'est pas étonnant de trouver une version de ce plat de haricots mijoté à la viande dans cette partie de l'Inde
Une façon simple et hautement satisfaisante d'utiliser la saucisse de Goa que j'ai acheté sur le marché de Mapusa (celui du vendredi, le plus grand marché de la région). A défaut on pourra utiliser un chorizo espagnol ou portugais à cuire, de préférence bien épicé, vinaigré et avec de gros morceaux (la saucisse de Goa est formée à partir de viande et de gras de porc non hachés).

Saucisse de Goa
 La saucisse de Goa contient déjà tellement d'épices (cumin, cardamome, clou de girofle, piment) qu'il ne reste presque rien à ajouter pour obtenir un plat savoureux: des haricots cornilles ('black eyed peas'), des oignons et des tomates et c'est suffisant! Ensuite on laisse mijoter tranquillement et on déguste avec du riz blanc ou du pain bien croustillant!


Ingrédients:

300g de cornilles ("black eyed peas")
300g de saucisse de Goa (à défaut du chorizo piquant à cuire)
2 oignons émincés
2 tomates pelées et coupées en cubes
1 cuill à café de sel

Saucisses sur le marché de Mapusa à Goa


Préparation:

La veille, lavez les cornilles et mettez les à tremper dans un grand volume d'eau pendant la nuit.
Le jour-même, retirez la peau des saucisses et séparez en grossièrement la viande.

Dans une cocotte à fond épais, faites revenir les oignons émincés dans 1 cuill à soupe d'huile. Quand ils sont translucides, ajoutez la viande des saucisses, et faites revenir encore 2 minutes. Ajoutez les cornilles rincées et égouttées, les tomates en cube et assez d'eau pour recouvrir le tout d'un peu plus d'un centimètre.

Amenez à ébullition puis couvrez, baissez le feu et laissez mijoter tranquillement jusqu'à ce que les haricots soient tendres, 2h pour moi environ.

Servez bien chaud.

Bon appétit!


8 commentaires :

  1. Quand on cuit le chorize de Goa, on ajoute (comme tu as fait) plein d'oignons mais aussi l'ail et des pommes de terre... pour "éponger" tout le gras :-)... Il faut que j'en fasse des chorize à la maison... j'ai une très bonne recette :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm, le bon gras épicé de la saucisse de Goa dans les pommes de terre, c'est top. J'ai eu la même idée: je me suis dit que ça serait chouette de faire des saucisses maison! Si tu commandes des boyaux, on partage? ;-)

      Supprimer
  2. Miam! Chouette l'idée d'utiliser le chorize de Goa.
    Je n'ai gouté le feijoada qu'un seule fois, au resto avec un copain bresilien: http://simonlitton.wordpress.com/2012/03/28/saudades-do-brasil/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais le chorizo, il me fallait bien faire une recette traditionnelle avec ;-) Par contre je n'ai encoree jamais goûté la version brésilienne de la Feijoada...

      Supprimer
    2. La version brésilienne et un peu plus lourd que celui de Goa. Le resto se trouve au coeur de Bruxelles, et il vaut le détour.

      Supprimer
    3. Je le note dans ma (longue) liste des resto bruxellois à tester, merci Simon! ;-)

      Supprimer
  3. Goa est effectivement l'une des rares régions d'Inde où l'on mange encore du porc. j'avais bien aimé ce coin mais plus particulièrement l'arrière pays que les plages que j'avais trouvé très sales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avons même pas vu les plages de Goa: celles, magnifiques, du Konkan un peu plus au nord nous ont plus que charmé par contre! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...