vendredi 21 novembre 2014

Lard mijoté à l'ail et aux longans (Chine)




Une recette trouvée dans le numéro 11 (sur le thème 'All You Can Eat') de mon magazine culinaire préféré: le génial et funky "Lucky Peach". Une recette qui figurait en annexe d'un article de Fuchsia Dunlop sur le chef sichuanais Yu Bo. Après avoir lu cet article on a tout de suite envie de filer en Chine goûter la cuisine de ce prodige, mais à défaut je me suis contenté de tester cette recette qui est absolument à tomber.

Le nom de la recette dit tout ou presque: du lard frais cuit longuement avec de l'ail (beaucoup) et des longans séchés (comme je n'avais pas le temps de passer au supermarché chinois, je les ai remplacés par des dattes medjoul). Le genre de recette qu'on ne retrouve jamais dans les émissions télés où les recettes mijotées sont les grandes absentes, victimes des contraintes du format des épreuves chronométrées. Dommage car les meilleures recettes à mon goût sont généralement longuement mijotées, comme celle-ci, qui passe 10 sur feu très doux. Dans une cocotte en terre, c'est encore meilleur (ça fait une vraie différence niveau goût).
Au final après 10 heures, le porc est fondant (forcément), l'ail a disparu et s'est fondu dans la sauce qui est devenue incroyablement riche.



Ingrédients:

500g de lard maigre frais
3 têtes d'ail
1 poignée de longans séchés ( ou 3 belles dattes medjoul)
1 cuill à soupe de sel
8 grains de poivre de Sichuan
1 petit morceau de gingembre
1 oignon jeune

Porc avant la cuisson de 10 heures



Préparation:

Faites blanchir le lard coupé en cubes dans un grand volume d'eau bouillante pendant 1 minute environ. Egouttez.
Pelez les gousses des trois têtes d'ail. Écrasez le morceau de gingembre et l'oignon avec le plat du couteau. Enlevez les noyaux de longans ou des dattes.




Dans une cocotte (en terre si vous avez) placez tous les ingrédients et ajoutez assez d'eau pour juste couvrir. Amenez à ébullition sur feu moyen, puis baissez le feu au plus bas possible, couvrez et laissez le tout confire pendant 10h (vous pouvez comme moi le faire en deux jours). Retirez l'oignon jeune et le morceau de gingembre avant de servir.

Servez bien chaud avec du riz blanc et un pickles ou comme moi une salade de concombre piquante du Sichuan.

Bon appétit!


7 commentaires :

  1. Elle est très alléchante ta recette - et je suis d'accord - le pot de terre cuite fait toute la différence au goût! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ma cocotte en terre: c'est fragile mais c'est vrai que rien que pour le goût ça vaut la peine d'investir (ça ne coûte pas grand chose en plus).

      Supprimer
  2. Je suis très intéressée par cette recette (je trouve que le lard est plutôt dédaigné dans les magazines culinaires ) cependant je n'ai pas de pot en terre mais une Römertopf ( poterie culinaire) qui va au four, je suppose que je peux adapter la cuisson au four à 100° par ex ? Merci .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Irisa. Ravi que la recette te tente ;-) Oui, je pense que ça devrait fonctionner sans problème au four dans ta Römertopf. Il faudra juste vérifier que le thermostat et bien réglé et qu'à 100°C ça mijote effectivement tranquillement. Ensuite il n'y aura plus qu'à attendre ;-)

      Supprimer
  3. Après 10 heures de cuisson, j'imagine le fondant du porc ! Ce plat me met l'eau à la bouche !

    RépondreSupprimer
  4. Excellente recette!! pas très diététique mais super super savoureuse!! En tout cas pour les adeptes de la bonne et ancienne cuisine comme moi je recommande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Et la cuisson en terre cuite fait la différence ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...