mardi 17 septembre 2019

Kitfo: tartare de boeuf à l'éthiopienne



tartare a l'ethiopienne


Cela fait bien longtemps que connais et apprécie la cuisine éthiopienne, mais je vous en ai peu propopsé ici, notamment parcequ'elle nécessite des ingrédients qu'on est peu avoir en stock: mélange d'épices berberé (un peu plus facile à trouver de nos jours), beurre clarifié épicé (pas si compliqué à préparer en fait). C'est également une cuisine à base de plats multiples servis en même temps: pas toujours simple à préparer en rentrant du boulot! ;-)

Deux choses m'ont redonné envie de me replonger dans cette cuisine: le voyage d'une blogueuse amie sur place (Pia, qui m'a gentillement fourni quelques épices locales) et l'achat d'un nouveau bouquin sur le sujet, qui décomplexifie un peu la chose: Ethiopia de Yohanis Gebreyesus. La recette du jour est une des plus simples: du boeuf haché au couteau, enduit de beurre clarifié et assaisonné d'épices pas trop compliquées à trouver. J'ai accompagné le tout de fromage frais maison (lait chaud, caillé au jus de citron, égoutté et salé), d'injeras (galettes de tef éthiopienne, du pain ou des galettes bretonnes feront l'affaire si vous ne voulez pas vous lancer dans la préparation d'injeras maison) et de chou du jardin (chou vivace de Daubenton) simplement sauté à l'ail et au gingembre, comme le chou gomen éthiopien. Bref, rien de trop compliqué à préparer finalement, mais plaisir maxi!


boeuf cru recette ethiopienne



Ingrédients (pour deux personnes):

200g de boeuf maigre de bonne qualité
2 cuill à soupe de niter kibeh* ou de ghee
1 cuill à soupe de piment en poudre (+/- selon votre goût)
0,5 cuill à café de sel
1 cuill à café de graines d'ajwain réduites en poudre (en épicerie indienne)
0,5 cuill à café de graines de nigelle réduites en poudre
0,5 cuill à café d'origan séché
les graines de 2 gousses de cardamome verte, réduites en poudre

*beurre clarifié épicé éthiopien, préparé en faisant chauffer du ghee avec un peu d'ail, de curcuma, des graines de nigelle, d'ajwain, de coriandre, des feuilles d'origan séchées et de basilic sacré séché, puis en filtrant le beurre épicé obtenu.


recette repas ethiopie


Préparation:


Hachez le boeuf au couteau, assez finement, mais pas trop (ou passez le boeuf au hachoir).
Faites chauffer le ghee ou le niter kibeh dans une petite casserole. Coupez le feu et versez-y les épices en poudre. Laissez tiédir.
Versez le boeuf haché dans la casserole, mélangez bien goutez pour rectifier l'assaisonnement. Servez sans attendre, accompagné d'injeras, de fromage frais maison et de chou sauté au gingembre.


Bon appétit!

boeuf cru kitfo recette


vendredi 13 septembre 2019

Kaak: bracelets croquants au fenouil et au sésame


biscuits sales au fenouil



On trouve des biscuits de type 'kaak', en forme de bracelets, garnis de sésame, dans beaucoup de régions de Méditerrannée et du Moyen-Orient. Ceux-ci sont discrètement parfumés au fenouil et au fenugrec, mais on en trouve aussi au cumin, à la coriandre ou aux graines de Nigelle, selon les pays, les familles et les traditions.

C'est le genre de petites choses étrangement addictives: croquants et secs, mais ni durs ni étouffe-chrétiens, ces biscuits se mangent sans fin. Comme ils se conservent super bien, ils sont idéaux à avoir en stock en cas de fringale. Ils accompagnement également très bien un plateau de mezzés, ou peuvent être cassés en morceaux pour agrémenter une salade.


biscuits bracelets kaak kahk


Ingrédients:

250g de farine (T65)
65ml d'eau
1 pincée de sucre
1 cuill à café de levure de boulanger déshydratée
0,5 cuill à café de sel
1 cuill à café de graines de fenouil réduites en poudre
0,5 cuill à café de graines de fenugrec réduites en poudre
1 pastille de gomme mastic (mastiha) réduite en poudre au mortier (facultatif)
80g de beurre (ou de margarine)

1 oeuf
quelques cuill à soupe de sésame



kaak au fenouil et fenugrec



Préparation:

Mélanger dans un petit bol l'eau tiède avec le sucre, 1 cuill à café de farine et la levure de boulanger. Laisser buller quelques minutes.
Pendant ce temps, mélangez la farine avec le sel et les épices en poudre. Incorporez-y le beurre ramolli coupé en morceaux, jusqu'à obtenir une texture sablée.

Versez l'eau avec la levure sur le tout, et incorporez au mélange (ajoutez un peu d'eau si la pâte est trop sèche et ne forme pas de boule). Pétrissez pendant 10 minutes environ (c'est là que je suis heureux de mon nouveau robot pétrisseur! ;-) ). Huilez la boule de pâte et laissez lever pendant 1 à 2 heures dans un endroit tiède (comme la pâte est lourde, elle lève lentement).
Séparez la pâte en petites boules de la taille d'une noix. Pour façonner les kaak, deux options: façonner chaque boule en un fin cigare et joindre les deux bouts, ou percer chaque boule avec un doigt et élargir l'ouverture petit à petit.

Tremper chaque bracelet sur une face d'abord dans l'oeuf battu, puis dans le sésame.
Placez au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie chemisée (en laissant 2cm entre chaque) et enfournez pour 30 minutes à 190°C, puis baisser le thermostat à 100°C pour encore 30 minutes (porte entrouverte) pour bien sécher les biscuits.
Laissez refroidir avant de placer dans une boîte hermétique.
Ces biscuits se conservent plusieurs semaines si besoin!

Bon appétit!


biscuits kaak sesame

mardi 10 septembre 2019

Riz sauté à l'ail comme aux Philippines (Sinangag)



riz a l'ail

Le sinangag, c'est le petit déjeuner classique des Philippines: des restes de riz cuit de la veille (riz jasmin de préférence, cuit par absorption mais pas passé au frigo), de l'ail (un peu, beaucoup, à la folie, à vous de choisir), un peu d'huile, et hop, c'est parti! Prêt en quelques minutes (pratique le matin, donc), on le sert typiquement avec un oeuf au plat du boeuf séché, de la saucisse ou du poisson. Pour me faciliter la vie et rendre le tout plus équilibré, j'ai choisi des légumes lacto-fermentés maison (carottes et navet), ça va avec tout! ;-)

Pour l'ail, j'ai utilisé un truc découvert dans le bouquin 7000 islands de Yasmin Newman: des morceaux d'ail de taille différente pour des textures différentes (haché fin, coupé en tranches et presque entier). C'est simple et très bon quand on aime l'ail. Si ça ne vous tente pas pour le petit dej, gardez l'idée pour un lunch léger ou pour un brunch!


riz et oeuf philippines



Ingrédients (pour 2 personnes):

Restes de riz blanc de la veille (cuit par absorption) 500g environ
3-5 gousses d'ail (selon leur taille et votre goût)
2-3 cuill à soupe d'huile végétale pour cuisson
oeuf frit, sauce soja et saucisse grillée ou légumes lacto-fermentés pour accompagner


riz saute a l'ail



Préparation:

Préparez l'ail: hachez en une partie assez fin, coupez une autre partie en tranche et enfin gardez le reste entier ou en demi-gousses.
Faites chauffer l'huile dans un wok ou une sauteuse sur feu moyen. Ajoutez tout l'ail et faites revenir jusqu'à obtenir une belle couleur dorée. Ajoutez le riz et faites le revenir en cassant les mottes à la cuillère en bois, jusqu'à ce qu'il soit totalement recouvert d'huile et bien chaud.
Servez sans attendre, avec un oeuf au plat par personne, quelques légumes fermentés et de la sauce soja.

Bon appétit!


recette sinangag

vendredi 6 septembre 2019

Curry de pois chiches bruns aux raisins secs


curry indien de pois chiches aux raiisins



"Curry de pois chiches forever" pourraît être mon moto: il n' y a rien que j'aime autant qu'un bon bol de curry de pois chiches très parfumé par une froide journée d'hiver. Cette recette que j'ai trouvée dans le livre '660 curries' de Raghavan Iyer est délicieusement sucrée-salée, grâce à l'utilisation de raisins secs qui sont à la base de la sauce qui enrobe les pois chiches. Leur douceur est équilibrée par le piquant des piments verts et l'acidité des tomates en boîte. Peu d'épices dans cette recette: seulement un peu de garam masala en finish.

J'ai utilisé des pois chiches bruns secs (en épicerie indienne) dont j'aime beaucoup la texture plus ferme, mais vous pouvez comme toujours utiliser des pois chiches en boîte pour une version plus rapide pour un soir de semaine.


curry de pois chiches sucre-sale



Ingrédients:

250g de pois chiches bruns secs (ou 2-3 boîtes de pois chiches cuits)
2 cuill à soupe d'huile de colza
1 oignon rouge, haché grossièrement
150g de raisins secs
4 gousses d'ail
1 cuill à soupe de gingembre râpé/haché
4 piments verts thaïs, hachés
1 boîtes de tomates concassées
1,5 cuill à café de sel
1 bouquet de coriandre fraîche (feuilles et tiges), hachée
3 cuill à soupe de crème épaisse
2 cuill à café de garam masala


curry simple pois chiches


Préparation:

Si vous utilisez des pois chiches secs, faites les tremper la veille dans un grand volume d'eau. Le jour même, rincez les, couvrez les de 3-4 cm d'eau dans une cocotte-minute, amenez à ébullition, écumez, puis faites cuire 15 minutes sous pression. Laissez tiédir puis égouttez les pois chiches.

Faites tremper les raisins secs dans 250ml d'eau bouillante pendant au moins 30 minutes. Égouttez les, mais gardez l'eau de trempage.
Hachez ensemble (au robot ou à la main): l'oignon, les piments, le gingembre et les raisins secs. Dans une cocotte à fond épais, faites chauffer l'huile et faites y revenir le mélange d'ingrédients hachés, pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'il colore. Ajoutez l'eau de trempage des raisins pour déglacer le fond de la cocotte. Laissez cuire quelques minutes pour évaporer le liquide, puis ajoutez les tomates en boîte et le sel. Couvrez partiellement, laissez mijoter une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte commence à grésiller, puis ajoutez les pois chiches égouttés, la moitié de la coriandre hachée et laissez cuire encore 15 minutes.
Juste avant de servir, ajoutez la crème épaisse et le garam masala. Mélangez bien et ajoutez le reste de coriandre hachée. Servez avec une bonne baguette ou des pains pitta.

Bon appétit!


curry de pois chiches

mardi 3 septembre 2019

Pierogi aux mûres



raviolis polonais fruits rouges



Mon homme musicien-voyageur est revenu il y a peu de Varsovie avec des pierogi frais dans sa valise. Il y en avait deux sortes: les classiques aux pommes de terre et au fromage et d'autres aux myrtilles, tout simplement délicieux. 
Difficile de trouver de vraies myrtilles sauvages à Bruxelles, mais par contre je me suis dit que ce serait une bonne façon d'utiliser la récolte de mûres du jardin. 

Ces pierogis sont sucrés, mais pas trop, nous les avons donc mangé pour un petit lunch du samedi assez léger. J'ai étalé la pâte un peu plus finement qu'en Pologne, mais ils ont quand même bien tenu la cuisson. J'ai gardé les chûtes de pâte que nous avons mangé de la même façon que les pierogis: arrosés de crème et de jus sucré de mûres: hmmmmm!


pierogi ou vareniki aux mures



Ingrédients:

100g de mûres
1 cuill à soupe de sucre en poudre
1 cuill à café de fécule de pomme de terre (ou de maïs)

120g de farine
1 jaune d'oeuf
0,5 cuill à soupe d'huile
eau chaude

crème épaisse pour garnir


pierogis fruits rouges mures


Préparation:

Mélangez les mûres avec le sucre, écrasez légèrement à la fourchette. Laissez reposer 30 minutes au moins pour que les mûres rendent un peu de jus.
Préparez la pâte: mélangez la farine avec le jaune d'oeuf, l'huile, et juste assez d'eau chaude pour obtenir une pâte lisse et homogène que vous rassemblez en boule. Couvrez et laissez reposer 30 minutes. 
Etalez la pâte au rouleau sur un plan de travail légèrement fariné(ou comme moi à la machine à pâte, en vous arrêtant au moins 2 crans au dessus de l'épaisseur la plus fine).
Découpez des ronds de 8cm environ de diamètre à l'emporte-pièce (un bol pour moi).
Egouttez les mûres et gardez le jus de côté. Mélangez les avec la fécule.

Placez quelques mûres au centre de chaque rond de pâte. Repliez en demi-lune, scellez d'abbord avec les doigts (en essayant de ne pas garder trop d'air dans la raviole) puis avec les dents d'une fourchette. Placez les pierogi prêts sur un plateau et laissez reposer 15 minutes environ.

Plongez les pierogi dans une casserole d'eau bouillante salée. Ils cuisent rapidement et remontent à la surface dès que c'est le cas. Egouttez et servez chaud, accompagnés de crème épaisse et du jus de mûres réservé.

Bon appétit!


pates aux fruits rouges

vendredi 30 août 2019

Atole de zarzamora: boisson de maïs à la mûre (Mexique)



boisson mures mais


Quand j'étais gamin, j'avais un problème avec les mûres. J'adorais la gelée de mûres de ma maman, mais je n'aimais pas du tout aller les cueillir dans les haies le long des chemins du village. Déjà parceque je me faisais toujours griffer par les ronces, mais surtout car ça tombait toujours début septembre  et qu'on devait faire ça le mercredi après-midi, alors que j'aurais préféré rester devant le Club Dorothée à découvrir Dragon Ball Z ou les Chevaliers du Zodiaque! ;-)

Depuis, j'avoue que la cueillette des mûres me manque un peu, du coup il y a trois ans, j'ai décidé d'installer un mûrier (sans épines, je ne suis pas maso, hein!). Il a pris ses aises petit à petit, et cette année il commence à être généreux. Pas encore de quoi faire de la gelée, mais assez pour agrémenter nos desserts et cocktails au fur et à mesure de la maturité des fruits. 

Pour la recette mexicaine du jour, il s'agit d'un atole (proche du champurrado dont je vous avais déjà donné la recette): une boisson chaude mexicaine sucrée et légèrement épaisse, ici simplement composé de masa harina (farine de maïs pour tortillas) de sucre piloncillo (ou panela, en épicerie latina) et d'une bonne quantité de mûres fraîchement écrasées.



boisson maïs mûres



Ingrédients (par personne):

250ml d'eau
1 cuill à soupe de piloncillo (ou de cassonade)
2 cuill à soupe bombées de masa harina (de maïs violet pour moi)
1 généreuse poignée de mûres



boisson mexicaine epaissie au mais



Préparation:

Dans une petite casserole, amener l'eau avec le piloncillo à ébullition. Dans un petit bol, diluez la masa harina avec un peu d'eau, versez dans la casserole et fouettez pour éviter les grumeaux. Faites mijoter quelques minutes jusqu'à ce que le mélange soit épaissi à votre goût. Retirez du feu.
Ecrasez les mûres avec un peu de sucre pour obtenir une purée. Ajoutez le tout dans la casserole, mélangez bien et servez sans attendre!

Santé!


soupe de mures mais


mardi 27 août 2019

Cocktail Darkside au Barolo chinato (et Brussels Cocktail week 2019)




darkside cocktail gin



Le Barolo Chinato vous connaissez ? Cette spécialité italienne (inventée par des pharmaciens au XIXème, c’est donc clairement médicinal !) est créée à partir d’un vin Barolo dans lequel on ajoute en fin de fermentation un mélange de plantes aromatiques (dont de l’écorce de quinquina, des graines de rhubarbe, etc.) et d’alcool. Le résultat est délicieux à déguster comme digestif, équilibre subtil d’amertume et de douceur. C’est Philou le valeureux blogueur liégeois qui m’a fait découvrir ce divin breuvage en m’en offrant une bouteille, et je l'en remercie ! 

Je savais que ce barolo chinato ferait merveille en cocktail, et c’est finalement cette recette de Adam Bernbach du défunt bar Pilar de Washington qui m’a tenté avec son ‘Darkside’ (référence à une figure de skateboard, les amateurs apprécieront). Une préparation simple (trois ingrédients seulement) et élégante de gin, barolo chinato et bitter Peychaud’s de la Nouvelle Orléans. Une réussite ! 



Brussels Cocktail week

J’en profite pour vous informer (ou vous rappeler) que la célebrissime ‘Brussels Cocktails Week’ (l'évènement qui nous fait aimer la rentrée depuis 3 ans déjà) c’est pour la mi-septembre, avec tout plein de très chouettes rendez-vous à découvrir sur leur page Facebook  ou sur cette carte interactive. Vous pourrez sûrement me croiser (ne soyez pas timide, n'hésitez pas à me faire coucou si vous me reconnaissez !) au Blend (évènement d’ouverture, le 15 septembre à Tour & Taxis, l’occasion de découvrir la scène bruxelloise dans son ensemble, dans une super ambiance), Chez Ta Mère, au GreenLab ou chez Ethylo (d’ailleurs je vous parle d’Ethylo chez Emma, qui propose une liste des bars à cocktails préférés des bruxellois). Le plus dure cette semaine-là, ce sera de choisir à quel évènement participer !

Allez, on en reviens au cocktail du jour,le Darkside, histoire de patienter jusqu’au 15 septembre.



cocktail vin italien


Ingrédients :

70ml de gin
20ml de barolo chinato
3 dashes de bitter Peychaud’s


cocktail gin et vermouth

Préparation :

Remplissez un verre mélangeur de glaçons. Versez y tous les ingrédients et mélangez bien à la cuillère. Filtrer dans une coupe ou un verre à Martini refroidi. Garnissez d’une cerise à l’eau de vie ou d’un zeste de citron.

Santé !



cocktail barolo chinato

vendredi 23 août 2019

Saganaki aux poivrons rouges




saganaki aux poivrons


Si vous êtes déjà allé en Grèce, vous connaissez sans doute le saganaki, qu'on retrouve dans presque toutes les tavernas du pays sous forme d'un morceau de fromage (de brebis généralement) frit et servi chaud. C'est crapuleusement bon! En fait le mot saganaki (σαγανάκι) s'applique à tous les mezzés cuits dans des petits poelons (le nom vient du turc sahan = plat en cuivre).

La version que je vous propose aujourd'hui est une variante un peu plus légère, et fait la part belle aux poivrons rouges grillés. Un genre d'hybride entre le saganaki le plus classique et la tchoutchouka: des poivrons délicieusement grillés, mélangés avec des oignons frits (et aussi une demi-courgette du jardin pour moi), parsemés de fromage kasseri jusqu'à ce celui-ci devienne fondant.

C'est parfait à partager pour une table de mezzés, mais vous pouvez aussi faire comme moi et le proposer avec simplement du pain pour un dîner estival pas trop lourd mais gourmand!

fromage fondu grece et poivrons



Ingrédients (pour 2 personnes):

2 oignons rouges assez gros
50ml d'huile d'olive 
1 demi courgette pas trop grosse
8 poivrons rouges types cornus (ou 6 poivrons rouges classiques)
sel, poivre
2 cuill à soupe de vinaigre de cidre
120g de fromage kasseri (Κασέρι ou de gruyère, voire de tomme de brebis selon votre goût)
piment en paillettes pour garnir (piment turc isot pour moi)


fromage fondu et poivrons saganaki


Préparation:

Faites griller les poivrons (sous mon grill au gaz pour moi) sur toutes leurs faces jusqu'à ce qu'ils commencent à noircir. Laissez refroidir, puis pelez les et retirez en les graines. Coupez les en fines lanières et placez les dans un bol (vous pouvez faire cette étape en avance).

Dans une poêle, faites chauffer l'huile et faites y revenir les oignons coupés en tranches fines pendant au moins 10 minutes à feu assez vif, jusqu'à ce qu'ils commencent à délicieusement caraméliser. Ajoutez la courgette en tranches fines, laissez revenir jusqu'à ce qu'elle soit tendre.
Ajoutez alors les tranches de poivrons grillés avec le jus qui s'est formé au fond du bol. Laissez revenir 2-3 minutes à feu moyen, puis ajoutez sel, poivre et vinaigre.
Mélangez bien et parsemez le fromage coupé en petits cubes à la surface. Couvrez et laissez mijoter jusqu'à ce que le fromage soit bien fondu.
Saupoudrez un peu de piment de paillettes sur le tout si vous le voulez et servez sans attendre le saganaki bien chaud.


Bon appétit!



saganaki au fromage kasseri

mardi 20 août 2019

Sorbet au chocolat et fleur de sel, sauce noix et huile d'olive



sorbet simple au chocolat

Je ne sors pas très souvent ma sorbetière de sa retraite tout en haut d'une étagère, mais cette recette de David Lebovitz m'a tout de suite fait de l'oeil: quelques ingrédients seulement, pas de préparation compliquée et la promesse d'un sorbet au goût très chocolat.
Promesse tenue, avec en plus le bonus d'une texture super agréable, même après quelques jours au freezer. On peut classiquement parfumer ce sorbet au chocolat avec de l'extrait de vanille, mais un peu de café, de whisky seraient aussi sûrement très intéressant. J'ai choisi pour ma part de l'eau de vie de noisettes. 
Pour accompagner le sorbet, une sauce toute simple à l'huile d'olive et aux noix, et voici un dessert zéro stress qui peut se préparer quelques jours en avance!


sorbet chocolat david lebovitz


Ingrédients:

350 + 180ml d'eau
200g de sucre
75g de cacao en poudre
1 belle pincée de fleur de sel
190g de chocolat noir, en pépites ou haché grossièrement
0,5 cuill à café d'extrait de vanille ou d'arôme de votre choix.

Pour la sauce noix et huile d'olive:
100g de cerneaux de noix, torréfiés et grossièrement hachés
100ml d'huile d'olive
1,5 cuill à café de sucre
0,5 cuill à café de jus de citron
0,5 cuill à café de zeste d'orange
1 bonne pincée de sel


glace chocolat vegane


Préparation:

Dans une casserole assez grande, fouettez le sucre avec le cacao et 350ml d'eau. Placez sur le feu et amenez à ébullition à feu vif en fouettant régulièrement. Laisser bouillonner 45 secondes, retirez du feu et ajoutez le chocolat en morceaux. Fouettez pour dissoudre le chocolat, puis ajoutez le reste d'eau (180ml) et l'arôme de votre choix.
Passez le tout au blender ou au mixeur-plongeant. Laissez refroidir, ajoutez la fleur de sel, puis passez en sorbetière et transfèrez au congélateur, quelques heures au moins, jusqu'au moment de déguster.

Pour la sauce noix et huile d'olive: mélangez tous les ingrédients, laissez reposer.

Servez la glace nappée d'un peu de sauce.


Bon appétit!



glace chocolat sans creme

mardi 13 août 2019

Langue sauce aux amandes (lengua en nogada)



langue de veau moyen age


La recette du jour ne va pas m'apporter beaucoup de visites sur le blog, je le sais bien, mais je vous la propose quand même parceque malgré l'esthétique peu engageante et le fait qu'il s'agisse de langue (je vous vois faire beuuurkk, au fond! ;-)), c'est une recette délicieuse et intéressante.

Le nom 'lengua en nogada' vient du Mexique et du Chili, mais les origines de cette recette sont médiévales: l'utilisation d'amandes pour des sauces blanches est assez typique de l'époque (la garniture aux oeufs durs aussi, et on la retrrouve régulièrement en Amérique latine). Le résultat est tout en douceur, simplement réveillé par la puissance du poivre blanc. 

J'ai adoré, mais j'avoue, la langue fondante, j'adore ça de toute façon, je trouve dommage que les gens oublient souvent ce délicieux. Je crois que je vais lancer le FLL: le Front de Libération de la Langue ;-)

langue sauce blanche aux amandes


Ingrédients:

1 langue de veau
1 oignon
1 cuill à soupe de grains de poivre

Pour la sauce:
50ml d'huile d'olive
farine (100g environ)
1 oignon, haché finement
1 feuille de laurier
60ml de vin de Madère sec
150g d'amandes mondées, légèrement grillées
sel, poivre blanc
oeuf dur pour garnir
langue recette mexique


Préparation:

Faites cuire la langue avec l'oignon coupé en deux et les grains de poivre dans un grand volume d'eau jusqu'à ce qu'elle soit très tendre (45 minutes sous pression pour moi en cocotte-minute, au moins 3 heure sinon). Laissez refroidir, sortez la lanque (gardez le bouillon!) pelez la et coupez la en tranches dans la largeur. Réservez.

Dans une cocotte ou une grande sauteuse, faites chauffer l'huile. Farinez les tranches de langue et faites les frire sur chaque face dans l'huile chaude. Retirez les morceaux de langue, et placez l'oignon haché dans le restant d'huile. Faites revenir jusqu'à ce que l'oignon soit translucide, ajoutez la feuille de laurier, une cuill à soupe de farine et faites encore revenir 2-3 minutes, puis déglacez au Madère.
Ajoutez 750ml de bouillon de cuisson réservé, puis les amandes réduites en poudre plus ou moins grossière. Salez, poivrez généreusement, laissez mijoter quelques minutes le temps d'épaissir la sauce, puis ajoutez les tranches de langue.
Servez bien chaud, garni d'oeufs durs et accompagné de riz.


Bon appétit!


langue de veau sauce aux amandes

vendredi 9 août 2019

Flan d'aubergines à la feta (Turquie)



aubergines en flan turquie


Une recette de fin d'été, quand les aubergines sont à leur meilleur et qu'on n'a pas peur d'allumer le four pour préparer un gratin qui allie la douceur des aubergines fumées (mon péché mignon, je pourrais en manger tout les jours en cette saison) et le goût prononcé de la feta.
Cet 'Almodrote de Berengena' est selon Claudia Roden (une de mes idoles!) un des plats préférés des juifs de Turquie, et je peux tout à fait comprendre pourquoi, c'est super bon!

Je fais griller les aubergines sous le broiler tout britannique dont est équipé ma cuisine, mais sous le grill du four, ça fonctionne également. Lors de nos vacances cette année, je les ai grillées directement sur la flamme d'un feu en extérieur et je me suis fais surprendre: en quelques secondes elles étaient déjà carbonisées! ;-) J'ai eu peur, mais finalement, elles étaient parfaites!


aubergines et feta au four



Ingrédients:

1,5 kg d'aubergines environ (pas trop grosses si possible)
100g de feta
4 oeufs
100g de fromage grec kefalotyri ou de gruyère, râpé
1 belle tranche de pain 
2 cuill à soupe d'huile d'olive

recette juifs de turquie



Préparation:

Piquer les aubergines au couteau et faites les griller entières (sous le grill de votre four, sur la flamme de votre gaz ou sur le barbecue) en les tournant régulièrement jusqu'à ce que la peau soit bien brûlée (gage d'un goût fumé délicieux).
Laissez tiédir un peu les aubergines, puis coupez les en deux et récupérez en la chair à la cuillère. Elle doit être crémeuse et bien cuite. Égouttez la chair pour en retirer le maximum de jus (en pressant si besoin avec vos mains ou une cuillère) puis écrasez la grossièrement à la fourchette.

Retirez la croûte de la tranche de pain et couvrez la d'eau chaude. Laissez tremper quelques minutes (plus s'il était très sec) puis pressez le pour en retirer le maximum d'eau.
Dans un autre bol, écrasez la feta à la fourchette, puis ajoutez le pain égoutté, les oeufs et la moitié du fromage râpé. Mélangez bien et ajoutez le tout aux aubergines hachées. Amalgamez le tout, salez (légèrement puisque la feta l'est déjà) et poivrez.

Versez le tout dans un plat à gratin huilé, parsemez le reste de fromage râpé sur le tout et enfournez à 180°C pour 45min-1 heure, jusqu'à ce que le gratin soit joliment doré.

Servez chaud, tiède, ou froid selon votre goût, par exemple accompagné d'une salade verte.

Bon appétit!


aubergine et feta recette juive
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...