mercredi 13 novembre 2019

Bibingka palapong: gâteau philippin au riz et lait de coco



riz et coco dessert philippin



J'ai découvert le bibingka (à ne pas confondre avec le bebinca de Goa) en assistant à un repas philippin 'kamayan' (c'est à dire où on mange avec les doigts des plats partagés sur des feuilles de bananier) organisé par Yana Gilbuena au restaurant Humphrey, en collaboration avec le chef du lieu, Glen Ramaekers. 

Une très chouette expérience (ça donne toujours une ambiance conviviale de manger avec les doigts): tout était délicieux et très généreux, jusqu'aux desserts parmi lesquels Yana avait imaginé une gaufre bibingka, en clin d'oeil à la Belgique! Quand on lui a demandé la recette, elle nous a simplement dit: farine de riz + farine de riz gluant + lait de coco + oeuf + sucre. Elle avait également ajouté des morceaux de coco jeune (qu'on peut acheter en bocal).

La version que je vous propose aujourd'hui est un peu plus traditionnelle dans la forme (pas eu le courage d'essayer dans mon gaufrier), et dans la préparation: pas de farine de riz ici, mais du riz trempé, mixé et fermenté. C'est clairement moins rapide, mais ça vaut la peine: la texture est plus intéressante je trouve. J'ai sucré au miel (parce que je n'avais plus de sucre, il pleuvait et j'avais la flemme de sortir, comme ça vous savez tout! ;-)).


gateau de riz et coco philippines


Ingrédients:

100g de riz jasmin
100g de riz gluant
200ml de lait de coco 
1 cuill à café de bicarbonate
2 oeufs
1 pincée de sel
2 cuill à soupe de miel 
30g de beurre fondu + pour beurrer le moule et dorer le bibingka
coco en poudre pour garnir


gateau sans gluten



Préparation:

Faire tremper les deux riz ensemble dans un grand volume pendant 12h au moins. Égoutter (en gardant un peu de liquide) et mixez (au blender ou comme moi au mixeur plongeant) avec juste assez d'eau de trempage pour obtenir une pâte assez lisse (il reste des petits morceaux de riz, c'est normal). Couvrez et laissez fermenter tranquillement à température ambiante (48h pour moi). Videz l'eau qui est remontée en surface s'il y en a.

Mélangez le miel avec le lait de coco et les jaunes d'oeufs. Battez les blancs en neige. Mélangez la pâte de riz fermentée (le 'palapong') avec tous les ingrédients, en finissant par les blancs en neige que vous incorporez délicatement.

Versez dans un moule de 20cm environ, chemisé et beurré. Faites cuire à 180°C pour 40 à 50 minutes, jusqu'à ce que la surface offre de la résistance quand vous appuyez dessus avec votre index.
Sortez du four, laissez tiédir 5 minutes, recouvrez la surface d'un peu de beurre fondu, saupoudrez d'un peu de sucre et passez sous le grill 2 minutes, le temps de gratiner la surface.

Servez tiède ou à température ambiante.


Bon appétit!


dessert des philippines


vendredi 8 novembre 2019

Gratin aux coings, viande hachée et patate douce


gratin d'automne coing viande hachee



Un gratin d'automne où se rencontrent les dernières tomates de l'été passé et les coings et patates douces de l'automne. Une improvisation du weekend, pour laquelle je me suis dit que la douceur des patates douces irait bien avec l'acidité naturelle des coings et la gourmandise de la viande hachée épicée.
Une recette simple, de saison, à préparer dans un grand plat à gratin pour toute la famille, ou comme moi pour avoir de bons restes pour la semaine!
Comme souvent ici, c'est une recette qui se prête bien aux variations, que ce soit au niveau des épices utilisées ou au niveau des proportions!


coings et patate douce au four



Ingrédients (pour 6 personnes environ):

1,5kg de coings
1,3kg de patate douce
500g de tomates
500g de viande hachée (porc-veau pour moi)
2 oignons
4 gousses d'ail
1 cuill à café de cumin en poudre
1 cuill à café de coriandre en poudre
0,5 cuill à café de piment en poudre
100g de fromage râpé
sel, poivre
huile d'olive


viande et coings recette


Préparation:

Faites chauffer 2 cuill à soupe d'huile dans une sauteuse et faites y revenir les oignons hachés. Quand ils sont translucides et commencent à colorer, ajoutez l'ail pressé, puis les épices (coriandre, cumin, piment), 0,5 cuill à café de sel et enfin la viande hachée. Faites revenir jusqu'à ce que la viande soit colorée, puis coupez le feu.

Pelez et lavez les patates douces. Coupez les en tranches de moins d'un cm d'épaisseur. Retirez le duvet des coings, coupez les en quartier (sans les peler), retirez-en le coeur puis coupez chaque quartier en 3-4 tranches.

Dans un grand plat allant au four, versez deux cuill à soupe d'huile puis répartissez les ingrédients en couches (en salant et poivrant légèrement entre les couches): d'abord coings, puis patates douces, viande hachée et tomates. Ensuite le reste des patates douces, de viande, et enfin de coings, en finissant par quelques tranches de tomates. Arrosez d'huiled'olive, salez, poivrez.
Enfournez à 180°C pour au moins 1h30 (j'ai couvert le gratin après 45 minutes), jusqu'à ce qu'un couteau pénètre le gratin sans résistance. Découvrez, parsemez le fromage râpé sur le gratin et laissez cuire jusqu'à ce qu'il soit bien fondu.

Bon appétit!


recette salee aux coings

mardi 5 novembre 2019

Concours KitchenAid pour les 10 ans du blog!



10 ans de blog, déjà!  Merci, merci, merci d'être toujours plus nombreux à me suivre, à partager mes recettes et à les commenter, ici ou sur les réseaux sociaux!
Que de chemin parcouru depuis cette première recette de tagine d'agneau aux coings (on en parle de cette photo? ;-)) publiée sous les encouragement de ma mentor, Apolina de Bombay-Bruxelles. Des centaines de recettes, de photos, de commentaires, et beaucoup de chouettes rencontres aussi.

J'avais prévu d'écrire un article vous racontant les coulisses du blog et plein d'autres choses, mais je manque cruellement d'inspiration pour ce genre de publication ;-)

Par contre grace à KitchenAid Belgique, j'ai l'opportunité de vous faire gagner un robot KitchenAid Artisan! génial, non? Moi qui refuse généralement de faire des concours (c'est pas vraiment mon truc, je préfère me concentrer sur les recettes), là je me suis dit que le cadeau était trop beau pour vous faire passer à côté!

Voici le mien, reçu également pour les 100 ans de KitchenAid, classe, n'est-ce pas!


Comment gagner cette belle bête? Quelques conditions seulement:

* Etre résident en Belgique (désolé pour mes lecteurs français, cette fois ce sera Belgique only!)

* Commenter ici, -en indiquant votre adresse email-, (et/ou sur les réseaux: Facebook ou Instagram) en mentionnant votre recette préférée du blog. Si vous commentez sur les réseaux sociaux taguez deux amis avec lesquels vous aimeriez partager cette recette, et partagez le post original du concours en mode public.

* Le concours prendra fin le 16 novembre, le gagnant sera annoncé ici.

Voilà, à vous de jouer et que le meilleur gagne!







mardi 29 octobre 2019

Pois chiches mijotés à la turque


pois chiches epinardd turquie



Je vous en ai déjà parlé, j'aime flâner sur les brocantes et vide-greniers de Schaerbeek, mon quartier. J'y trouve toujours une petite assiette, un bol ou un tissu qui finira en photo ici sur le blog. Lors d'une de mes dernières promenades, je suis tombé sur cette jolie marmite turque en terre cuite.
Une cocotte toute simple, fragile, mais idéale pour cuisiner je trouve: j'ai toujours aimé cuisiner dans de la terre non émaillée.

Pour étrenner cette marmite de seconde main, j'ai choisi une recette turque toute simple également, de la ville d'Erdine: des pois chiches mijotés avec tomates, épinards, oignon et ail, simplement relevés d'un peu de cumin, de fenouil et de piment turc. A servir avec du yaourt bien épais, et des quartiers de citron (oubliés sur la photo) pour équilibrer le tout.

pois chiches recette vegane



Ingrédients:


300g de pois chiches secs, trempés la nuit (ou 3-4 boîtes de pois chiches cuits)
2 cuill à soupe d'huile d'olive
2 oignons, émincés
4 gousses d'ail, émincées
1 cuill à café de graines de cumin
1 cuill à café de grains de fenouil 
2 cuill à café de pekmez (mélasse de raisin turque) ou de cassonade brune
1 cuill à soupe de vinaigre de vin blanc ou de cidre
0,5 cuill à café piment turc en paillettes
1 boîte de tomates en cube
1 dizaine de grandes feuilles d'épinards
1 à 2 cuill à café de sel
herbes pour garnir: menthe, persil, aneth


pois chiches turquie


Préparation:

Si vous utilisez des pois chiches secs, faites les tremper la veille. Le lendemain, égouttez les, couvrez très largement d'eau et faites les cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres (10 minutes sous pression, ou environ une heure sinon).
Faites revenir oignon, ail, graines de cumin et de fenouil (légèrement écrasées au mortier) dans l'huile dans une cocotte en terre ou en fonte, jusqu'à ce que les oignons soient fondants et commencent à colorer.
Ajoutez alors le pekmez, faites revenir une minute puis ajoutez le vinaigre et enfin le piment et les tomates. Faites mijoter 2-3 minutes, puis ajoutez les épinard hachés, les pois chiches égouttés (et une partie de leur eau de cuisson) et le sel.
Laissez mijoter 20 minutes. Goûtez pour rectifier l'assaisonnement, puis ajoutez les herbes fraîches hachées. Mélangez et servez bien chaud, garni de yaourt épais, de quartiers de citron ou de pickles.

Bon appétit!


pois chiches comme en turquie

vendredi 25 octobre 2019

Blondies aux coings, noisettes et chocolat blanc



blondies noisettes et chocolat blanc


L'idée de ces blondies d'automne m'est venue en repensant à cette technique à la mode dans les années 90 (quand on pensait que le beurre était mauvais pour la santé) consistant à remplacer une partie du beurre dans les gâteaux par de la compote de pommes. 

J'adore le beurre (hé, je suis quand même quasi-breton, hein!), mais l'idée d'associer le côté acidulé du coing cuit à la richesse des blondies m'a vraiment donné envie d'expérimenter la chose, en partant d'une bonne recette de blondies, aux noisettes et au chocolat blanc, et avec une dose très généreuse d'extrait de vanille.
Voici donc ma recette, super simple et hyper délicieuse, gourmande mais pas extravagante. La recette est rapide à préparer, mais il vous faudra un coing cuit au four (fait la veille en même temps que des pommes au four pour moi).
Je n'ai pas haché les noisettes car c'était des noisettes sauvages, cueillies près de Spa, plutôt petites.


blondies aux coings



Ingrédients:

1 beau coings cuit au four et refroidi (120g de chair)
190g de farine
1 cuill à café de bicarbonate de soude
80g de beurre
150g de sucre
50g de cassonade brune
0,5 cuill à café de sel
2 oeufs
4 cuill à café d'extrait de vanille
160g de chocolat blanc en pépites ou en morceaux
80g de noisettes décortiquées et légèrement grillées, grossièrement hachées si besoin


blondies noisettes et chocolat blanc


Préparation:


Mélangez dans un saladier la farine, le sel et le bicarbonate.
Dans une petite casserole, faites fondre le beurre avec 120g de chair de coing cuite (sans la peau). Écrasez la chair à l'écrase-purée pour bien la mélanger au beurre fondu. Coupez le feu, laissez tiédir, puis ajoutez les sucres, l'extrait de vanille et les oeufs battus. Mélangez bien.
Versez ce mélangez sur la farine, mélangez à la spatule pour bien amalgamer le tout. Ajoutez le chocolat blanc et les noisettes (en en gardant quelques unes de côté).
Versez le mélange dans un moule en métal (pas trop grand) chemisé et beurré. Enfournez à 175°C pour 22 minutes environ (comme les brownies, les blondies gagnent à ne pas être trop cuits).

Laissez refroidir et coupez en petits carrés (voire en grands carrés si vous êtes gourmands).


Bon appétit!



remplacer beurre par compote de coings

mardi 22 octobre 2019

Mon mole un peu simplifié: 'Mole sylvano'



mole chocolat piment


Mole (à prononcer molé) signifie sauce en langue náhuatl: c'est un peu le curry du Nouveau Monde, une sauce délicieusement intense, mélangeant produits pré-colombien et influence hispanique. C'est incroyablement bon quand c'est bien préparé, mais pour construire les saveurs comme il se doit, la plupart des recettes nécessitent de nombreux ingrédients.
Je vous en ai déjà proposé plusieurs recettes: le manchamanteles (qui tâche la nappe), à l'ananas, le mole verde aux tomatillos, et un pepian, cousin plus ancien du mole, épaissi aux graines de courge.

J'adore ça, mais j'avoue que parfois je me décourage devant la liste des courses, c'est pour ça que je vous propose aujourd'hui ma version quelque peu simplifiée, avec des raccourcis, mais fidèle à l'esprit des recettes mexicaines. Ne vous méprenez pas, ça reste une recette plutôt pour le weekend, et il vous faudra quand même des piments séchés mexicains (à commander en ligne), je gagne juste un peu de temps en remplaçant les épices grillées une à une par un bon mélange garam masala, et les fruits secs par une purée de noisettes ou d'amandes qu'on trouve en épicerie bio. Pour le côté fruité, j'ai utilisé du sirop de Liège. Bref, de quoi me simplifier la vie avec des produits du placard, et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser ;-)




comment cuisiner piments mexicains




Ingrédients:

6 piments séchés passilla
4 piments séchés ancho
3 piments séchés chipotle
2 cuill à soupe de saindoux ou d'huile d'olive
4 tomates
1 oignon
4 gousses d'ail
1 tranche de pain, bien grillée (un peu noircie, c'est bien) 
1 cuill à café de sel
1 cuill à soupe de garam masala
3 cuill à soupe de purée de fruits secs (noisettes et raisins pour moi)
2 cuill à soupe de sirop de Liège
40g de bon chocolat noir 70% 




mole maison


Préparation:


Coupez les piments séchés en deux, retirez tiges et graines. Faites chauffer un comal ou un poêle en fonte ou en acier et faites y griller les piments ouverts en deux sur chaque face, juste le temps qu'ils commencent à cloquer. Réservez dans un bol et couvrez d'eau chaude. Laissez tremper une heure au moins.
Sur la poêle chaude, faites griller à sec les tomates, les gousses d'ail et l'oignon non pelé, jusqu'à ce qu'ils noircissent ici et là. Laissez tiédir, puis pelez les gousses d'ail, l'oignon et les tomates.

Égouttez les piments en gardez assez d'eau pour pouvoir les mixer en une pâte épaisse et brune (je le fait au mixeur plongeant).
Faites chauffer le saindoux dans une grande sauteuse et faites y revenir la pâte de piments pendant une dizaine de minutes environ. Pendant ce temps, mixez tous les autres ingrédients en purée (sauf le chocolat). Versez la purée obtenue dans la sauteuse et faites revenir en mélangeant régulièrement pendant au moins 30 minutes à feu moyen: la pâte doit devenir brillante, siffler et se détacher des parois de la sauteuse.
Coupez le feu, ajoutez le chocolat et mélangez jusqu'à ce qu'il soit fondu. Passez la pâte de mole au chinois pour obtenir une texture lisse et brillante. Cette pâte peut se garder au frigo plusieurs jours sans problème, voire plus si vous la mettez sous huile.


Pour servir votre mole: faites cuire du poulet ou du porc au bouillon jusqu'à ce qu'il soit très tendre. Diluez la pâte de mole (3 cuill à soupe pour deux personnes) avec une ou deux louches de bouillon chaud dans une petite casserole et laissez mijoter quelques minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement selon votre goût.
Servez la viande chaude en morceaux, couverte de sauce mole, avec du riz par exemple.


Bon appétit!

sauce piment chocolat



vendredi 18 octobre 2019

Soupe à l'agneau et au blé vert concassé (Chorba frik)



soupe frike pois chiches agneau

Une chorba, c'est toujours une bonne idée, surtout quand il fait un peu frais et qu'on a besoin de réconfort. Celle-ci, algérienne, est au friké (ou frik) du blé qu'on récolte avant maturité (vert), avant de le sécher et de le concasser et qu'on utilise ensuite pendant l'hiver.

Elle est plus traditionnellement cuisinée au mouton (qui a plus de goût) mais je l'ai préparée avec de l'agneau, que j'ai acheté chez Färm, plus convaincu que jamais qu'il vaut mieux acheter moins de viande mais en connaître vraiment la provenance après avoir visité le ferme bio Herin qui fournit la viande sous le label 'Nu' chez Färm. Les 200g d'agneau que j'ai acheté pour cette recette sont issus de cet élévage wallon en photo ci-dessous, de la race Noire du Velay.


produit Nu ferme bio herin

Il en existe de nombreuses variantes familiales de la chorba frik: celle que je vous propose est issue d'un livre de recettes méditerranéennes que m'avait offert Valérie du blog Marciatack il y a déjà pas mal d'années: Alimentation méditerranéenne et Santé. Un très chouette bouquin réunissant des recettes recueillies auprès d'habitants de Provence, toutes origines confondues.
  
Le charme de cette recette tient à son nombre d'ingrédients limités, qui permet de mettre en valeur le goût de l'agneau et du friké. C'est également une soupe repas comme je les aime, que je prépare le weekend pour ne pas me poser la question de ce qu'on mange en début de semaine.
Le friké se trouve en épicerie orientale (Great Market à Schaerbeek pour moi).


soupe ble vert concasse et pois chiches


Ingrédients:

200g d'agneau ou de mouton (épaule par exemple)
1 bel oignon, haché finement
1 petit bouquet de coriandre, grossièrement haché
3 cuill à soupe d'huile d'olive
1 cuill à soupe de paprika
sel, poivre
150g de pois chiches, trempés la veille
150g de friké (blé vert concassé)
menthe séchée émiettée et quartiers de citron pour servir


soupe algerienne agneau


Préparation:

Coupez l'agneau en cubes de 3cm de côté environ. Placez l'agneau, l'huile d'olive, l'oignon et la coriandre dans une cocotte et faites revenir à feu moyen pendant 10 minutes environ, jusqu'à ce que l'agneau commence à peine à colorer.
Couvrez généreusement d'eau, poivrez, ajoutez le paprika et les pois chiches trempés. Couvrez, amenez à ébullition et laissez mijoter 1h à 1h30 jusqu'à ce que les pois chiches soient assez tendres à votre goût (vous pouvez accélere cette étape en cuisant le tout sous pression). Salez et ajoutez le friké (ajoutez de l'eau à ce moment pour garder une consistance de soupe).
Laissez cuire une dizaine de minutes et servez sans attendre, garni de menthe séchée hachée et accompagné d'un quartier de citron pour que chacun assaisonne à sa guise.


Bon appétit!


soupe chorba frike

mardi 15 octobre 2019

Courge cuisinée comme à Delhi


courge new delhi



Revoici la saison des courges, c'est le moment de dégainer des recettes originales pour changer de la classique soupe d'automne. Cette recette indienne est parfaite pour ça: bien épicée, elle réveille la douce courge ('Crown Prince' pour moi, une variété de Nouvelle-Zélande, à la chair délicieuse). Dégustée avec un riz aux lentilles et aux oignons, on s'est régalé de cette recette pas compliquée à réaliser si vous avez un tiroir à épices fourni!


courge aux epices et piments


Ingrédients:

1 kilo de courge pelée, coupée en cubes de 3-4cm (courge 'Crown Prince' pour moi)
4 cuill à soupe de ghee ou d'huile végétale
0,5 cuill à café de graines de cumin
0,5 cuill à café de graines de nigelle
0,5 cuill à café de graines de fenouil
0,5 cuill à café de graines de poivre noir
1 pincée de graines de fenugrec
3 piments rouges séchés
1 cuill à café de sel
1 cuill à soupe de sucre brun ou de sucre de palme
2 cuill à café d'amchor (poudre de mangue verte) ou de jus de citron


courge comme en inde


Préparation:

Faites chauffer l'huile dans une grande sauteuse à couvercle. Quand l'huile est bien chaude, versez y les graines de cumin et après quelques secondes, ajoutez nigelle, fenugrec, fenouil, poivre et piments séchés entiers. Laissez frire quelques secondes, puis ajoutez les cubes de courge. Mélangez bien pendant une minute, puis couvrez, baissez le feu et laissez mijoter pendant 45 minutes environ, en mélangeant de temps à autre, jusqu'à ce que la courge soit tendre et se défasse.
Quand c'est le cas, ajoutez sucre, sel et poudre de mangue: écrasez la courge en partie, tout en gardant certains morceaux.
Servez chaud, avec du riz et un raïta au yaourt par exemple.

Bon appétit!




stoemp courge inde

vendredi 11 octobre 2019

Cornichons frits comme en Louisiane




cornichons lacto-fermentés frits

Quand je suis arrivé en Belgique (il y a 20 ans, pffiou, ça ne nous rajeunit pas!), une de mes grandes découvertes furent les chips au goût pickles (à l'époque, en France, on en était toujours aux chips vico et flodor au sel). Je suis vite devenu accro (et j'aime toujours autant ça 20 ans plus tard).

Lors de notre voyage en Louisiane il y a deux ans, notre amie Sheila (aka HumidFoodie) nous a emmené faire le plein de découvertes culinaires aux quatre coins de la Nouvelle-Orléans. Alors qu'on était dans un endroit spécialisé en po'boys (les sandwichs chauds locaux, il faut que je pense à vous en reparler un de ces jours), elle nous a proposé, pour se mettre en appétit, une petite bière accompagné de 'fried pickles'... Et là, j'ai fait 'Whaaaat?' : je n'avais jamais imaginé qu'on pouvait frire des cornichons, mais j'ai tout de suite suspecté que ça allait me plaire! Et effectivement, j'ai adoré: les tranches de cornichons restent croquantes mais sont recouvertes d'une panure épicée et croustillante, c'est super addictif et ça accompagne à merveille une bière bien fraîche.

Cet été, j'ai préparé un bocal de gros cornichons lacto-fermentés bien épicés (la recette: des cornichons, une saumure bouillante à 5% de sel, des piments frais, des feuilles de framboisier ou de cassissier pour les tanins et des épices, laissez le temps faire le boulot), avec dans l'idée de préparer des 'fried pickles' dès que possible. Voilà chose faite! Vous pouvez tout à fait préparer cette recette avec des cornichons en saumure (à l'allemande) du supermarché (par contre je ne suis pas sûr que ce sera bon avec des petits cornichons au vinaigre à la française).


idee cornichons apero



Ingrédients (pour 2 beaux cornichons):

4 cuill à soupe de farine
4 cuill à soupe de polenta
2 cuill à café de mélange d'épices cajun (piment, thym, origan, ail)
2 cornichons en saumure
une tasse de lait battu (= lait fermenté, lait ribot)
huile de friture


apero sud des USA


Préparation:

Coupez les cornichons en tranches d'un-deux centimètres (une découpe avec une lame ondulée donnera une texture plus à même d'accrocher la panure, j'ai utilisé pour ça un petit gadget acheté pour quelques centimes au Vietnam).
Séchez les tranches au maximum à l'essuie-tout ou avec un linge.


decoupe legume ondule Vietnam




Mélangez farine, polenta et épices (je n'ai pas salé car mes cornichons l'était déjà assez). Placez les tranches de cornichons dans le mélange, secouez bien puis réservez les.

Faites chauffer l'huile sur feu moyen dans une petite casserole. Trempez une à une les tranches de cornichons dans le lait fermenté puis une deuxième fois dans le mélange farine-épices.
Quand l'huile est chaude, jetez y quelques tranches de cornichons ainsi préparées et faites frire jusqu'à ce qu'elles dorent joliment. Égouttez les sur du papier absorbant puis continuez avec le reste des tranches.

Servez chaud sans attendre, avec une petite mayo épicée et une bière bien fraîche.

Bon appétit!


cornichons frits croquants

mardi 8 octobre 2019

Sultsina: galettes finlandaises de seigle garnies de semoule au lait


galettes de farine de seigle Finlande



Ces galettes, bien que venues de Carélie (nord-est de la Finlande), ont un petit goût d'enfance, sans doute parceque la semoule au lait était un dessert qu'on avait souvent à la maison. On la mangeait simplement chaude, saupoudrée de sucre et garnie d'une noix de beurre salé.

Dans la recette des sultsinat finlandais, on retrouve la même combinaison, mais en garniture de simples galettes de seigle, cuites sur une plaque en fonte. Le petit plus délicieux: servir le tout avec de la crème épaisse et surtout du sucre mélangé à de la cannelle.
Parfait pour un petit dej, un brunch, ou une maussade après-midi d'automne! ;-)
D'autres garnitures traditionnelles existent: riz au lait ou pommes de terre écrasées: à tester!


recette carelienne carelie


Ingrédients:

100g de farine de seigle
50g de farine complète de blé
2 pincées de sel

Pour la garniture:
500ml de lait
50g de semoule de blé
1 cuill à soupe de beurre
1 pincée de sel

Pour servir:
Sucre à la cannelle (2 cuill à soupe pour 1 cuill à café de cannelle)
Créme épaisse


galette seigle farcies semoule au lait


Préparation:

Pour la pâte des sultsina: mélanger les deux farines et le sel, ajoutez de l'eau petit à petit jusqu'à obtenir une pâte qui s'amalgame bien. Pétrissez un peu et formez une boule. Laissez reposer 10 minutes.
Préparez la semoule au lait: amenez le lait à quasi-ébullition dans une petite casserole à fond épais. Baissez le feu à doux. Versez la semoule en pluie fine dans le lait, mélangez bien et laissez mijoter à feu doux en mélangeant régulièrement. Quand la semoule est épaisse à votre goût (elle doit se tenir pour pouvoir garnir les sultsina), ajoutez le beurre et le sel, mélangez bien et laissez tiédir.

Séparez la pâte à sultsina en 4 ou 5 boules. Étalez chaque boule au rouleau très finement sur un plan de travail fariné.
Faites cuire chaque galette ainsi formée sur une poële en fonte très chaude, 1-2 minutes sur chaque face, jusqu'à ce de petits bruns se forment (vous pouvez ajouter un peu de beurre pour les dorer, je ne l'ai pas fait). Conservez les galettes cuites sur une assiette chaude couverte d'un linge.

Versez 2-3 cuill à soupe de semoule au lait au centre de chaque galette, étalez dans la longueur et repliez les côtés de chaque sultsina sur la bande ainsi formé, avant de plier en deux sur la longueur.
Servez chaud, tiède ou froid (c'est meilleur chaud), accompagné de crème épaisse et de sucre à la cannelle.

Bon appétit!



sultsina


vendredi 4 octobre 2019

Gâteau à l'huile d'olive, au citron et au poivre blanc




gateau olive citron poivre

Un gâteau tout simple comme j'aime en préparer le weekend pour égayer nos repas de semaine (voire mon petit déjeuner!). Celui-ci ressemble un peu à une varaition du gâteau au yaourt, mais en mieux ;-) L'utilisation d'une belle quantité d'huile d'olive garantit une consistance moelleuse, le citron apporte sa petite touche d'acidité et le poivre blanc est uniquement là pour titiller les papilles en fin de bouche et apporter plus de longueur.
Ce gâteau se suffit à lui-même, mais pour lui apporter une touche plus festive pour le dimanche, accompagnez-le de fruits de saison rôtis: de jolies petites figues pour ma part, juste passées quelques minutes sous le grill saupoudrées d'un peu de sucre et d'huile d'olive: hmmmmm!

gateau huile d'olive et yaourt grec


Ingrédients:

250g de farine
250g de sucre
1 sachet de levure chimique 
1 pinceé de sel
1 cuill à café de poivre blanc fraîchement moulu
300ml d'huile d'olive
3 oeufs
le zeste et le jus d'un citron
250g de yaourt entier
60ml de liqueur de citron (Eau de Villée ou limoncello)


gateau et figues roties


Préparation:

Dans un grand cul de poule, mélangez les ingrédients liquides: huile d'olive, oeufs, yaourt, zeste et jus de citron et liqueur. Dans un autre bol, mélangez les ingrédients secs (farine, sucre, sel, levure chimique et poivre) et versez les dans les ingrédients liquides.
Mélangez juste assez pour bien amalgamer et versez dans un moule à manqué au fond chemisé.
Enfournez pour environ une heure à 180°C (un cure-dent enfoncé dans le gâteau doit en ressortir sec).
Laissez refroidir une heure dans le moule puis retournez sur une grille. Attendre au moins 2h avant de servir, accompagné par exemple de fruits rôtis (figues légèrement caramélisées pour moi) et éventuellement de crème épaisse.

Bon appétit!


gateau huile d'olive et limoncello

mardi 1 octobre 2019

Pommes de terre et champignons des bois à la russe



recette cepes chanterelles russe


Une recette rustique russe, le genre qu'on prépare simplement au retour d'une ballade aux champignons, avec seulement quelques ingrédients pour bien mettre en valeur le butin du jour. J'aimerai vous dire que c'était le cas quand j'ai préparé cette recette mais non, plus prosaïquement, je suis simplement revenu de l'épicerie avec quelques cèpes français (pas donnés, les bestiaux!) et des chanterelles.
Pas de ballade romantique dans les bois, donc, mais le résultat de cette préparation tout en simplicité nous a directement transportés dans une ambiance de datcha russe en automne, de quoi rêver un peu ;-)


pommes de terre et champignons creme



Ingrédients:

3 cèpes plutôt petits (200g)
300g de chanterelles
3 belles pommes de terre à chair ferme, lavées, non pelées et coupées en frites pas trop longues
1 oignon
2 cuill à soupe de beurre
4 cuill à soupe d'huile (olive pour moi)
3 cuill à soupe de crème aigre


pommes de terre russie champignons


Préparation:

Brossez et nettoyez les champignons. Coupez les pieds des cèpes dans la longueur, les chapeaux en deux ou trois morceaux. Gardez les chanterelles entières, sauf si elles sont trop grosses.
Faites fondre le beurre dans une poêle à fond épais et faites y revenir les champignons sur feu moyen, pendant 10 minutes environ: ils devraient être dorés et il ne devrait pas y avoir de liquide au fond de la poêle. Réservez les champignons et faites revenir l'oignon haché dans une cuill à soupe d'huile dans la même poêle pendant 10-15 minutes jusqu'à ce qu'il soit doré.

Dans une autre sauteuse, faites chauffer 3 cuill à soupe d'huile et placez y les frites de pommes de terre. Faites les cuire sur feu moyen en les retournant toutes les 5 minutes pour que celles du fond viennent sur le dessus. Après 25 à 30 minutes, les frites devraient être dorées, et cuites.
Ajoutez alors les champignons et l'oignon réservé. Mélangez bien le tout, salez, poivrez généreusement et ajoutez enfin la crème aigre en mélangeant juste assez pour la chauffer.

Servez sans attendre, avec un petit verre de vodka par exemple! ;-)

Bon appétit!


recette russe champignons

mardi 24 septembre 2019

Courgettes farcies à l'agneau à la syrienne




recette syrienne courgettes


L'envie de réaliser cette recette est venue de la découverte d'un petit ustensile de cuisine libanais chez Great Market près de chez moi: un vide-courgette. J'étais surpris, car chez moi, on farci les courgettes en longueur, mais par le dessus, alors qu'avec cet instrument on peut les évider (tant qu'elles sont plutôt petites) et les farcir sans que la farce soit visible.
Pour tester mon nouveau petit gadget (1,25 euros, je ne me suis pas ruiné, hein!), j'ai choisi une recette syrienne assez simple, avec une farce classique à l'agneau et au riz. Les courgettes ainsi farcies sont recouvertes d'une sauce tomate très légère et citronnée, avec ajout de menthe et d'ail vers la fin.
Le tout est très différent des courgettes farcies de ma maman (au porc et gratinées) mais tout à fait délicieuses également, plus légères aussi. J'ai mis la chair des courgettes dans le plat avec les courgettes pour obtenir une recette deux-en-un: la sauce légère peut être mixée avec la chair ainsi cuite pour obtenir ensuite une soupe savoureuse.

courgettes farcies a l'agneau


Préparation:

1kg de petites courgettes
250g de haché d'agneau
90g de riz  
0,5 cuill à café de cannelle
quelques brins de persil (ou quelques feuilles de sauge comme moi)
2-3 tomates (ou quelques tomates cerises du jardin pour moi)
2 cuill à soupe de concentré de tomates
1 citron et demi
400ml d'eau
3 gousses d'ail
1 cuill à café de menthe séchée émiettée



courgettes a la libanaise


Préparation:

Coupez le cul des courgettes et évidez les avec le vide-courgette ou avec un vide-pomme pas trop gros. Placez la chair récupérée au fond d'une grande sauteuse ou d'un plat à rôtir, avec les tomates coupées en tranches.
Pour la farce, mélangez l'agneau haché avec le riz (non cuit), la cannelle, le persil haché et une cuill à café de sel.
Farcissez les courgettes avec ce mélange, et placez les dans la sauteuse sur la chair de courgette et les tomates.
Faites chauffer l'eau avec le concentré de tomate, une demi-cuill à café de sel et le jus d'un citron. Versez le mélange bouillant sur les courgettes. Faites cuire à couvert, soit sur le feu, soit au four, pendant 1h environ, ou jusqu'à ce que les courgettes soient tendres (vous pouvez les retourner à mi-cuisson).
Pressez les gousses d'ail, mélangez avec un peu de sel, la menthe séchée et le jus d'un demi-citron. Versez sur le plat, laissez mijoter encore quelques minutes.
Servez chaud, tiède ou froid, accompagné de riz ou de bon pain.


Bon appétit!

courgettes evidees

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...