mardi 17 septembre 2019

Kitfo: tartare de boeuf à l'éthiopienne



tartare a l'ethiopienne


Cela fait bien longtemps que connais et apprécie la cuisine éthiopienne, mais je vous en ai peu propopsé ici, notamment parcequ'elle nécessite des ingrédients qu'on est peu avoir en stock: mélange d'épices berberé (un peu plus facile à trouver de nos jours), beurre clarifié épicé (pas si compliqué à préparer en fait). C'est également une cuisine à base de plats multiples servis en même temps: pas toujours simple à préparer en rentrant du boulot! ;-)

Deux choses m'ont redonné envie de me replonger dans cette cuisine: le voyage d'une blogueuse amie sur place (Pia, qui m'a gentillement fourni quelques épices locales) et l'achat d'un nouveau bouquin sur le sujet, qui décomplexifie un peu la chose: Ethiopia de Yohanis Gebreyesus. La recette du jour est une des plus simples: du boeuf haché au couteau, enduit de beurre clarifié et assaisonné d'épices pas trop compliquées à trouver. J'ai accompagné le tout de fromage frais maison (lait chaud, caillé au jus de citron, égoutté et salé), d'injeras (galettes de tef éthiopienne, du pain ou des galettes bretonnes feront l'affaire si vous ne voulez pas vous lancer dans la préparation d'injeras maison) et de chou du jardin (chou vivace de Daubenton) simplement sauté à l'ail et au gingembre, comme le chou gomen éthiopien. Bref, rien de trop compliqué à préparer finalement, mais plaisir maxi!


boeuf cru recette ethiopienne



Ingrédients (pour deux personnes):

200g de boeuf maigre de bonne qualité
2 cuill à soupe de niter kibeh* ou de ghee
1 cuill à soupe de piment en poudre (+/- selon votre goût)
0,5 cuill à café de sel
1 cuill à café de graines d'ajwain réduites en poudre (en épicerie indienne)
0,5 cuill à café de graines de nigelle réduites en poudre
0,5 cuill à café d'origan séché
les graines de 2 gousses de cardamome verte, réduites en poudre

*beurre clarifié épicé éthiopien, préparé en faisant chauffer du ghee avec un peu d'ail, de curcuma, des graines de nigelle, d'ajwain, de coriandre, des feuilles d'origan séchées et de basilic sacré séché, puis en filtrant le beurre épicé obtenu.


recette repas ethiopie


Préparation:


Hachez le boeuf au couteau, assez finement, mais pas trop (ou passez le boeuf au hachoir).
Faites chauffer le ghee ou le niter kibeh dans une petite casserole. Coupez le feu et versez-y les épices en poudre. Laissez tiédir.
Versez le boeuf haché dans la casserole, mélangez bien goutez pour rectifier l'assaisonnement. Servez sans attendre, accompagné d'injeras, de fromage frais maison et de chou sauté au gingembre.


Bon appétit!

boeuf cru kitfo recette


vendredi 13 septembre 2019

Kaak: bracelets croquants au fenouil et au sésame


biscuits sales au fenouil



On trouve des biscuits de type 'kaak', en forme de bracelets, garnis de sésame, dans beaucoup de régions de Méditerrannée et du Moyen-Orient. Ceux-ci sont discrètement parfumés au fenouil et au fenugrec, mais on en trouve aussi au cumin, à la coriandre ou aux graines de Nigelle, selon les pays, les familles et les traditions.

C'est le genre de petites choses étrangement addictives: croquants et secs, mais ni durs ni étouffe-chrétiens, ces biscuits se mangent sans fin. Comme ils se conservent super bien, ils sont idéaux à avoir en stock en cas de fringale. Ils accompagnement également très bien un plateau de mezzés, ou peuvent être cassés en morceaux pour agrémenter une salade.


biscuits bracelets kaak kahk


Ingrédients:

250g de farine (T65)
65ml d'eau
1 pincée de sucre
1 cuill à café de levure de boulanger déshydratée
0,5 cuill à café de sel
1 cuill à café de graines de fenouil réduites en poudre
0,5 cuill à café de graines de fenugrec réduites en poudre
1 pastille de gomme mastic (mastiha) réduite en poudre au mortier (facultatif)
80g de beurre (ou de margarine)

1 oeuf
quelques cuill à soupe de sésame



kaak au fenouil et fenugrec



Préparation:

Mélanger dans un petit bol l'eau tiède avec le sucre, 1 cuill à café de farine et la levure de boulanger. Laisser buller quelques minutes.
Pendant ce temps, mélangez la farine avec le sel et les épices en poudre. Incorporez-y le beurre ramolli coupé en morceaux, jusqu'à obtenir une texture sablée.

Versez l'eau avec la levure sur le tout, et incorporez au mélange (ajoutez un peu d'eau si la pâte est trop sèche et ne forme pas de boule). Pétrissez pendant 10 minutes environ (c'est là que je suis heureux de mon nouveau robot pétrisseur! ;-) ). Huilez la boule de pâte et laissez lever pendant 1 à 2 heures dans un endroit tiède (comme la pâte est lourde, elle lève lentement).
Séparez la pâte en petites boules de la taille d'une noix. Pour façonner les kaak, deux options: façonner chaque boule en un fin cigare et joindre les deux bouts, ou percer chaque boule avec un doigt et élargir l'ouverture petit à petit.

Tremper chaque bracelet sur une face d'abord dans l'oeuf battu, puis dans le sésame.
Placez au fur et à mesure sur une plaque à pâtisserie chemisée (en laissant 2cm entre chaque) et enfournez pour 30 minutes à 190°C, puis baisser le thermostat à 100°C pour encore 30 minutes (porte entrouverte) pour bien sécher les biscuits.
Laissez refroidir avant de placer dans une boîte hermétique.
Ces biscuits se conservent plusieurs semaines si besoin!

Bon appétit!


biscuits kaak sesame

mardi 10 septembre 2019

Riz sauté à l'ail comme aux Philippines (Sinangag)



riz a l'ail

Le sinangag, c'est le petit déjeuner classique des Philippines: des restes de riz cuit de la veille (riz jasmin de préférence, cuit par absorption mais pas passé au frigo), de l'ail (un peu, beaucoup, à la folie, à vous de choisir), un peu d'huile, et hop, c'est parti! Prêt en quelques minutes (pratique le matin, donc), on le sert typiquement avec un oeuf au plat du boeuf séché, de la saucisse ou du poisson. Pour me faciliter la vie et rendre le tout plus équilibré, j'ai choisi des légumes lacto-fermentés maison (carottes et navet), ça va avec tout! ;-)

Pour l'ail, j'ai utilisé un truc découvert dans le bouquin 7000 islands de Yasmin Newman: des morceaux d'ail de taille différente pour des textures différentes (haché fin, coupé en tranches et presque entier). C'est simple et très bon quand on aime l'ail. Si ça ne vous tente pas pour le petit dej, gardez l'idée pour un lunch léger ou pour un brunch!


riz et oeuf philippines



Ingrédients (pour 2 personnes):

Restes de riz blanc de la veille (cuit par absorption) 500g environ
3-5 gousses d'ail (selon leur taille et votre goût)
2-3 cuill à soupe d'huile végétale pour cuisson
oeuf frit, sauce soja et saucisse grillée ou légumes lacto-fermentés pour accompagner


riz saute a l'ail



Préparation:

Préparez l'ail: hachez en une partie assez fin, coupez une autre partie en tranche et enfin gardez le reste entier ou en demi-gousses.
Faites chauffer l'huile dans un wok ou une sauteuse sur feu moyen. Ajoutez tout l'ail et faites revenir jusqu'à obtenir une belle couleur dorée. Ajoutez le riz et faites le revenir en cassant les mottes à la cuillère en bois, jusqu'à ce qu'il soit totalement recouvert d'huile et bien chaud.
Servez sans attendre, avec un oeuf au plat par personne, quelques légumes fermentés et de la sauce soja.

Bon appétit!


recette sinangag

vendredi 6 septembre 2019

Curry de pois chiches bruns aux raisins secs


curry indien de pois chiches aux raiisins



"Curry de pois chiches forever" pourraît être mon moto: il n' y a rien que j'aime autant qu'un bon bol de curry de pois chiches très parfumé par une froide journée d'hiver. Cette recette que j'ai trouvée dans le livre '660 curries' de Raghavan Iyer est délicieusement sucrée-salée, grâce à l'utilisation de raisins secs qui sont à la base de la sauce qui enrobe les pois chiches. Leur douceur est équilibrée par le piquant des piments verts et l'acidité des tomates en boîte. Peu d'épices dans cette recette: seulement un peu de garam masala en finish.

J'ai utilisé des pois chiches bruns secs (en épicerie indienne) dont j'aime beaucoup la texture plus ferme, mais vous pouvez comme toujours utiliser des pois chiches en boîte pour une version plus rapide pour un soir de semaine.


curry de pois chiches sucre-sale



Ingrédients:

250g de pois chiches bruns secs (ou 2-3 boîtes de pois chiches cuits)
2 cuill à soupe d'huile de colza
1 oignon rouge, haché grossièrement
150g de raisins secs
4 gousses d'ail
1 cuill à soupe de gingembre râpé/haché
4 piments verts thaïs, hachés
1 boîtes de tomates concassées
1,5 cuill à café de sel
1 bouquet de coriandre fraîche (feuilles et tiges), hachée
3 cuill à soupe de crème épaisse
2 cuill à café de garam masala


curry simple pois chiches


Préparation:

Si vous utilisez des pois chiches secs, faites les tremper la veille dans un grand volume d'eau. Le jour même, rincez les, couvrez les de 3-4 cm d'eau dans une cocotte-minute, amenez à ébullition, écumez, puis faites cuire 15 minutes sous pression. Laissez tiédir puis égouttez les pois chiches.

Faites tremper les raisins secs dans 250ml d'eau bouillante pendant au moins 30 minutes. Égouttez les, mais gardez l'eau de trempage.
Hachez ensemble (au robot ou à la main): l'oignon, les piments, le gingembre et les raisins secs. Dans une cocotte à fond épais, faites chauffer l'huile et faites y revenir le mélange d'ingrédients hachés, pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'il colore. Ajoutez l'eau de trempage des raisins pour déglacer le fond de la cocotte. Laissez cuire quelques minutes pour évaporer le liquide, puis ajoutez les tomates en boîte et le sel. Couvrez partiellement, laissez mijoter une dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte commence à grésiller, puis ajoutez les pois chiches égouttés, la moitié de la coriandre hachée et laissez cuire encore 15 minutes.
Juste avant de servir, ajoutez la crème épaisse et le garam masala. Mélangez bien et ajoutez le reste de coriandre hachée. Servez avec une bonne baguette ou des pains pitta.

Bon appétit!


curry de pois chiches

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...