vendredi 30 novembre 2018

Biscuits spritz


biscuits spritz au beurre



Quand j'étais ado, j'ai eu une période ou les biscuits spritz (pas artisanaux du tout, ceux du supermarché, hein) étaient mes biscuits préférés. Depuis, j'essaie de ne plus trop manger de biscuits industriels, mais la nostalgie de ces petits biscuits au bon goût de beurre me poursuit, et je me suis dit que j'essaierai bien d'en faire à la maison.

Rien de compliqué ni de follement original dans cette recette, mais le résultat est à la hauteur de mes souvenirs: ces biscuits sont très tendres, délicieusement parfumés au beurre et à la vanille et très rapides à préparer. Pour obtenir une forme proche de mon souvenir, j'ai utilisé un petit instrument indien, la presse a sevai (que vous voyez en photo sur ma recette de nouilles de riz faites maison), mais vous pouvez le faire avec une poche à douille également.


petits biscuits au beurre



Ingrédients:

110g de beurre demi-sel, ramolli
50g de sucre
1 jaune d'oeuf
110g de farine
1 cuill à café de maïzena
quelques gouttes d'extrait de vanille
1 goutte d'extrait d'amande amère


spritz beurre vanille amande amère


Préparation:

Mélangez le beurre avec le sucre à la cuillère en bois jusqu'à obtenir un beurre pommade. Ajoutez le jaune d'oeuf, la vanille et le l'amande amère, mélangez bien puis ajoutez enfin farine et maïzena.
Amalgamez bien le tout, puis placez dans une poche à douille ou une presse à biscuit muni d'une petite douille/grille en forme d'étoile.

Formez les spritz sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé, enfournez à 180°C pour environ 10 minutes: les biscuits doivent à peine colorer. Transférez les biscuits sur une grille pour les refroidir, avant de mettre dans une boîte hermétique pour les conservez... si vous y arrivez!! ;-)


Bon appétit!


biscuits beurre vanille simples

mardi 27 novembre 2018

Curry de porc au sésame noir du Meghalaya: Doh Neiiong (Inde)


recette meghalaya inde


Quand je crois que je commence à connaître un peu la cuisine indienne, Apolina (du blog Bombay-Bruxelles) me surprend toujours avec de nouvelles découvertes. De son dernier voyage en Inde, elle m'a ramené un beau cadeau, un livre intitulé "The Seven Sisters, kitchen tales from the North-East" de Purabi Shridhar et Sanghita Singh.
Ce livre décrit, avec des anecdotes, des témoignages et des recettes, la cuisine des 7 états un peu isolés du nord-est de l'Inde. Regardez sur une carte, ce sont les états qui ne sont reliés à la plus grosse partie de l'Inde que par un corridor entre le Bhoutan et le Bangladesh.
La position géographique particulière de ces états et la diversité des communautés qui la composent ont donné naissance à des cuisines tout aussi uniques.

Cette recette de curry au sésame noir est emblématique de la cuisine de la communauté Khasi du Meghalaya (le pays des nuages, qui abrite quelques uns des endroits les plus pluvieux de la planète). L'association du sésame noir et du curcuma donne une couleur intense au curry, et un goût original et tout à fait délicieux. Je l'ai préparé avec du porc gras, mais la recette peut aussi se réaliser au poulet (sans précuisson dans ce cas).


recette ethnie khasi inde



Ingrédients (pour 2-3 personnes):

500g de lard frais
2 beaux oignons, émincés finement
3 cuill à soupe d'huile (de moutarde pour moi)
3 gousses d'ail, pressées
2 cm de gingembre frais râpé
2-3 petits piments verts
3 cuill à soupe de sésame noir, grillés et broyés (ou une belle cuill à soupe de pâte de sésame noir)
0,5 cuill à café de poivre noir
0,5 cuill à café de  curcuma 
0,5 cuill à café de sel
coriandre fraîche pour garnir


doh nei-iong neiiong recette


Préparation:

Faites chauffer de l'eau dans une casserole. Coupez le lard en gros cubes, placez les dans l'eau bouillante, baissez le feu et laissez mijoter 30 minutes. Égouttez et réservez.

Dans une cocotte ou une casserole à fond épais, faites chauffer l'huile et faites y revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Ajoutez alors curcuma, sel, poivre et les piments coupés en deux dans la longueur. Après 30 secondes, ajoutez le porc et un tout petit peu d'eau. Couvrez et laissez le porc frire un peu avec les épices et les oignons. Ajoutez la pâte de sésame diluée dans un verre d'eau. Mélangez bien, couvrez et laissez mijoter pendant au moins 45 minutes (en remuant et en ajoutant un peu d'eau si besoin), jusqu'à ce que le porc soit bien fondant et enrobé d'une sauce brillante à la couleur profonde. Servez garni avec de la coriandre hachée, avec du riz blanc.


Bon appétit!


curry recette meghalaya

vendredi 23 novembre 2018

Pudding vapeur au pain et aux oeufs (Pays de Galles)



pudding pays de galles


Un pudding tout simple originaire du Pays de Galles (découvert dans une petite brochure ramenée de notre séjour là-bas sous le titre 'Egg Whey' ou 'Maidd ac Wy' en VO): quelques tranches de pain, des oeufs, du lait, du sucre et quelques épices et le tour est joué. C'est un peu la rencontre du 'bread pudding' et des oeufs aux lait, et c'est très réconfortant à manger chaud, accompagné par exemple de confiture ou comme moi de marmelade d'oranges amères.
C'est un pudding qui se prête mieux à une préparation en petite quantité: plus grand, le démoulage risquerait d'être moins joli. Pas de besoin donc d'un grand bol à pudding ramené du Royaume-Uni: un simple à bol à céréales fera bien l'affaire.



pudding britannique restes de pain


Ingrédients
(pour deux personnes):

250ml de lait
2 oeufs
45g de sucre
un peu de beurre pour le bol et les tranches de pain
1 petit bâton de cannelle
le zeste d'un citron
1 pincée de gingembre en poudre
1 pincée de noix de muscade
3-4 tranches de pain (fleur d'épautre pour moi) pour garnir le bol


pudding restes de pain


Préparation:

Faites chauffer le lait avec le zeste du citron et les épices. Coupez le feu juste avant l'ébullition et laissez infuser jusqu'à refroidissement.
Quand le lait est refroidi, filtrez.
Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. Ajoutez le lait aromatisé, fouettez à nouveau.
Beurrez un bol pouvant contenir 400ml environ. Retirez la croûte des tranches de pain et beurrez ces dernières. Placez les dans le bol en appuyant bien pour en garnir tous les côtés (coupez les si besoin). Versez le lait aux oeufs dans le bol garni de pain. Laissez reposer 30 minutes environ. Fermez le bol avec un coupelle ou avec du papier sulfurisé.
Placez dans votre cuit-vapeur ou au bain-marie et laissez cuire 40 à 50 minutes.
Démoulez et servez chaud, garni d'un peu de confiture.


Bon appétit!



pudding pays de galles

mardi 20 novembre 2018

Canard sauvage à la balinaise (bebek betutu)



recette bebek betutu




Je ne suis pas un fanatique de gibier, mais de temps à autre, en saison, j'en cuisine, pour découvrir de nouvelles saveurs. Je suis tombé sur ce canard sauvage un peu par hasard en allant chez le boucher (à l'origine j'y allais pour acheter de la langue de veau, mais il n'y en avais plus!) et j'ai pensé à cette recette balinaise que j'avais envie de tester depuis longtemps: le bebek betutu, traditionnellement cuit à l'étouffée avec des braises dans un trou creusé à même le sol.

J'aimerai bien tenter ce genre de cuisson un jour, mais à défaut de sortir ma pelle et de creuser dans le jardin, j'ai opté pour une cuisson douce en suivant les conseils de Sri Owen dans son livre 'Indonesian Regional Food & Cookery': j'ai enveloppé le canard dans des feuilles de bananier, puis dans du papier cuisson et j'ai mis le tout dans mon romertopf, dans un four très doux pour quelques heures de cuisson douce.
La recette est plus simple qu'il n'y parait: le plus long (hors la lente cuisson) c'est de réunir tous les ingrédients pour la pâte qui enrobe le canard et lui donne son parfum fantastique. J'ai garni le canard avec de jeunes feuilles de courges: je n'avais jamais pensé à les manger, c'est très bon en sauce avec toutes les épices!


recette indonésienne canard bali



Ingrédients:

1 canard prêt à cuire (canard sauvage pour moi)
250g de feuilles d'épinards, de courge ou de chou frisé, blanchies, pressées et hachées
des feuilles de bananier fraîches

Pour la pâte d'épices:
5 échalottes
4 gousses d'ail
2 noix de macadamia ou 6 noix de cajou
5 piments rouges sans les graines
2 cuill à café de coriandre en poudre
1 cuill à café de cumin en poudre
2 clous de girofle, réduits en poudre
les graines de deux cardamomes, réduites en poudre
0,5 cuill à café de cannelle en poudre
0,5 cuill à café de curcuma en poudre
0,5 cuill à café de galinga en poudre (ou 2 cuill à café de galinga frais rapé)
0,5 cuill à café de  poivre blanc moulu
1 brin de citronnelle, haché, ou 2 feuilles de combava, émincées
1 cuill à café de pâte de crevettes
3 cuill à soupe de jus de citron ou d'eau de tamarin
2 cuill à soupe d'huile végétale
2 cuill à soupe d'eau
1 cuill à café de sel
canard comme a Bali




Préparation:


Passez au mixeur tous les ingrédients pour la pâte épicée. Faites la chauffer pendant 5 minutes environ sur feu doux dans une petite casserole, laissez refroidir.
Passez les feuilles de bananier sur une flamme pour les ramollir.
Mélangez la moitié de la pâte d'épices avec les feuilles blanchies et hachées: garnissez en l'intérieur du canard. Utilisez le reste de la pâte pour enduire l'extérieur du canard. Enveloppez le canard dans deux-trois épaisseurs de feuilles de bananier, puis dans deux épaisseur de papier cuisson. Serrez le tout avec de la ficelle, et placez dans une cocotte ou dans un romertopf en terre. Enfournez à 160°C pour deux heures, puis baissez le four à 120°C pour encore 3-4 heures.

Pour servir, déballez le canard en récupérant tous les jus de cuisson. Récupérez les feuilles placées à l'intérieur du canard, mélangez les avec les jus de cuisson et faites chauffer deux-trois minutes dans une petit casserole.
Découpez le canard et servez le nappé de sauce, accompagné de riz.


Bon appétit!



canard sauvage recette

vendredi 16 novembre 2018

Pâte de coings aux noix et noisettes



pate de coings noix


Je vous ai déjà donné il y a quelques années la recette de mes pâtes de coings 'rubis', pour lesquelles je n'égoutte pas les fruits afin d'obtenir une belle couleur rouge. Aujourd'hui je vous propose la version opposée: les fruits sont moins cuits, bien égouttés et la cuisson est beaucoup plus courte. C'est la version que je préfère pour manger avec le fromage, comme en Espagne et au Portugal.

Pour être encore meilleur avec le fromage, j'ajoute des noisettes et/ou des noix en fin de cuisson, ainsi qu'une touche de sel. Je ne coupe pas cette pâte de fruit en cubes, je la conserve entière, emballée de papier sulfurisé et la tranche pour accompagner les plateaux de fromages: c'est délicieux avec les bleus et les pâtes dures.


pate de coings et fromages



Ingrédients:

Coings
Sucre
sel
noisettes et/ou noix


pate de coings fruits secs


Préparation:

Enlevez le duvet des coings mais ne les pelez pas. Coupez les en quatre, placez les dans une grande casserole et couvrez (à peine) d'eau. Amenez à ébullition, couvrez et laissez mijoter jusqu'à ce que les coings soient juste tendres (30 minutes environ). Placez les coings dans un linge que vous nouez et suspendez au dessus d'un récipient pour récolter le précieux jus. Égouttez pendant une nuit. Utilisez le liquide obtenu pour préparer de la gelée de coings (qui sera moins colorée puisque les coings ont été moins cuits au départ).

Passez les coings égouttés au moulin à légumes (grille pas trop fine). Pesez la purée obtenue et ajoutez 800g de sucre et une pincée de sel par kilo de purée. Laissez dissoudre 15 minutes, puis placez le tout dans une bassine à confiture. Faites cuire à feu vif pendant 40 minutes environ, jusqu'à ce que la pâte soit épaisse et qu'une goutte fige très rapidement sur une assiette (il vaut mieux un peu trop cuire la pâte de coings que pas assez pour la conservation).
Ajoutez noix et/ou noisettes selon votre goût en fin de cuisson.

Versez sans attendre dans un moule en pyrex huilé, égalisez la surface et laissez refroidir. Décollez un peu les bords au couteau puis démoulez sur un plat. Laissez sécher quelques jours , puis emballez dans du papier sulfurisé et conservez dans une boîte hermétique.
Servez coupé en tranches, en accompagnement de fromages.


Bon appétit!


pate de coings noisettes

mardi 13 novembre 2018

Spaghetti aux bettes, citron et ricotta



recette pate poiree coloree


La bette (ou blette, ou poirée, etc.), dans mon boulot de tous les jours, c'est un peu l'ennemi. Comme je vous en ai déjà parlé, je travaille dans le milieu de la betterave à sucre (retrouvez ici ma recette de confiture de betterave sucrière), donc pour moi, en contrôle qualité, une bette, c'est une contamination: une plante très proche de la betterave à sucre, mais avec une racine riquiqui ;-)
Ca ne m'empêche d'aimer son goût un peu terreux, et d'être inspiré pour la préparer, comme ici avec des saveurs fortes: ail, citron, anchois et un peu de ricotta pour arrondir le tout!


pates bettes citron ricotta


Ingrédients (pour deux personnes):

300g de bettes colorées ou non (mélange de bettes à carde jaune, rouge ou blanche pour moi)
1 gousses d'ail
2 anchois à l'huile (facultatif)
2 cuill à soupe d'huile d'olive
1 quart de citron confit au sel (ou le zeste d'un citron frais)
200g de spaghetti
100g de bonne ricotta
noix de muscade


spaghetti bettes citron et ricotta



Préparation:

Arrachez les feuilles des bettes, gardez les de côté. Lavez bien les côtes de bettes et hachez les finement. Dans une grande sauteuse, faites revenir l'ail émincé et les anchois dans l'huile d'olive. Après une minute, ajoutez les côtes de de bettes. Quand elles sont tendres sous la dent, ajoutez le citron confit haché ou le zeste de citron frais.
Faites cuire les spaghetti dans un grand volume d'eau bouillante salée en suivant le temps de cuisson indiqué pour des pâtes al dente.
Pendant ce temps, ajoutez les feuilles de bettes (bien lavées et grossièrement hachées) dans la sauteuse: montez le feu et faites cuire à couvert jusqu'à ce que les feuilles soient réduites et tendres. Ajoutez une cuill à soupe de jus de citron ou de saumure des citrons confits.

Egouttez les spaghetti (gardez un peu d'eau de cuisson de côté) et versez les dans la sauteuse avec les bettes. Ajoutez la ricotta écrasée à la fourchette, mélangez bien le tout, salez et poivrez pour rectifier l'assaisonnement et servez sans attendre, garni d'un peu de noix de muscade râpée.


Bon appétit!



pates aux citrons confits et legumes

vendredi 9 novembre 2018

Confiture de coings râpés



coings rapes confiture

Inspirée de la cuisine libanaise, cette confiture de coings se situe quelque part entre la marmelade et les coings confits. La préparation en est très simple: des coings râpés, du sucre, on laisse reposer puis on cuit jusqu'à obtenir une texture presque sèche.
On parfume traditionnellement cette confiture avec un peu de gomme mastic (cette résine d'un arbuste de l'île de Chios en Grèce) et c'est ce que j'ai fait, mais ça reste facultatif.
Pour râper les coings, vous pouvez comme moi utiliser la méthode manuelle (je passe les coings non pelés sur ma râpe à röstis) ou utiliser un robot.
Cette confiture est une vraie gourmandise: tout comme le confit de coings de ma maman, je suis capable de la déguster à la petite cuillère ;-)


que faire avec des coings



Ingrédients:

Des coings
Du sucre (800g pour un kilo de râpures de coings)
gomme mastic (3 granules pour un kilo de fruits)


recette avec des coings confiture



Préparation:

Enlevez le duvet des coings, mais ne les pelez pas. Si vous optez pour la méthode manuelle, passez les directement sur une râpe à gros trous, en vous arrêtant quand vous atteignez le coeur dur du fruit. Si vous le faites au robot, coupez les coings en 4, retirez-en le coeur, puis passez les au robot pour les râper.
Pesez la quantité de coings râpés, et ajoutez 800g de sucre pour un kilo de fruits. Alternez sucre et fruits dans un grand récipient et laisser macérez quelques heures (je n'ai eu que deux heures, c'est le minimum).
Transférez le tout dans une bassine à confiture et placez sur le feu. Faites cuire sur feu assez vif pendant 40 minutes environ, jusqu'à les fruits soient bien confits et qu'il ne reste quasi-plus de liquide. Pilez les granules de gomme mastic avec un peu de sucre et ajoutez à la confiture chaude en mélangeant bien. Transférez sans attendre (et sans vous brûler) dans des pots stérilisés.


Bon appétit!


confiture coings

mardi 6 novembre 2018

Coings, pommes de terre et lard/boudin au four



lard coings pommes de terre

Beaucoup de coings au jardin cette année, donc je me creuse la tête pour en consommer le plus possible sous des formes variées. Malgré les déjà près de 50 recettes de coings rassemblées ici, je n'en avais encore aucune les associant boudin noir, alors que ces deux là étaient faits pour se rencontrer. 

Comme mon homme n'est vraiment pas fan de boudin noir, pour lui j'ai mis des tranches de lard frais. Pour en faire un plat tout en un, j'y ai mis des pommes de terre également, pour obtenir un genre de mille-feuille d'automne: en dessous des tranches de coings fondantes légèrement sucrées au sirop d'érable, au dessus des pommes de terre à l'huile d'olive et enfin en surface et en fin de cuisson, le boudin noir et/ou le lard. Pas compliqué à préparer, et succulent!


recette salée coings


Ingrédients (pour 2-3 personnes):

3-4 coings de taille moyenne
1 cuill à soupe de sirop d'érable
5-6 pommes de terre pas trop grosses
1 boudin ou deux tranches de lard par personne
1 brin de romarin frais
1 cuill à soupe d'huile d'olive


recette coings boudin et lard


Préparation:

Frottez le duvet des coings, mais ne les pelez pas. Coupez les en quartier, retirez en le coeur, puis coupez chaque quartier en 3-4 tranches, que vous placez au fur et à mesure dans un plat à gratin pas trop grand. Arrosez avec le sirop d'érable.
Pelez et lavez les pommes de terre, coupez les en tranches fines et posez les sur les coings en salant et poivrant chaque couche de pommes de terre. Arrosez avec l'huile d'olive. Couvrez le plat avec un couvercle ou du papier sulfurisé et enfournez à 190°C pour 45 minutes environ, ou jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres au couteau, en découvrant à mi-cuisson. Posez sur les pommes de terre les tranches de lard et/ou de boudin et remettez au four pour environ 25 minutes, jusqu'à ce que le lard soit bien croustillant.

Servez bien chaud, par exemple avec une bonne moutarde et une salade verte.

Bon appétit!


recette coings et porc au four

vendredi 2 novembre 2018

Cocktail XIXème siècle


cocktail whisky lillet


Inspiré du '20th Century Cocktail' (gin, jus de citron, Lillet blanc, crème de cacao incolore) cette version en modifie tous les ingrédients pour devenir un cocktail d'automne: le gin est remplacé par du bourbon ou comme moi du whisky non tourbé (le 'Glenfiddich XX'  un blend très bien équilibré et avec pas mal de personnalité), le Lillet blanc par du Lillet Rouge, et la crème de cacao incolore par une crème de cacao maison peu sucrée.

Pour la crème (= liqueur, on utilisait le mot crème car elle était généralement très sucrée) de cacao maison, j'ai utilisé le grué de cacao acheté chez Färm: j'en ai infusé 1,5 cuill à soupe dans 100ml de vodka avec 1 cuill à soupe de sucre rapadura et deux petits morceaux de gentiane pour l'amertume. Après 1 semaine d'infusion, la crème de cacao maison est prête.


crème de cacao maison liqueur grué



Ingrédients:

45cl de whisky (Glenfiddich XX pour moi)
20ml de crème de cacao maison (voir ci-dessus)
20ml de Lillet Rouge
15ml de jus de citron


cocktail au lillet rouge



Préparation:

Secouez tous les ingrédients au shaker avec des glaçons. Versez dans une coupe ou un verre à cognac garni d'un gros glaçon. Garnissez d'un zeste de citron.

Santé!


Cocktail chocolaté


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...