vendredi 17 novembre 2017

Caca pigeon pour l'apéro (Madagascar)


apero malgache

La vie n'est pas toujours rose à Madagascar, un des pays les plus pauvres de la planète (de plus touché par la peste ces derniers mois), mais si le pays a bien une force, c'est sa jeunesse. Une jeunesse qui ne demande qu'à s'en sortir et être fière de cette île qui a tant d'atouts.
Pour aider ces jeunes, je soutiens une association SESAAM, créée par une copine blogueuse (Pascale des Idées vagues de Snapulk), qui en lien avec le Centre Akany Avoko Ambohidratrimo, se bat pour donner un meilleur avenir à ces jeunes (soutien à la scolarité, aide à l'accès aux études supérieures).

association soutenir jeunes malgaches education

Cette année encore, pour promouvoir l'association et aider le centre à traverser la crise posée par l'épidémie de peste, des blogueurs se mobilisent pour un weekend gourmand à Paris (le 25 novembre), avec des ateliers, de chouettes rencontres (je n'y serais malheureusement pas - même si ce n'est pas l'envie qui manque - mais tous les blogueurs présents sont garantis super sympas et solidaires). Tous les détails de ce chouette évènement sont ici, n'hésitez pas à y faire un tour ou à soutenir le tout de loin en faisant un don.

J'en arrive à la recette du jour: le Caca Pigeon. Sous ce nom pas super glamour mais qui me fait bien rire, se cache une préparation super simple: des lanières de pâte (farine et eau), frites, qui se révèlent très addictives quand on a des envies de grignotages. J'ai largement épicées les miennes au poivre, mais vous pouvez aussi les faire au piment ou au curry.

recette pates frites mada

Ingrédients:

250g de farine
1 cuill à café de levure chimique
1 cuill à soupe d'huile
1,5 cuill à café de poivre fraîchement moulu (pas trop fin)
2 pincées de sel 
eau (+/- 10 cl)


caca pigeon friture

Préparation:

Mélangez la farine avec le sel et le poivre. Ajoutez un peu d'eau avec la cuill à soupe d'huile, puis ajoutez peu à peu juste assez d'eau pour obtenir une pâte assez ferme. Pétrissez une minute (ou passez la pâte dans le rouleau de votre machine à pâtes italiennes), laissez reposez 15 minutes puis étalez au rouleau ou à la machine avant de coupez en lanières (plus ou moins fines selon votre goût, en se souvenant que la pâte gonfle à la cuisson).

Faites frire en plusieurs fois (à la friteuse ou comme moi au wok) à l'huile pas trop chaude, jusqu'à ce que les cacas pigeon soient joliment dorés. Égouttez sur de l'essuie-tout et laissez refroidir. Les cacas pigeon se conservent très bien dans une boîte hermétique pendant plusieurs jours.

Bon appétit!

madagascar recette facile

10 commentaires :

  1. Bravo pour cette initiative! En Inde, on fait de petits palets qu'on frit. Comme souvent, on retrouve une similarité dans les cuisines des îles de l'océan Indien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de la farine et de l'huile, c'est la base (et c'est bon) pas étonnant que ça se retrouve dans plusieurs cultures (et puis c'est vrai qu'il y a plein de lien entre Mada, La Réunion, Maurice, l'Inde, etc...

      Supprimer
  2. Oui, bravo ! Belle initiative et même si je ne pourrai pas être présenté le 25 à Paris, je m'associe de tout coeur à cette cause ! Merci pour ces petites mises en bouche conviviales et gourmandes, une idée en effet que l'on retrouve dans de nombreuses contrées... Excellent post ! Une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conviviales, c'est bien le mot! D'ailleurs j'en ai apporté pour faire découvrir à mes collègues et ils ont bien aimé!
      Beau weekend!

      Supprimer
  3. Ça va faire un tabac dans les cours de récré ! La chose et le nom ! Je viens d'aller visiter le blog de Snapulk , une voyageuse culinaire , elle aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le nom est assez drôle: je me suis fait un plaisir de le répéter encore et encore à mes collègues quand je leur en ai apporté (je suis un grand enfant, j'avoue!;-) ).
      Et oui, Pascale est aussi une voyageuse, avec des racines à Mada: c'est grâce à elle que j'ai goûté la première fois les brèdes mafanes, cette plante qui électrise les papilles!

      Supprimer
  4. Merci pour ton article et pour faire connaître une cuisine que tu adorerais, j'en suis sûre! A quand un week-end gastronomique chez nous pour tester ça?
    Des bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que ce serait chouette, ça! Déçu de ne pas pouvoir être là avec vous le 25 déjà! Bises

      Supprimer
  5. J'ai 10 ans à nouveau...je suis repartie dans la cour de mon école à Diego Suarez, dans le Nord de Mada grâce à ta recette :-)
    Avec mes p'tits copains de l'époque, on les dévorait en un rien de temps nos sachets de caca pigeon! Merci pour ce joli voyage vers ma terre natale!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça me fait très plaisir ce gentil commentaire. Heureux d'avoir fait resurgir des souvenirs d'enfance et content aussi de découvrir ton blog par la même occasion! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...