mercredi 26 mars 2014

Voyage en Inde, découvertes culinaires: Bombay


Gateway of India et Taj Mahal Palace vu du ferry vers Elefanta

Troisième partie de notre voyage en Inde: après les villages et les plages tranquilles du Konkan et l'héritage portugais de Goa, direction la tumultueuse Bombay. Et pour rejoindre Bombay en partant de Goa, quoi de mieux que le train? Train-couchette c'est encore mieux, et en plus on peut y manger plein de bonnes choses.


Train de nuit: ma couchette était tout en haut


Le train est équipé de grandes cuisines qui fournissent de quoi alimenter les voyageurs affamés: on ne doit pas se déplacer puisque des hommes passent régulièrement dans les couloirs en annonçant ce qu'ils proposent. Nous avons donc successivement goûté: methi bhajiya (boulettes frites aux feuilles de fenugrec), samosa (comment passer à côté?! ;-) ), dahi paratha (pain paratha au yaourt)... Et ça ce n'étaient que les snacks: les plats de riz et les thalis sont arrivés plus tard (mais là on n'avait déjà plus faim!!).
methi bhajiya


Arrivés à Bombay, nous avons commencé par un petit déjeuner au Khala Goda café, qui propose notamment des spécialités parsies comme cette omelette aux herbes.


Sinon ce n'est pas la street food qui manque, vous en trouverez à chaque coin de rue ou presque. Un petit creux? Un bhel puri vous comblera (snack à base de riz soufflé, d'oignons crus et de chutney). S'il vous reste de la place, craquez pour un vada pav: un petit pain tendre dans lequel on glisse un beignet de pomme de terre. A moins que vous ne craquiez pour un pani puri (petit pain soufflé garni à manger très vite avant qu'il ne ramollisse).
Bhel Puri

Stand de Bhel Puri

Vada pav

Friture des batata vada

Presque la même chose mais avec différentes fritures


Paan aux fruits secs, sans noix de betel et sans tabac


Si vous prenez le ferry vers Elefanta et ses impressionnants temples sculptés dans la roche, vous pourrez vous restaurer sur place d'un épi de maïs grillé (si un macaque ne vous le pique pas) ou de fruits commes ces petites baies très parfumés et très diététiques puisque le noyau est presque aussi gros que le fruit! ;-)

Singe voleur de maïs

Shiva linga


De retour à Bombay, vous avez le choix: un kebab chez le grand spécialiste Bademiya, ou un biryani chez Olympia (en face du fameux café Leopold). A moins que vous ne préférriez vous accorder le luxe d'un King Crabe au beurre, ail et poivre chez Trishna: beaucoup, beaucoup, beaucoup d'ail et de beurre pour un résultat à tomber!

Bademiya, spécialiste du kebab
 
thali végétarien

Attaquant une petite partie de mon king crabe au beurre et à l'ail chez Trishna
 
Pour une découverte d'endroits un peu en dehors des sentiers battus par les touristes, nous avons pu faire confiance à Sabrina, qui nous a servi de guide pendant quelques heures. Notre visite avec elle a commencé par Dongri, le quartier musulman (Mohammed ali road sur laquelle on trouve les délicieuses patisseries réputées de Saleman Usman, comme l'aflatoon) et son marché animé, avant de nombreuses haltes dans différents quartiers.

Aflatoon chez Saleman Usman

Quartier de Dongri

Noix de coco séchées

Mélanges frits à grignoter à Lalbag

Piments à Lalbag



Martelage d'épices pour des masalas super fins

 Ce fut un très bel après-midi en sa compagnie: elle nous a même fait découvrir un 'heritage village' (village préservé au coeur de Bombay) "Matharpacady mazgaon" en visitant la maison d'une amie à elle, qui nous a acueuilli très gentiment chez eux. Dans le quartier lalbag j'ai vu plus de piments en une journée que dans toute ma vie je pense! ;-) Et j'ai aussi pu acheter de la feuille d'argent pour décorer les sucreries indiennes directement dans un temple jain!

Sabrina, notre guide dans les rues de Matharpacady mazgaon


Temple jain où on peut acheter les feuilles d'argent (varak)


Pour finir la nuit en douceur et oublier un peu la turbulence de Bombay, poussez la porte du Harbour Bar dans le palace Taj Mahal, pour y goûter ses délicieux cocktails, comme le novateur 'paan flip' ou le très classique 'From the Harbour since 1933' qui vaut le coup rien que pour le cérémonial qui l'entoure...

Cocktail au 'Harbour Bar' dans le Taj Mahal Palace

'From the Harbour since 1933': Le cocktail à tester!
Après toutes ces découvertes il était déjà temps pour nous de rentrer en Belgique, la tête pleine de souvenirs culinaires et de belles rencontres...

Le lobby du Taj Mahal palace

5 commentaires :

  1. Super ballade, ça dépayse et ça repose de telles photos. Mais bon maintenant j'ai faim alors que je sors de table !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alexandra!
      C'est la force de la street food à tous les coins de rue: même quand on n'a plus faim, on se laisse tenter! ;-)

      Supprimer
  2. Heureusement que tu as mis ce billet une semaine avant notre départ... sinon, c'était le coup de blues assuré! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, là, ça va juste amplifier un peu l'envie, et ensuite ce sera à mon tour d'être jaloux ;-)

      Supprimer
  3. C'est magnifique ! Et heureusement qu'on n'a pas ce genre de street food par ici ... Je suis épatée par tous ce que vous avez fait en 10 jours, pas très reposant mais plutôt rassasient pour l'esprit :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...