mardi 24 juin 2014

Tourte galicienne au thon et aux poivrons (empanada gallega)




Je vous avais déjà proposé une recette espagnole à base de thon en boîte le mois dernier (gratin de courgette au thon et au cidre). En voici donc une deuxième, qui nous vient de Galice: une tourte généreuse et équilibrée, avec une pâte type pâte à pain et une garniture riche en poivrons, olives et oignons en plus du thon au naturel. Pour relever le tout, j'ai à nouveau utilisé du pimenton (paprika fumé espagnol), mais aussi un peu de chorizo piquant.

Le résultat est magnifique: une superbe tourte épaisse et dorée. Si vous la servez directement après cuisson elle sera croustillante, mais vous pouvez aussi la servir tiède ou froide: c'est délicieux dans tous les cas! ;-)


Ingrédients:

Pour la pâte:

400g de farine 
2,5 cuill à café de sel
2,5 cuill à café de sucre
2 cuill à café de levure de boulanger sèche
240ml d'eau
60ml d'huile d'olive
60ml de vin blanc sec ou de vermouth


Pour la garniture:

2 boîtes de thon au naturel, égouttées 
60ml d'huile d'olive
3 beaux oignons émincés
3 poivrons grillés, pelés et épépinés et coupés en lanières
4 gousses d'ail
10cm de chorizo piquant (facultatif)
1 cuill à café de cumin en poudre
1 cuill à café de pimenton (paprika fumé espagnol)
1 cuill à café de sel
1 cuill à café de poivre
0,5 cuill à café de piment en poudre
80ml de vin blanc ou de vermouth
1 poignée de raisins secs
5 cuill à soupe d'olives vertes dénoyautées, coupées grossièrement




Préparation:

Pour la pâte: dissolvez la levure dans 60ml d'eau tiède avec une pincée de sucre. Laissez buller 10 minutes. Mettez la farine dans un grand saladier. Incorporez le sel et le sucre. Faites un puits au centre et versez-y la levure délayée, puis le reste d'eau, l'huile et le vin blanc. Mélangez à la cuillère pour amalgamer, puis pétrissez à la main sur votre plan de travail huilé, pendant 5 minutes environ. Rassemblez en une boule, que vous huilez avant de la placer dans le saladier couvert pour lever pendant 2 heures environ dans un endroit chaud.



Pendant ce temps, faites revenir les oignons émincés dans l'huile dans une sauteuse à fond épais. Quand ils sont tendres et commencent à colorer, ajoutez l'ail émincé (ou pressé) puis le chorizo, et enfin tous les autres ingrédients. Laissez revenir le tout un peu, jusqu'à ce que la majorité du liquide soit évaporé.

Quand la pâte a bien gonflé, dégazez-la, puis pétrissez là un peu. Séparez en deux boules de taille égale. Laissez reposer 2 minutes. Étalez chaque boule de pâte à la taille de votre moule (moule à tarte à fond amovible pour moi). Placez un des ronds de pâte dans le fond du moule huilé. Placez-y la garniture en pressant avec le dos d'une cuillère pour avoir une épaisseur homogène. Déposez dessus le second rond de pâte et soudez les deux avec vos doigts. Ramenez la soudure sur les dessus en pressant pour bien sceller. Dorez le dessus de la tourte avec un jaune d'oeuf ou comme moi un peu de lait.

Enfournez à 200°C pour 35 à 45 minutes environ: la tourte doit alors être doré. Servez chaud, tiède ou froid en plat complet.

Bon appétit!



10 commentaires :

  1. Parfait pour un pique nique... tu prépares les repas à l'extérieur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un format pratique à transporter et c'est moins sec que les empanadas sud-américaines individuelles je trouve.

      Supprimer
  2. Je crois que je vais faire la même avec la recette de pate à tourte qui va bien, et utiliser pour la garniture des restes de ratatouille que je pimenterai avec ajout d'olives et de thon :)
    en tout cas en bonne provençale, ce plat me plaît beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est le genre de recette qui se prête bien à l'utilisation des restes! N'oublie pas les raisins secs, je trouve que ça apporte une note légèrement sucrée assez sympathique ;-)

      Supprimer
  3. Oh! je suis triste ...mon four est en panne ! va falloir que j'attende pour refaire cette recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Le four en panne, c'est la tuile... mais bon heureusement, c'est la belle saison, on a aussi envie de manger des choses fraiches! ;-)

      Supprimer
  4. Quand je faisais mes etudes à Saint Jaques de Compostelle, nous demandions au boulanger de cuire les empanadas pour nous !! que de souvenirs.... Une amie a une recette de pâte dans laquelle elle utilise 3 farines, blanche, maïs et seigle, j'ai beaucoup aimé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, faire cuire des bonnes choses dans le four du boulanger: le luxe! je me demande si ça se fait encore beaucoup...
      Pour la pâte aux trois farines, je suis curieux du coup! je vais faire quelques recherches ;-)

      Supprimer
  5. Recette envoyée en MP sur face book !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...