lundi 19 mars 2012

Riz aux herbes à l'iranienne et poisson frit (Sabzi polo mahi)


Le printemps du calendrier, c'est demain, et pour les iraniens, c'est aussi le jour du nouvel an 'norouz', célébré le 20, le 21 ou le 22 mars selon les communautés.
Pour célébrer ce jour sous les plus beaux augures, il est de tradition en Iran de préparer ce riz aux herbes (sabz signifie vert en persan), servi avec un poisson frit.
Le riz est préparé comme dans la méthode du chelo (déjà décrite ici), et cuit en couches avec un mélange d'herbes symbolisant une année faste.


Ingrédients:

Riz basmati
Herbes: mélange de persil, cives (ou parties vertes d'une botte d'oignons jeunes), coriandre, fenugrec, estragon, aneth: à panacher selon votre goût
2 cuill à soupe de Ghee ou de beurre
1 pincée de pistils de safran




Préparation:

Je ne donne volontairement pas de proportion, il faut juste prévoir une belle quantité d'herbes fraîches (vous pouvez inclure quelques herbes séchées si besoin, par exemple le fenugrec, pas toujours facile à trouver frais).
La veille ou quelques heures avant, laver le riz basmati plusieurs fois à l'eau claire. Couvrez très largement d'eau froide, salez et laissez le riz se gonfler d'eau pendant au moins 6 heures (toute la nuit si ça vous arrange, c'est généralement ce que je fais pour un repas le lendemain midi).

Le jour même, une heure avant de passer à table, faites bouillir une grande quantité d'eau. Salez l'eau généreusement (comme pour des pâtes) et versez le riz par poignées dans l'eau bouillante. Faites cuire le riz 4-5 minutes jusqu'à ce qu'il soit 'al dente', égouttez le directement et rincez le à l'eau tiède.
Dans une cocotte (j'utilise ma cocotte en terre vernie du Portugal, une cocotte en fonte ou une grande sauteuse anti-adhésive fera aussi l'affaire), faites chauffer 2 cuill. à soupe de beurre ou de ghee, ajoutez un tiers du riz égoutté bien chaud, mélangez.




Recouvrez de la moitié des herbes hachées, ajoutez une deuxième couche de riz, le reste des herbes hachées puis finissez par une couche de riz. Posez un linge propre sur le dessus de la cocotte, puis le couvercle (en relevant les coins du linge sur le couvercle) et faites cuire à feu doux pendant 20 à 30 minutes.
A part faites fondre 2 cuill à soupe de ghee ou de beurre, avec une pincée de pistils de safran, versez sur le riz quand il est cuit.
Servir directement avec une darne ou morceau de poisson frit (du saumon pour nous). Le riz sera alors aérien et délicieusement parfumé, et au fond de la cocotte vous pourrez détacher la croûte de riz croustillante, le tadig (à offrir aux invités de marque, c'est un privilège! ;-).

Bon appétit!

7 commentaires :

  1. J'ai fait du poisson frit à l'orientale hier avec de la lotte (j'ai la recette sur mon blog), c'est super bon! Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as réussi ton tahdigh? Ce riz, je pourrais le manger seul sans poisson ou viande :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tadig était moins réussi que la dernière fois: on a du se battre pour les quelques morceaux bien croustillants! ;-)

      Supprimer
  3. C'est appétissant, j'adore tout ce qui est à base de riz, alors avec des herbes en plus......

    RépondreSupprimer
  4. Mmmm très joli plat!! Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    Je ne vois pas le tadig ! dans le sabzi polo, il faut mettre beaucoup de sabz. Mahi doudi ? je le ramène de Rasht !

    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue, j'ai un peu sous-estimé la quantité d'herbes nécessaire: ça semblait beaucoup au début, mais finalement une fois cuit, ça ne fait plus beaucoup.
      Quant au tadig, il y en avait, mais il n'est pas sur les photos ;-) La prochaine fois, je le prendrais en gros plan!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...