mardi 11 juin 2024

Gigot d'agneau à la cuillère aux saveurs chinoises (cuisson sous pression)

gigot de 7h à la cocotte minute



La première fois que j'ai fait un gigôt à la cuillère c'était il y a plus de 20 ans, pour un repas de famille dont on me reparle encore (le menu: tataki de thon, agneau de 7h, pavlova). Tout le monde avait adoré, mais j'avais un peu stressé pendant la cuisson, surtout que je l'avais fait en cocotte lutée et que j'avais fait la cuisson en deux fois car ma maman n'était pas très à l'aise avec l'idée de laisser tourner le four toute la nuit sans surveillance.

C'est une recette que j'adore toujours, mais c'est effectivement toujours compliqué de laisser tourner le four pendant si longtemps. Heureusement, j'ai découvert depuis qu'on obtenait un résultat tout aussi bon en utilisant la cocotte minute, ce qui permet de réduire le temps de cuisson à presque rien: économie de temps et d'énergie. Du coup, on peut se faire plaisir en changeant la garniture pour donner à cette agneau des saveurs plus exotiques, et c'est ce que j'ai fait cette fois, avec des goûts inspirés de l'Ouest de la Chine: piment, poivre du Sichuan, ail, gingembre et surtout vinaigre noir (c'est un vinaigre fait à partir de riz gluant, qu'on peut remplacer par du balsamique même si ce n'est forcément pas vraiment la même chose).

Pour rester dans l'esprit de l'ouest de la Chine, vous pouvez servir cet agneau à la cuillère dans des pains chinois 'mo' (comme pour les hamburgers chinois), ou effiloché sur un bol de nouille, mais avec une bonne purée et une salade ce sera très très bon aussi!



gigot a la cuillere saveurs chinoises

Ingrédients:


1/2 gigot d'agneau avec os (1-1,2kg)
2 cuill à soupe d'huile
2-3 oignons
3 gousses d'ail, pressées
2 cuill à café de gingembre frais râpé
80ml de vin de cuisine chinois shaoxing (du sherry à défaut)
80ml de vinaigre noir chinkiang (du balsamique à défaut)
2 cuill à soupe de sauce soja
80ml d'eau
2 cuill à café de piment en poudre (plus ou moins selon votre goût sa force)
2 cuill à café de poivre du Sichuan en poudre
1 cuill à café de sel
2 étoiles de badiane (anis étoilé)
sésame grillé pour garnir


pita au gigot a la cuillère

Préparation:


Mélangez le vin de cuisine, le vinaigre noir, la sauce soja et l'eau avec l'ail pressé et le gingembre haché. Ajoutez piment, poivre de Sichuan et sel.

Faites chauffer l'huile dans votre cocotte-minute et faites y revenir votre demi-gigot avec la badiane, en commençant par le côté peau, puis sur toutes ses faces, jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Replacez le gigot côté peau vers le bas. Placez les oignons (pelés et coupés en 4) autour du de l'agneau. Versez le mélange du reste des ingrédients sur le gigot, fermez la cocotte minute, amenez sous pression puis baissez le feu juste assez doux pour que la soupape continue à chuchoter.
Laissez cuire 1h15 à 1h30. Coupez le feu, laissez baisser la pression naturellement. Sortez le gigot avec précaution sur votre plat de service. Retirez les étoiles de badiane puis mixez la sauce pour liquéfier les oignons (selon votre goût, vous pouvez également la passer puis la réduire pour obtenir une sauce plus intense, je ne l'ai pas fait).

Servez bien chaud, avec ce qui vous plait!

Bon appétit!

gigot à la cuillère version rapide


vendredi 7 juin 2024

Biscuits crinkles au citron confit au sel

crinkles citron confit jesse szewczyk


Les biscuits au citron, c'est bon. Les biscuits au citron confit au sel, c'est encore plus bon! Enfin, c'est différent, mais moi je trouve ça meilleur. Alors bien sûr, on a la touche salée qui fait toujours mouche dans des biscuits, mais en plus on a un délicieux goût de citron, mais avec une intensité différente de celle du citron frais: ('same same, but different' comme on dit en Asie!).

Comme j'ai toujours des citrons confits au sel maison en stock (des citrons coupés en quarts sans aller jusqu'au bout, du gros sel de Guérande et quelques semaines d'attente font le job), j'avais très vite mis un post-it sur cette recette de Jesse Szewczyk dans son livre 'Cookies, the new classics'. Des crinkles, en plus, le genre de petits biscuits tendres (enfin, ici je les ai fait plutôt généreux) qui font craquer tout le monde, autant par leur look que par leur texture!

J'ai distribués quelques uns de ces crinkles autour de moi, et vue les réactions, je peux vous confirmer que cette recette vaut vraiment la peine d'être essayée. Allez-y!

biscuits craquelés crinkles citron

Ingrédients:


120g de beurre ramolli
200g de sucre fin
2 oeufs, à température ambiante
2 cuill à soupe de peau de citron confit au sel, hachée finement (1 citron et demi environ)
1 cuill à soupe d'extrait de vanille
320g de farine
1/2 sachet de levure chimique

pour rouler les biscuits:
50g de sucre fin
60g de sucre glace (impalpable)


crinkles citron au sel

Préparation:


Prenez les citrons confits, et retirez en la chair à la cuillère, en raclant pour ne garder que la peau. Rincez la peau et laissez tremper 2 minutes dans de l'eau claire pour la déssaler légèrement. Egouttez, séchez et coupez en fines lanières, que vous recoupez pour obtenir de petits morceaux de zeste (vous devez obtenir 2 cuill à soupe environ, selon la taille des citrons confits).

Battez le beurre ramolli avec le sucre et les zestes de citron confit pendant 2-3 minutes jusqu'à ce que le beurre blanchisse et s'aère. Ajoutez les oeufs et l'extrait de vanille, continuez à battre pendant encore 2-3 minutes, puis ajoutez la farine mélangée à la levure chimique. Mélangez rapidement pour bien incorporer, puis placez la pâte au frigo pour au moins 2 heures.

Préchauffez le four à 180°C. Prélevez des boules de pâtes (de la taille d'une noix à celle, comme moi, d'une balle de golf). Roulez en boule entre vos mains, puis roulez chaque boule d'abord dans le sucre fin, puis dans le sucre glace. Placez les boules ainsi formées sur une plaque à pâtisserie, espacées de 6-7 cm environ (j'ai fait une vingtaine de crinkles, en doux fournées).
Enfournez pour 13-14 minutes: les crinkles doivent être bien gonflés et craquelés.
Laissez refroidir sur plaque avant de transférer dans une boîte hermétique.

Bon appétit!

biscuits crinkles au citron

mardi 4 juin 2024

Kumpir: pomme de terre farcie à la turque

kumpir pomme de terre farcie

Ma comfort food préférée en solo, c'est un bol de patates vapeur, avec une bonne dose de beurre salé et un tour de moulin de poivre. Depuis quelques temps, j'ai même pris l'habitude d'y mêler du miso blanc, c'est irrésistible.

Bref, les patates et moi, c'est une longue histoire d'amour. J'étais donc prédestiné à aimer le kumpir, la version turque (et des balkans en général) de la pomme de terre farcie. Un jeu d'enfant: une grosse patate cuite en peau (au four ou comme moi, de façon moins traditionnelle mais plus rapide, en cocotte-minute), coupée en deux, et dont on mélange rapidement la chair avec du beurre et du fromage.
Comme la pomme de terre est cuite sans sel, ce sont les garnitures qui font le sel de la recette (c'est le cas de le dire). Classiquement on y trouve des olives noires, des cornichons, du maïs doux, du chou rouge, des pickles, de la salade de boulgour, etc.

A la maison, on peut garnir les kumpirs de tout ce qui traîne au frigo et qui vous fait plaisir (je ne vais pas venir vous juger, hein!), donc pour moi des câpres, du kimchi de radis per exemple. Côté sauce, comme je n'ai jamais de ketchup en stock, j'ai utilisé de l'ajvar (crème de poivrons des balkans) et un peu de mayo.

De la fast food maison, festive et finalement plutôt équilibrée selon ce qu'on y met. Et puis en mode familial, on peut simplement cuire les pommes de terre au four et laissez chacun garnir son kumpir de ce ce qui lui plait, en mettant toutes les garnitures au centre de la table


pomme de terre facie turquie kumpir

Ingrédients (par personne):


1 grosse pomme de terre
1 cuill à soupe de beurre
2 cuill à soupe de fromage râpé
Garnitures: olives noires dénoyautées, câpres, maïs doux en grain, cornichons, kimchi (pas authentique, mais j'adore), sauce selon votre goût (ketchup, mayo, etc).


kumpir recette turque garnitures

Préparation:


Mélangez le beurre et le fromage râpé et réservez à température ambiante.

Faites cuire les pommes de terre: soit au four enveloppées de papier cuisson, soit comme moi à la cocotte-minute (30-35 minutes sous pression, après avoir percé chaque pomme de terre de quelques coups de couteau), jusqu'à ce qu'un couteau pénètre sans rencontrer de résistance au coeur de chaque pomme de terre.

Coupez chaque pomme de terre en deux dans la longueur, et placez les dans un bol ou une barquette. Creusez les rapidement à la cuillère, et mélangez directement la chair dégagée avec le mélange beurre-fromage.
Ajoutez les garniture plus ou moins généreusement selon votre humeur et votre goût (rappelez vous que les pommes de terre ne sont pas salées, donc les garnitures salées font office d'assaisonnement).
Mangez sans attendre!

Bon appétit!


kumpir patate farcie pomme de terre Turquie