jeudi 20 janvier 2011

Bread pudding à la pâte à tartiner ovomaltine


Du vrai 'comfort food' que ne renierai pas Nigella (et l'idée vient d'elle en partie), pour les jours de grisaille où on a envie d'un petit plaisir régressif.... Et puisque le 'Blue monday' (jour le plus déprimant de l'année) est encore proche, il ne faut pas se priver de se faire du bien ces temps-ci.  Dans un de ses livres, Nigella proposait un somptueux bread pudding avec des tranches de pain tartinées de beurre et de marmelade d'orange. L'autre jour alors que je me demandais si j'allais bêtement faire griller les tranches de pain qui me restaient et les tartiner pour un petit repas du soir, j'ai eu soudain envie cette vision d'un bread pudding crémeux en format individuel. J'ai farfouillé un peu dans mes placards et j'ai trouvé juste le plat qu'il me fallait: un plat pour vacherin-Mont d'Or au four, dans lequel les tranches de pain rentraient parfaitement. Pas de marmelade en stock (je n'avais pas encore préparé ma marmelade maison le jour où j'ai fait cette recette), mais de la pâte à tartiner ovomaltine 'crunchy'... 30 minutes plus tard ma vision était réalisée: un délicieux bread pudding crémeux avec en plus ce goût délicieux d'ovomaltine: arrrghh!






Ingrédients (pour une personne gourmande ou pour deux en dessert):


3 tranches de pain
pâte à tartiner (ovomaltine crunchy pour moi, mais spéculoos ou nutella, c'est surement très bon aussi)
1 oeuf
1 cuill à soupe de sucre
300ml de lait
un peu de beurre et de cassonade  pour la garniture



Préparation:

Tartinez une des tranches de pain avec un peu de pâte à tartiner (pas besoin d'en mettre trop, une fine couche suffit), posez la deuxième tranche dessus, tartinez cette tranche à son tour et posez la dernière tranche dessus pour finir ce triple sandwich. Posez le sandwich dans un plat à four juste assez grand pour l'accueillir. Dans un bol, battez l'œuf avec le sucre et le lait, et versez ce mélange dans le plat sur la pain. Le mélange doit juste recouvrir le pain (rajoutez du lait si besoin).


Laissez reposer 10 minutes (le temps que le lait pénètre bien le pain, garantie d'un résultat crémeux). Avant d'enfourner pour 20 minutes (four chaud 200°C), parsemez de mini-noisettes de beurre et d'un peu de cassonade.


Dégustez bien chaud, en poussant de petits soupirs de contentement si besoin ;-)


Bon appétit!

10 commentaires :

  1. des petits soupirs de contentement pendant et un grand soupir de désespoir après loll
    bizzz

    RépondreSupprimer
  2. Du bread pudding et l'ovomaltine: tu me ramenes dans les goûters de mon enfance :-)

    RépondreSupprimer
  3. je pensais justement à quelque chose de ce genre là pour survivre ce weekend sans mon petit bonhomme ... bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Dis, tu ne faisais pas régime?
    Je vais partir à la recherche de mon plat pour Mont d'or!! Avec une déclinaison Ovomaltine crunchy-Nutella a tester...

    RépondreSupprimer
  5. Pas très light, mais bon, l'ovomaltine pour moi, c'est comme les madeleines de Proust, alors, je craque.

    RépondreSupprimer
  6. aaaah de l'ovomaltine! incroyable! je viens juste de me rappeler que ça existait!!!

    RépondreSupprimer
  7. régressif à souhait, et super régalant
    je retiens ta chouette recette pour mes petits monstres, merci pour le partage :))
    bz

    RépondreSupprimer
  8. Oooh, exactement ce qu'il faut pour affronter les grands froids qui reviennent! Et c'est tellement anti-nutritionnellement correct que c'en devient extrêmement délectable. :)

    RépondreSupprimer
  9. Convalescent à la maison depuis quelques jours j'avais envie d'un peu de réconfort!.... J'ai testé et ADORE!!! :) merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça me fait très plaisir! Et c'est vrai que c'est vraiment une recette pleine de réconfort. Bon rétablissement ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...