lundi 19 avril 2010

Chiffonnade de feuilles de moutarde et restes de poulet rôti






Une improvisation pour utiliser, encore une fois, des restes de poulet rôti. J'aime beaucoup les feuilles de moutarde que j'utilise plus ou moins comme des épinards. Celles qu'on trouve de temps à autre en épicerie chez nous (les miennes viennent de l'épicerie turque rue Georges Henri) ne sont pas très piquantes, mais ont quand même du goût, et gardent de la texture à la cuisson. La moutarde est une brassicacée, comme les choux et contient donc tout plein de bonnes choses pour la santé. Elle nécessite seulement quelques minutes de cuisson, un avantage pour avoir sa dose de légumes vite fait en semaine quand on travaille!


Ingrédients:

3 gros bouquets de moutarde
des restes de poulet rôti (plus le jus de cuisson du poulet s'il vous en reste)
2 gousses d'ail émincées
3cm de gingembre émincé
1 bouquet de coriandre
1 cuill à soupe d'huile
2 cuill à soupe de jus de citron
1/4 cuill à café de piment en poudre
1/2 cuill à café de poivre noir fraîchement moulu
1/2 cuill à café de sel


Préparation:

Passez la moutarde sous l'eau et égouttez la. Récupérez uniquement la partie verte des feuilles, les côtes peuvent être jetées. Coupez en chiffonnade les feuilles de moutarde: empilez en plusieurs les unes sur les autres, roulez le paquet pour en faire un cylindre, et coupez transversalement pour obtenir de fins rubans de feuilles.
Dans une grande sauteuse, faites revenir l'ail et le gingembre dans l'huile. Après deux minutes, ajoutez les restes de poulet, puis quand ils sont bien chauds, la chiffonnade de feuilles de moutarde, en plusieurs fois si besoin. Faites suer les feuilles quelques minutes, puis ajoutez la moitié de la coriandre ciselée, le jus de citron et les épices, puis 1 verre d'eau ou de bouillon de poulet (j'ai utilisé le reste de jus de cuisson de mon poulet rôti qui contenait des échalotes entières).
Faites cuire une dizaine de minutes jusqu'à ce que les feuilles de moutarde commencent juste à perdre leur teinte vert vif. Ajoutez le reste de coriandre hachée et servez sans attendre, simplement accompagné par exemple d'un morceau de pain frais et croustillant.

Bon appétit!

lundi 12 avril 2010

Panais rôtis à la morcilla espagnole et au miel


Depuis qu'on a redécouvert le panais il y a quelques années, on est fan. L'année dernière on en a donc semé au jardin au printemps, de la variété 'Tender and True' (variété traditionnelle anglaise du 19ème). La germination fut lente, mais ils ont finalement bien poussé. On aurait pu les manger dès la fin de l'été, mais on les a un peu oubliés au potager à l'automne. Ensuite le gel et la neige sont arrivés et on n'est plus beaucoup sortis au jardin. Enfin la semaine dernière, alors que la douceur annonçait enfin l'arrivée du printemps, je suis allé les déterrer, pour les cuisiner comme on les préfère, c'est à dire rôtis au four dans un mélange sucré-salé. J'avais acheté de la Morcilla (genre de boudin noir espagnol en forme de chorizzo) lors de notre passage chez Ibericos, et je me suis dit qu'en ajouter quelques tranches au panais en ferait un plat complet, qu'on a juste déguster avec du pain frais.


Ingrédients:

6 beaux panais
1/2 morcilla espagnole, ou 1/2 chorizo, ou du boudin noir
1 cuill à soupe de miel
1 cuill à soupe d'huile d'olive
1 cuill à café de sel
1/2 cuill à café de poivre
1/4 cuill à café de piment en poudre


Préparation:

Lavez, pelez et coupez les panais en morceaux irréguliers d'environ 2cm. Coupez la morcilla, le chorizo ou le boudin en tranches. Dans un plat à rôtir, mélangez bien tous les ingrédients (à la main pour que tous les morceaux de panais soient enduits de mélange miel-huile-épices). Enfournez au four préchauffé th7. Faites cuire environ 1h, en mélangeant de temps à autre pour que les panais dorent harmonieusement et commencent à caraméliser.
Quand les panais sont bien tendres, retirez du four et laissez refroidir quelques minutes avant de servir.


Bon appétit!






mardi 6 avril 2010

Poireaux farcis à l'orientale






Un peu comme les boulettes, on retrouve dans beaucoup de cuisines du monde des recettes de légumes farcis. Cette recette originaire du moyen orient est très facile à réaliser: la farce contient peu d'épices et le bouillon est juste légèrement acidifié au tamarin ou au sirop de grenade (du jus de citron fera également très bien l'affaire). La préparation des rouleaux est beaucoup plus simple qu'elle n'en à l'air, ce n'est pas beaucoup plus long que de préparer des boulettes. Pour deux, les quantités données ici feront un plat raisonnables, pour 4 à 6 personnes, ça fera une entrée originale et assez élégante.


Ingrédients:

3 gros poireaux
150g de viande hachée
50g de riz trempé au moins 30 minutes dans de l'eau tiède
1 bouquet de persil plat
1 cuill à café de cannelle
1/2 cuill à café de sel
1/2 cuill à café de poivre
1-2 cuill à soupe de 'jus' tamarin, de sirop de grenade ou de jus de citron


Préparation:

Lavez les poireaux, coupez la partie verte et les racines (sans couper la base) pour obtenir des futs d'une 30aine de centimètres. Faites les cuire à l'eau dans une casserole pendant quelques minutes, de manière à les ramollir.
Pendant ce temps, préparez la farce en mélangeant la viande hachée, le riz égoutté, le persil haché, la cannelle, sel et poivre. Cette farce n'est pas très relevée, vous pouvez si vous le désirez, ajoutez des épices selon votre goût.
Sortez les poireaux de l'eau et laissez les un peu refroidir. Avec un couteau bien coupant, faites une incision jusqu'au coeur (mais sans le traverser) sur toute la longueur. En ouvrant cette incision et en séparant les différentes épaisseurs, vous obtenez des rectangles fin tout en longueur. Posez un de ces rectangles face à vous, dans le sens de la longueur. Posez une petite quantité (moins d'une cuillère à soupe) de farce en haut du rectangle et roulez le vers vous, pour obtenir un petit 'cigare' de poireau. Continuez avec le reste de poireau et de farce. Quand vous arrivez aux couches centrales, moins larges, posez en deux côte-à-côte, se superposant légèrement avant d'ajouter la farce et de rouler.
Quand tous les petits rouleaux sont prêts, faites chauffez un peu de beurre ou d'huile dans une grande sauteuse, et posez y les rouleaux, si possible sur une seule épaisseur pour les faire revenir quelques minutes à feu moyen-doux. Quand l'odeur de poireau revenu embaume bien la pièce, couvrez tout juste d'eau à laquelle vous aurez mélangez le tamarin, le sirop de grenade ou le jus de citron. Salez légèrement le bouillon et laissez mijoter à feu doux pendant environ 30 minutes.
Servez bien chaud.

Bon appétit!

vendredi 2 avril 2010

Curry de Qorn aux abricots



Quand j'ai servi ce curry à Benoît, la première chose qu'il a dite c'est 'oh, c'est sucré', puis après quelques minutes: 'c'est quoi comme viande en fait, c'est du poulet?'. Et le truc c'est que ce n'était pas de la viande mais du filet de qorn, une préparation végétarienne a base de protéines issues d'un champignon. J'en achète parfois quand je n'ai pas le courage d'aller plus loin que la supérette et que la vue de blancs de poulet en plastique et pleins d'eau me déprime. Comme le tofu, ça n'a pas beaucoup de goût, mais c'est très facile à préparer (en filet, ça s'utilise vraiment comme du poulet) et la texture est assez proche de celle d'un blanc de poulet.
Ce curry est assez sucré, par les abricots (des abricots vraiment secs venant d'une épicerie orientale pas des abricots secs 'mous') et par le gur (sucre indien partiellement raffiné), mais c'est équilibré par de l'acidité (vinaigre) et par un peu de piment.


Ingrédients:

6 filets de qorn
2 cuill à soupe de ghee (ou d'huile)
2 oignons rouges
2 piments verts frais
3cm de gingembre frais émincé
4 gousses d'ail émincées
1 cuill à café de piment en poudre
12 abricots secs
1-2 cuill à soupe de gur (à défaut 1 cuill à soupe de cassonade)
100 ml de vinaigre de cidre (ou autre vinaigre doux)
1 cuill à café de sel


Préparation:

Couvrez les abricots secs d'eau bouillante et laissez se réhydrater pendant au moins 1h.
Faites revenir les oignons rouges hachés, l'ail, le gingembre et les piments verts émincés dans le ghee pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que les oignons commencent à colorer. Ajoutez alors les filets de qorn coupés en morceau et le piment rouges: faites revenir 3 minutes. Ajoutez enfin le gur, le vinaigre, les abricots et leur eau de trempage, le sel. Faites mijoter nue demi-heure pour que les saveurs se mélangent, rectifier l'assaisonnement si besoin et servez bien chaud.

Bon appétit!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...