mardi 4 juin 2013

Mazamorra morada (soupe de fruits épaissie, au maïs violet) et repas péruvien



La cuisine péruvienne est en train de devenir à la mode. Cette cuisine commence tout juste à se faire connaître chez nous, mais faites moi confiance, d'ici quelques années elle sera incontournable. A commencer par le plat national péruvien, le ceviche (poisson cru mariné, accompagné de patate douce et de maïs péruvien). Sans oublier les cocktails avec le Pisco sour!
Pour cette nouvelle édition de notre repas à 4 blogueurs, nous avons donc choisi d'explorer la cuisine péruvienne, en cherchant des recettes un peu moins connues que celles que j'ai cité (et différentes de celle que j'ai déjà réalisées: carapulcra et aji de gallina).

Pour l'apéritif, Marion nous a proposé un cocktail mangue-pisco, et de délicieuses verrines 'cosa rellena' (pomme de terre, thon, citron vert et oignon):


 Pour l'entrée, Fanny nous a régalé d'une soupe 'Aguadito de pollo' au poulet et à la coriandre:



 Apolina qui s'occupait de plat nous a servi un savoureux 'seco de carne' (ragoût de boeuf au cumin, avec pommes de terre et petits pos) avec un riz à l'ail et des black-eyed peas:

 
Pour ma part j'ai réalisé le dessert: la mazamorra morada, une soupe de fruits épaissie à la fécule, parfumée aux épices et merveilleusement colorée par le maïs violet, une variété pré-hispanique riche en anthocyanines. J'ai trouvé ce maïs, séché et en épis, dans une épicerie péruvienne à côté de chez moi. Sinon, il est possible d'en commander en ligne chez 'El Inti'. Pour la recette, j'ai mixé deux recettes pour obtenir celle-ci: une issue de 'Exotic Kitchens of Peru' et l'autre du site Peru Delights.


Ingrédients (pour 6 personnes):

500g de maïs violet séché en épis (maiz morado, en épicerie péruvienne -Avenue Chazal à Schaerbeek pour moi)
1 ananas
1 pomme Granny Smith
1 coing (si c'est la saison, j'ai utilisé des coings séchés, préparés l'été dernier)
1 étoile de badiane (anis étoilé)
2 grands bâtons de cannelle
3 clous de girofle
320g de sucre
10 pruneaux dénoyautés
15 abricots secs
1 poignée de raisins secs
3 cuill à soupe de fécule de pomme de terre (plus ou moins selon la texture désirée: soupe ou pudding)


Préparation:

Cassez les épis de maïs en plusieurs morceaux et placez dans une grande casserole avec les épices, les épluchures et les trognons des fruits (garder la chair des fruits en morceaux dans un grand volume d'eau citronnée pour la suite de la recette). Ajoutez 2 litres d'eau froide et portez à ébullition sur feu vif. Laissez bouillonner 15 minutes à découvert, puis couvrez partiellement, et laissez mijoter à feu moyen pendant 1h30.
Coupez les fruits secs en morceaux et faites les tremper dans de l'eau chaude.



Quand l'heure et demi est écoulée, retirez du feu et filtrez. Gardez le liquide mais jetez le maïs et les pelures de fruits. Remettez le liquide magnifiquement coloré et parfumé (on dirait du vin chaud!) dans la casserole, ajoutez-y le sucre, les fruits secs trempés, ananas, pomme et coing coupés en morceaux.

Amenez à ébullition, laissez mijoter 20 minutes jusqu'à ce que les fruits soient ramollis. Ajoutez alors la fécule de pomme de terre diluée dans de l'eau. Mélangez bien et laissez épaissir 2-3 minutes. Retirez du feu et ajoutez le jus du citron vert.
Servez chaud, tiède ou froid, dans des petites coupes à dessert (éventuellement avec du riz au lait pour réaliser un 'Sol y Sombre' (soleil et ombre) comme au Pérou!).

Bon appétit!


9 commentaires :

  1. Oh ce que ta soupe de fruits me fait de l'oeil !! J'ai aperçu de la farine de mais violet en ligne l'autre jour et me promets de la tester très prochainement lors de mon passage en France. Ta recette me convainc encore d'avantage ;-) J'ignore si je trouverais des épis ( tu t'approvisionnes ou ? ) mais je salive devant ton petit pot, crois-moi !
    A bientôt **

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé mes épis chez Raices Latinas, 45 av Chazal à Schaerbeek (à côté de chez moi, je sais, j'ai de la chance). On trouve parfois aussi en épicerie sud-américaine une poudre toute faite (contenant l'extrait de maïs violet, les épices, l'épaississant, etc) c'est pas mal, mais ça ne vaut pas la préparation maison.
      J'ai aussi de la maïs violet (type masa harina) que j'utilise pour faire de jolies tortillas violettes).

      Supprimer
  2. Oulala, qu'est ce qu'elle me fait envie cette recette, malheureusement je ne pense spas trouver ce fameux maïs violet par chez moi... peut on utiliser du maïs normal ou celà change t-il radicalement le gout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que ça fonctionnera avec du maïs jaune de chez nous malheureusement :-( Mais la bonne nouvelle, c'est qu'on peut trouver le maïs violet en ligne, chez 'El Inti' par exemple (j'ai ajouté le lien dans l'article).

      Supprimer
  3. C'était très délicat - on a adoré!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Moi je m'approvisionne chez sabor canela boutique dans le 11 ème à Paris, il y a des épis de mais violet, de la farine et également des sachets de mazamorra morada " voila voilou vous pouvez aussi regarder le site internet : http://www.saborcanela.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Warina, ça pourra aider les parisiens qui en cherchent ;-)

      Supprimer
  5. Gracias Sylvain ! Merci pour l'adresse en ligne d'EL INTI ! Si tu viens à Paris fait un tour pour notre boutique ! Ca nous fera tres plaisir de te connaitre !

    Cordialement,

    Ricardo

    www.facebook.com/elinti.ricardo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De nada!
      Et ça me ferait effectivement très plaisir de visiter votre boutique: il faut que j'organise un trip à Paris un de ces jours: ça fait trop longtemps! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...