vendredi 17 octobre 2014

Bebinca: gâteau goanais à la noix de coco



Une recette ramenée de Goa dans mes valises. On en avait mangé sur place, mais la version faite maison est encore meilleure. C'est assez riche mais incroyablement bon. Pour vous donner une idée, ça ressemble à un gâteau de crêpes, avec de jolies couches distinctes, mais le lait est remplacé par du lait de coco fraîchement préparé, et on ajoute du ghee (beurre clarifié indien) entre chaque couche.
Ça demande un peu de temps pour la préparation, mais le résultat en vaut la chandelle, et la méthode de préparation est unique: le bebinca est cuit sous le grill, couche par couche.




Ingrédients:

1 noix de coco 
450g de sucre
150g de farine
8 jaunes d'oeuf 
0,5 cuill à café de sel
100g de ghee environ
8 cosses de cardamome




Préparation:

Cassez la noix de coco, récupérez la chair et râpez la grossièrement (pas besoin d'enlever la partie brune). Mixez avec 600ml d'eau tiède et passez à l'étamine pour obtenir environ 500ml de lait de coco.
Dans une casserole, faites chauffer le sucre avec un demi-volume d'eau. Amenez à ébullition et laissez bouillonner jusqu'à atteindre la température de 105°C.



Mélanger 250ml de lait de coco avec la farine. Ajoutez le sirop tiédi puis les jaunes d'oeufs battus, les graines de cardamome réduites en poudre et le sel. Ajoutez encore 150ml de lait de coco pour obtenir une texture bien fluide.

Dans un moule à manqué pas trop grand (le mien faisait 20cm de diamètre, mais 15cm, c'est encore mieux) faites chauffer sur le feu 2 cuill à soupe de ghee. Quand il est bien chaud, ajoutez environ 250ml de pâte (juste pour napper le fond). Laissez prendre sur feu doux.



Mettez une cuill à soupe de ghee sur la couche de pâte cuite, puis versez à nouveau de la pâte, juste assez pour couvrir et placez sous le grill.
Laissez cuire sous le grill jusqu'à ce que le dessus brunisse (sous mon grill au gaz, c'était entre 5 et 10 minutes), puis ajoutez un peu de ghee Passez sous le grill pour le faire crépiter, puis ajoutez une nouvelle couche de pâte et recommencez ainsi jusqu'à épuisement de la pâte.

Laissez tiédir avant de démouler. Garnissez d'amandes effilées et servez à température ambiante.

Bon appétit!




19 commentaires :

  1. Ah les Portugais ont quand même inspiré de superbes recettes chez nous, hein? Les gens sont en générale impressionnés par le nombre de jaunes d’œufs dans la recette, mais ça ne se sent pas du tout (l'odeur, je veux dire et la richesse du plat) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est délicieux, c'est clair! La quantité de jaune d'oeuf peut faire peur, mais c'est parfait pour tout ceux qui font des macarons ou des pavlovas! ;-)

      Supprimer
  2. Rhoo, c'est tentant !! . . . Moi c'est le lapis que j'ai envie de tenter depuis longtemps (c'est Indonésien je crois), tu me donne envie de me lancer :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le 'kek lapis' (indonésien ou malaisien) a surement des origines communes (portugaises?) avec celui-ci.
      J'ai découvert dans le 'Great British Bake Off' (version UK du 'meilleur pâtissier') qu'il en existait aussi une variante allemande: la 'Schichttorte': à tester aussi!

      Supprimer
    2. Ho oui, je viens de regarder sur le net, ça donne envie, j'ai noté, merciiii :-)

      Supprimer
  3. Wow, super recette ! C'est beau et ça a l'air bien bon ! Je vais tenter cela ! (C'est nettement plus à mon goût que le riz fermenté ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu plus calorique aussi, mais quand on aime on ne compte pas! Il y a deux semaines j'ai pensé à toi: j'ai mangé une soupe thaï avec du poumon dedans: une découverte pour moi! ;-)

      Supprimer
    2. … cool, tu penses à moi quand tu manges des trucs bizarres… je ne sais pas trop comment je dois le prendre :-D hahahahaha
      Ouais, c'est vrai que les soupes thaïes sont souvent remplies de choses inhabituelles (que je laisse de côté) : pattes de poulet, oreilles de cochon, intestins de boeuf ou de poisson, tendons de poulet … tout se mange, on ne gaspille rien … ou du moins ils ne gaspillent rien :-D

      Supprimer
    3. J'avais goûté les oreilles de porc la dernière fois, j'avoue que je n'ai pas été fan de la texture, par contre le poumon c'était ok. J'espère que tu raconteras tes vacances au Vietnam sur le blog, on va sans doute y aller l'an prochain aussi! ;-)

      Supprimer
    4. Je viens juste de m'inscrire à un cours de cuisine vietnamienne à Ho Chi Minh city. J'ai passé des heures pour essayer de dégotter le cours le moins touristique possible … si c'est aussi bien que je l'espère, je te donnerai les coordonnées. Autrement, ça va être un voyage éclair malheureusement.

      Supprimer
  4. Hummmmmmm... je t'en prendrais bien une part dis donc !

    RépondreSupprimer
  5. ça donne très envie même. Cela fait pensé au Kueh lapis (version indonésienne et malaysienne), qui utilise la même technique de cuisson en couche.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est sûrement de la même origine (et comme je le disais à Isabelle plus haut, il existe également une version allemande: la 'Schichttorte' ;-)

      Supprimer
  6. Très original, je ne connaissais pas du tout! Et un gâteau indien avec de la cardamome dedans, j'ai tout de suite envie d'essayer!

    RépondreSupprimer
  7. Olala, ta description et tes photos me donnent l'eau à la bouche et l'envie d'enfiler immédiatement mon tablier!

    RépondreSupprimer
  8. je suis allée à Goa mais j'ai pas de souvenir d'avoir goûté à ce dessert. dommage car ça me plait bien. joli travail

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Sylvain
    Ce gâteau me tente beaucoup, mais j'ai peur de ne pas le réussir. C'est bête,car tes explications sont claires.
    Cela me tente bougrement . Bisous Chris 06

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Christiane,
      Allez, il faut tenter! Ce n'est vraiment pas compliqué, mais il faut avoir un peu de temps devant soi, parce que c'est quand même répétitif ;-)
      Quand je l'ai fait j'avais peur du résultat également car certaines couches étaient presque brûlées et d'autres moins cuites, mais au final tout s'équilibre et c'était délicieux ;-)
      Bon courage si tu te lances!
      Bises

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...