vendredi 27 mai 2016

Cocktail 'Martini Special' au Bishop's gin


martini rouge cocktail


Une recette du Savoy Cocktail Book de 1930, que j'ai trouvé idéale pour déguster en cocktail ce nouveau 'Bishop's gin' qui a rejoint il y a peu mon coffre à alcool. 

Si vous me suivez sur instagram ou twitter, vous avez sans doute repéré que mon endroit préféré pour boire des cocktails à Bruxelles est le bar Hortense du côté du Sablon. Déjà plusieurs années que Mathieu Chaumont y prépare des cocktails inventifs dans une douce ambiance éclairée à la bougie, dans les caves de l'ancienne nonciature. On y va toujours en se disant qu'on va en boire un ou deux, et on reste très souvent jusqu'à en boire 3, voire 4 les jours de fête! ;-) 

Mathieu s'est maintenant lancé dans une nouvelle aventure (tout en gardant les rênes de chez Hortense, rassurez-vous): la création d'un 'London Dry gin', né de sa rencontre avec Thierry Ponet, un entrepreneur impénitent qui navigue entre la Belgique, la Franceet l’Angleterre, la finance et le commerce, depuis des années, a voulu renouer avec ses origines familiales : d’un coté l’extravagant Bishop anglais John Ponet ; de l’autre la distillerie d’Hasselt, fondée par sa famille en 1763.

ponet spirits




Le résultat de cette collaboration est le Bishop's gin, né dans une distillerie britannique, avec l'aide du maître distillateur Charles Maxwell: un London Dry gin, donc, où tous les ingrédients (dont la capucine) sont distillés simultanément, sans ajout ultérieur. Un gin voulu simple, à l'opposé de la complexité qui caractérise nombre de gins modernes, parfait pour le gin tonic comme pour les cocktails.

Ce 'Martini Special' est une variante du classique martini, avec comme originalité l'utilisation de vermouth rouge italien, quelques notes d'absinthe et l'ajout d'une eau florale (classiquement de l'eau de fleur d'oranger, mais j'ai choisi
de l'eau de chatons de saule - trouvé dans une épicerie du moyent-orient et dont j'ai trouvé la trace dans un livre de 1776!-).


cocktail classique années 30


Ingrédients:

50cl de Bishop's gin
10cl de vermouth italien (punt e mes pour moi)
1 trait de bitter (maison ou angostura)
1/4 cuill à café d'absinthe
2 cuill à café d'eau de chatons de saule (ou 1 cuill à café d'eau de fleur d'oranger)



Préparation:

Mélangez tous les ingrédients dans un verre mélangeur rempli de glaçons. Filtrez dans des verres rafraîchis et garnissez d'un zeste de citron.

Santé!

bishop's gin recette





mardi 24 mai 2016

Flapjacks aux noix de cajou


extrait de malt

Je décline toute responsabilité quant à l'effet addictif de cette recette! D'ailleurs, j'ai moi-même été poussé à la faute par une collègue qui était en pleine recherche de la recette idéale de flapjacks, pour tenter de reproduire ceux qu'elle avait dégusté en voyage.

Je me suis donc dévoué pour l'aider à trouver la recette idéale. Sauf qu'au moment de me lancer, je me suis rendu-compte - catastrophe! - que je n'avais plus de golden syrup en stock! En fouillant dans mes placards, j'ai finalement trouvé de l'extrait de malt à la consistance assez semblable. J'ai aussi décidé d'ajouter des noix de cajou (parceque c'est tellement bon) et un peu d'Armagnac (même raison ;-)).

 J'imagine que ce n'est pas la recette que ma collègue cherchait avec ardeur, mais c'est quand même terriblement addictif. Ce sont des flapjacks plutôt moelleux, mais si vous les voulez plus croquants, vous pouvez pousser la cuisson un peu plus.

barres avoine

Ingrédients:

150g de beurre demi-sel
125g de cassonade brune
2 cuill à soupe d'extrait de malt (ou de golden syrup)
1 cuill à café d'armagnac (facultatif)
200g de flocons d'avoine
75g de noix de cajou
1 pincée de sel


flapjacks recette simple


Préparation:

Préchauffez le four à 150°C.
Dans une casserole à fond épais, faites chauffer le beurre avec la cassonade, le sel et l'extrait de malt, jusqu'à ce que tout le beurre soit fondu. Ajoutez l'armagnac, puis mélangez bien pour que beurre et cassonade ne fassent qu'une phase. Ajoutez alors les flocons d'avoine et les noix de cajou hachées grossièrement, mélangez bien et versez dans un moule carré ou rectangulaire d'environ 20cm de côté, chemisé de papier sulfurisé. Lissez la surface à l'aide d'une cuillère à soupe.
Enfournez pour 25 à 30 minutes environ.


flapjacks noix de cajou


Retirez du four, laissez refroidir 5 minutes puis marquez des petites part (12 environ, ou plus) à l'aide d'un couteau.
Quand les flapjacks sont bien refoidis et durcis, coupez avec un couteau à pain en suivant les démarcations réalisées plus tôt.
Régalez-vous!


Bon appétit!



flapjacks recette anglaise

vendredi 20 mai 2016

Cocktail 'Eye Opener' pour les lendemains de veille




Un cocktail réputé parfait pour se remettre des excès de la veille. Je prend toujours avec pas mal de circonspection l'adage comme quoi boire plus d'alcool peut contrer les effets de l'alcool (le meilleur remède reste pour moi sans équivoque de boire beaucoup d'eau), mais bon, cette recette piochée dans le 'Savoy Cocktail Book' m'a paru bien sympathique et je ne me suis donc pas trop fait prier pour la tester.

Le résultat m'a paru plus 'léger' que je ne le pensais: pas en alcool, certes ;-), mais en sucre, puisque finalement les liqueurs sont présentes en petite quantité et que c'est le rhum qui l'emporte, avec le jaune d'oeuf pour un côté crémeux. En conclusion, cet 'eye opener' ne vous guérira sans doute pas de votre gueule de bois mais il devrait quand même ravir votre gosier!




Ingrédients
(par personne):

1 jaune d'oeuf
1 pincée de sucre en poudre
40ml de rhum ambré
0,5 cuill à café d'absinthe
0,5 cuill à café de liqueur d'orange
0,5 cuill à café de liqueur de noyau (kayouski pour moi, sinon de l'amaretto)


Miss perroquette semble intéressée par un p'ti cocktail


Préparation:

Mettez tous les ingrédients dans un shaker et secouez pour bien homogénéiser le tout. Ajoutez de gros glaçons et secouez à nouveau. Versez dans un verre avec un glaçon. dégustez bien frais.

Santé!


mardi 17 mai 2016

Sablés iraniens à la cardamome (nan-e nokhodchi)




Des petits sablés iraniens très dans l'air du temps, puisqu'ils sont vegan et sans gluten (waow, double bingo, quand même, là, non? ;-)). La mode du sans gluten me tappe un peu sur le système, mais bon, ces délicieux biscuits à la farine de pois chiche, parfumés à la cardamome et à l'eau de rose existaient déjà bien avant cette mode et avec un peu de chance on continuera à les préparer quand le gluten aura cessé d'être satan réincarné.

Il serait en tout cas dommage de se priver de ces biscuits parcequ'il sont très simple à préparer et délicieux en accompagnement d'une tasse de thé ou de café.




Ingrédients
(pour 10-15 biscuits):

130g de farine de pois chiche tamisée
140g de sucre
120ml d'huile végétale
2 pincées de sel
2 cuill à café de graines de cardamome réduites en poudre
1 cuill à café d'eau de rose
pistaches pour garnir



Préparation:

Fouettez ensemble le sucre, l'huile, le sel, la poudre de cardamome et l'eau de rose pendant 1 à 2 minutes, puis ajoutez la farine de pois chiche tamisée, en continuant à fouetter. Mélanger pour obtenir une pâte qui ne colle plus (ajoutez un peu de farine de pois chiche si besoin). Rassemblez la pâte en une boule, posez la sur une feuille de silicone et posez un film plastique dessus. Abaissez au rouleau jusqu'à une épaisseur d'1 à 2cm. Laissez durcir pendant minimum une heure au frigo.

Utilisez un emporte-pièce pour découper des biscuits de 3-4cm de côté (attention les biscuits sont fragiles à ce stade). Transférez sur une plaque recouverte de papier cuisson, garnissez d'une pistache effilée et enfournez pour 15-20 minutes à 150°C: les biscuits doivent à peine colorer. Laissez refroidir sur la plaque avant transférer dans une boîte hermétique. Servez avec plaisir à l'heure du thé! ;-)

Bon appétit!




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...