mercredi 23 juin 2010

Feuilles de vignes farcies au riz basmati et aux herbes du jardin




La semaine dernière, j'étais là par hasard avec Tiy de Crumble et Cassonade et Apolina de Bombay-Bruxelles quand cette dernière a reçu des feuilles de vigne fraîche d'un ami. Évidemment, quelques instants plus tard, le gros paquet de feuilles était divisé en 3 plus petits et nous sommes chacun rentré chez soi avec ce petit trésor. Pour les préparer, j'ai cherché l'inspiration chez Claudia Roden, mais finalement comme je n'avais pas de viande hachée (et que j'avais la flemme d'aller en acheter), j'ai improvisé une recette sans viande, avec juste du riz, un peu d'épices et des herbes du jardin : céleri perpétuel, origan grec et estragon qui sont très généreux en cette saison. J'ai ajouté de la mélasse de mûre à la sauce, on en trouve dans les épiceries orientales: c'est moins acide que la mélasse de grenade mais le goût est très agréable. Tiy et Apolina ont également expérimenté avec les feuilles de vigne: vous trouverez leurs recettes ici et ici.




Ingrédients:

une trentaine de feuilles de vigne fraîches
300g de riz basmati
2 cuill à soupe d'huile d'olive
1 oignon
1 tomate
1 gousse d'ail
2-3 branches de céleri avec feuilles si possible (céleri perpétuel du jardin pour moi)
1 joli bouquet d'origan grec
1 joli bouquet d'estragon
1/2 cuill à café de cannelle en poudre
1/2 cuill à café de cumin en poudre
1/2 cuill à café de coriandre en poudre
1 cube de bouillon de légumes
2 cuill à soupe de mélasse de mûre (ou de grenade ou du jus de citron à défaut)


Préparation:

Lavez le riz plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau de rinçage soit claire et égouttez le. Lavez les feuilles de vigne et blanchissez les légèrement en versant de l'eau bouillante dessus 2-3 fois: laissez les dans l'eau chaude, elles vont un peu perdre leur couleur vert vif et devenir plus tendres.
Dans une sauteuse à fond épais, faites revenir l'oignon haché avec les branches de céleri finement ciselées (gardez les feuilles de céleri pour combiner à l'origan et à l'estragon!) dans l'huile pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'il soit translucide, ajoutez alors l'ail pressé ou haché, la cannelle, le cumin et la coriandre en poudre. Faites revenir 3 minutes, pus ajoutez le riz égoutté: mélangez pour bien enrober les grains de riz de gras; coupez le feu, ajoutez sel, poivre, la tomate en petits dés et les herbes (céleri, origan, estragon) grossièrement hachés. Laissez refroidir quelques minutes.

Pour farcir une feuille de vigne: placez une feuille devant vous, coté nervure sur le dessus, tige dirigée vers vous. Placez une demi cuill à soupe de riz préparé sur le tiers inférieur de la feuille. Remontez la tige sur la farce, puis les deux côtés l'un après l'autre, avant de rouler le paquet comme un cigare. Placez les au fur et à mesure, bien serrés, au fond de votre cocotte-minute, que vous aurez tapissé de feuilles de vignes en surplus ou de morceau de tomates pour éviter que les farcis n'attachent au fond de la cocotte.
Quand tous les farcis sont bien rangés au fond de la cocotte (probablement sur 2 étages) posez dessus une assiette supportant la cuisson, ou, comme moi, le panier de l'autocuiseur (que j'ai même lesté avec un bol en pyrex contenant le reste de farce non utilisé). Versez de l'eau pour recouvrir les farcis d'environ 3 cm, émiettez le cube de bouillon de légumes et versez la mélasse de mûre.
Faire cuire sous pressions pendant 20 minutes (ou faites mijoter deux heures en cocotte traditionnelle si vous êtes patients! ;-). Servez chaud ou à température ambiante selon votre goût.


Bon appétit!

5 commentaires :

  1. Ca a l'air superbe - la prochaine fois, on fait la dégustation ensemble aussi ;-)!

    RépondreSupprimer
  2. Ta recette a l'air super parfumée avec toutes ces épices!
    Par contre, tu ne coupe pas le bout de la tige qui dépasse? C'était pas trop dur sous la dent?

    RépondreSupprimer
  3. Très chouette votre idée de proposer trois recettes différentes avec les feuilles de vigne. Moi aussi j'ai proposé une recette il y a quelques jours. Nous on ne blanchit jamais les feuilles mais comme je le disais à Marion, il faut vraiment les cueillir très jeunes.

    Tu m'as encore fait découvrir la mélasse de mûres!

    RépondreSupprimer
  4. Comme je l'ai dit en premier sur le blog de Marion :
    Je trouve très chouette de cuisiner tous les trois les feuilles de vignes différemment.
    Ta recette me plaît aussi beaucoup. Ca doit être très parfumé avec toutes ces herbes et épices. Mais pour moi, ce sera SANS les feuilles de vigne (je n'aime pas).

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...