lundi 12 juillet 2010

Poulet fumé à l'ail et au romarin

Il y a deux ans, j'ai acheté un livre de cuisine intitulé "Barbecue: Recipes, Techniques, Tools" de C. Schlesinger et J. Willoughby. C'est un chouette bouquin, avec des recettes inspirées de 4 coins du monde, mais j'étais bien embêté, car les recettes qui me tentaient le plus étaient des recettes qui demandaient un barbecue couvert, hors le notre était un simple grill. Et puis l'année passée nous avons prêté notre barbecue, puis oublié de le récupérer, et il s'est retrouvé dans une cave inondée... L'occasion était trop belle de s'offrir un nouveau barbecue cette année, avec un couvercle et tout ce qu'il faut! Enfin, j'allais pouvoir tester ce poulet fumé qui me tentait depuis longtemps!
Dans cette recette le poulet est donc fumé et cuit en même temps, mais pas grillé: ça signifie qu'il ne doit pas être au dessus des charbons mais à côté. Il cuit sous la cloche indirectement par la chaleur dégagée et se gorge en même temps d'un goût fumé complètement irrésistible. En plus, c'est une recette no-stress: il suffit de laisser tranquillement cuire à couvert, en ajoutant juste une poignée de charbon une fois ou deux. Relax, non?


Ingrédients:

1 beau poulet fermier
3 gousses d'ail
3 brins de romarin
2 cuill à soupe d'huile ou de ghee
sel, poivre
1 citron
des herbes (romarin, sauge, fougère, etc) ou des rameaux frais (cerisier, pommier, chêne) pour parfumer la fumée


Préparation:

Préparez votre barbecue avec l'équivalent d'une boîte à chaussure de charbon de bois (pour moi: une trentaine de briquettes de coco). Quand les charbons sont rouges, disposez les pour la cuisson indirecte: mon barbecue à des clips en acier qui permettent de garder les charbons des deux cotés du barbecue en laissant l'espace central libre; si ce n'est pas le cas du votre, dégagez juste les charbons en deux parties égales, le plus près possible du bord.
Posez votre poulet, blancs contre le plan de travail et écrasez le à deux mains pour l'aplatir. Salez et poivrez l'intérieur du poulet. Enduisez le ensuite de sel, poivre, ail émincé et romarin coupé haché, massez la peau sous toutes les coutures avec l'huile ou le ghee: voilà, votre poulet est prêt à cuire.
Quand tous les charbons sont recouverts d'une couche de cendre grise, le barbecue est prêt. dans l'espace laissé libre entre les charbons de bois, posez une barquette en aluminium (j'ai juste utilisé une feuille d'alu dont j'ai relevé les bords), qui servira à récolter là graisse du poulet. Posez sur les charbons des herbes humides pour favoriser le dégagement de fumé: j'ai utilisé du romarin et de l'origan frais trempés dans un peu d'eau et plus tard de la fougère fraîche également.
Posez la grille de cuisson au dessus de l'ensemble et posez sur cette grille le poulet (côté blancs contre la grill), pour qu'il soit au dessus de la barquette d'aluminium. Posez le couvercle du barbecue sur le tout (aérateur du couvercle ouvert à 1/4, aérateur du barbecue ouvert au maximum) et laissez cuire 2 bonnes heures, en rajoutant une poignée de charbon par côté toutes les 45 minutes, et éventuellement des herbes humides pour créer un peu plus de fumée.

Quand le poulet est cuit (vérifiez la cuisson en piquant une cuisse, le liquide qui en coule doit être clair) posez le dans un plat à côté et recouvrez le d'un papier alu (j'ai utilisé l'alu qui faisait office de barquette, en arrosant au passage le poulet avec ses jus de cuisson) et laissez le reposer pendant 20 minutes environ (temps que vous pouvez mettre à profit pour griller des légumes ou des pains sur le barbecue encore chaud).
Découpez le poulet, servez le arrosé de jus de cuisson et de jus de citron, avec une salade bien fraîche et du pain au barbecue par exemple.


Bon appétit!





8 commentaires :

  1. Mhhhhhh!!!
    ça doit-être délicieux et bien parfumé ^^
    Dommage, mon barbec n'a pas de cloche...

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que j'essaie le technique - pour nous, c'était spareribs hier...

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'ai envie de tenter le fumage mais j'aimerai m'acheter un bbq américain introuvable ici... Le Weber est pas mal mais là-bas les bbq sont beaucoup plus solides et pro. Dommage que ce soit dur à dénicher en Belgique.

    RépondreSupprimer
  4. @ La Fille: ce petit Weber est franchement pas mal, je regrette juste d'avoir pris le 47cm: à deux ça va, mais pour plus de personnes, le 57cm serait plus confortable (surtout pour ménager des zones de températures différentes et ainsi mieux maîtriser la cuisson des grillades). mais bon, c'est juste un barbecue à cloche, pas un réel fumoir...

    RépondreSupprimer
  5. je n'avais jamais vu ça, un poulet ENTIER au BBQ ... pourquoi pas, d'autant qu'il a l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  6. Génial ! Nous venons aussi d'acheter le 47 cm ! Merci pour tous ces détails dans ton article, ca a l'air super !
    Nous allons tester à notre tour
    Amitiés d'Isa-Marie et Jean-Marc

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique !!!
    Après 2 heures et une rawette, nous dégustons un poulet tendre à souhait avec des légumes (petites pommes de terre grenaille, tomates cerises, oignons et un filet d'huile) cuits dans le ravier aluminium placé entre les charbons de bois.
    Merci pour la recette !
    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Ca demande effectivement un peu de patience, mais ça en vaut la peine. Et les légumes cuits en dessous, ça doit être magnifique! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...