mardi 17 septembre 2013

Khoresh iranien aux baies d'épine-vinette (Khoresh-e Zereshk)


S'il y a bien un investissement que je ne regrette pas cette année, c'est bien le fabuleux livre de Najmieh Batmanglij 'Food of life: Ancient Persan and modern iranian cooking and ceremonies' : c'est simple toutes les recettes (et il y en a beaucoup) donnent envie d'être testées, notamment toutes celles du chapitre des khoresh, ces ragoûts perses combinant viandes et fruits de saison.

Ici ce ne sont pas vraiment des fruits de saison, puisque les baies d'épine-vinette se vendent généralement séchées (en épiceries moyen-orientales): choisissez les d'un beau rouge, signe qu'elles ne sont pas trop vieilles et oxydées. Elles ont un goût aigrelet qui se marie très bien en sucré salé: si vous n'en trouvez pas, vous pouvez essayer de remplacer par des canneberges séchées non sucrées.




Ingrédients:

600g de blancs de poulet
3 oignons de taille moyenne
2 cuill à soupe d'huile
1/4 cuill à café de curcuma
1/2 cuill à café de poivre noir du moulin
1/2 cuill à café de cannelle
1 cuill à café de graines de cardamome en poudre
1 cuill à café de sel
1 pincée de safran broyé avec du sucre et dilué à l'eau de rose

Garniture:
1 poignée d'amandes effilées
1 poignées de pistaches effilées
2 cuill à soupe d'huile

Sauce aux baies d'épine-vinettes:
1 tasse (250ml) de baies d'épine-vinette séchées (zereshk), lavées et égouttées
2 cuill à soupe d'huile
3 cuill à soupe de mélasse de raisin ou de cassonade brune
1 pincée de safran broyé avec du scure et dilué à l'eau de rose
2 cuill à soupe de jus de citron vert




Préparation:

Dans une grande cocotte, faites revenir oignon coupé en fines tranches et poulet coupé en cubes dans l'huile jusqu'à ce qu'ils colorent. Ajoutez alors les épices et l'eau de rose safranée, faites revenir une minute puis ajoutez 400ml d'eau environ. Amenez à ébullition, couvrez et laissez mijoter 30 minutes à feu doux.

Pendant ce temps faites revenir les amandes et pistaches dans l'huile pendant quelques secondes puis réservez. Dans la même casserole, faites chauffez ensemble tous les ingrédients pour la sauce aux baies d'épine-vinette pendant quelques minutes sur feu moyen, en prenant soin que les baies ne brûlent pas. 

Au moment de servir, ajoutez la sauce aux baies sur le khoresh de poulet, et garnissez avec les amandes et les pistaches. Servez bien chaud avec un riz chelo.

Bon appétit!



13 commentaires :

  1. Ca donne vraiment envie ton plat jaune et rouge :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois j'ajouterai des aubergines bien noires: ça fera le drapeau de la Belgique! ;-)

      Supprimer
  2. ça m'a l'air bon ton truc !!! moi je fais ça en tajine souvent ... mais je testerai bien avec les baies !

    RépondreSupprimer
  3. ohhhh que c est beau, ça et je pense que ça doit etre excellent,,,, bisous

    RépondreSupprimer
  4. Rhoooo je viens de réaliser que dans la recette précédente de khoresh figurait la manière d'obtenir cette merveilleuse croûte de riz croustillant au fond de la casserole... j'en rêve depuis que j'ai goûté cette merveille chez un collègue iranien il y a quelques années! L'épine-vinette aussi ça remue des souvenirs... merci pour le voyage, je teste ça au plus vite dans ma cocotte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je remette la recette du chelo un de ces quatre, parcequ'à force d'en refaire, j'ai changé ma méthode. Les principes sont les mêmes, mais pour la fameuse croûte, je me suis perfectionné: je mélange maintenant 1 verre + 1/2 verre d'huile + 1/2 verre du yaourt + 1 cuill à soupe d'eau de rose safranée avec 2 louches de riz précuit et je tasse ça au fond de la cocotte avant d'ajouter le reste de riz précuit. 3 minutes à feu assez fort puis 30 minutes à feu doux.

      Merci poour ton commentaire en tout cas, ça fait plaisir! ;-)

      Supprimer
    2. Essayé ce week-end... conclusion: même si c'est tt de même beaucoup plus chronophage que ma stratégie habituelle pour le riz (genre je balance tout dans le rice-cooker et j'attends qu'il fasse "plop"), c'est à se taper le... par terre. Merci pour la recette! Si ts les commentaires sont récompensés pareil, je vais passer ma vie ici! :)

      Supprimer
    3. Ravi que ça ait fonctionné! Ca demande un peu de plannification, mais ça en vaut la peine je trouve. J'en ai refait la semaine dernière pour des amis, et comme d'habitude, tout le monde a adoré! A bientôt! ;-)

      Supprimer
  5. Superbe recette ! Je découvre ce magnifique blog, je vais l'explorer.
    jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, et bonne visite! ;-)

      Supprimer
    2. Merci à vous.
      Mon exploartion du moment tourne autour des coings bien sûr et des poivrons
      jacqueline

      Supprimer
  6. Je vais la tester vite celle-là, et ta nouvelle technique de cuisson du riz qui m'intéresse. J'en avais testé une un peu différente,et le résultat ne me semblait pas assez croustillant. En plus j'ai de l'épine-vinette que j'avais acheté sans but précis...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si en plus tu as des baies d'épine-vinette en stock, n'hésite pas à te lancer! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...