vendredi 24 octobre 2014

Le confit de coings de ma maman




Chaque année à l'automne, ma mère prépare une belle quantité de ce confit avec les coings du jardin: de quoi tenir toute l'année puisque c'est la confiture préférée de mon père. Il adore garnir ses tartines (préalablement tartinées de beurre salé) avec de morceaux de coings couleur grenat, et il a bien raison car c'est délicieux.
Je n'ai rien changé à la recette de ma maman puisque c'est comme ça que je l'aime aussi ce confit. Ce n'est vraiment pas compliqué (moins qu'une gelée de coings je trouve), il faut se munir d'un bon couteau pour couper les coings (que je ne pèle pas, ça gagne du temps et ça ne change rien au goût).





Ingrédients (pour 3 pots):

1kg de coings, sans le coeur
1kg de sucre
200ml d'eau
1 citron




Préparation:

Nettoyez la peau duveteuse des coings à l'aide d'un essuie-tout. A l'aide d'un bon couteau, coupez les coings en 4, et retirez le coeur et les parties dures des fruits. Coupez chaque quart en deux dans la longueur, puis en tranches de 0,5cm dans l'autre sens. Placez les morceaux coupés directement dans un grand volume d'eau additionné du jus du citron (pour éviter qu'ils ne brunissent).



Versez le sucre (1kg pour 1kg de morceaux de coings) dans une bassine à confiture, mouillez avec l'eau (200ml pour un kilo) puis ajoutez les morceaux de coings égouttés. Faites cuire à feu moyen pendant environ 1h15 à 1h30, en remuant de temps à autre (pas besoin de rester à côté), jusqu'à ce le liquide ait pris une belle couleur rubis et que les morceaux de coings soient translucides. Ecumez si besoin et mettez en pot directement.


Bon appétit!




13 commentaires :

  1. Réponses
    1. Je laisse toujours cuire un peu plus longtemps pour obtenir cette couleur rubis que j'adore et ce goût très confit! ;-)

      Supprimer
  2. Miseria ! double ration de salle de sport :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que cette couleur est magnifique et ce confit fait bien envie!

    RépondreSupprimer
  4. Superbe! j'ai des coings et j'ai trouvé LA recette! mais il ne faut pas utiliser du sucre gélifiant?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Non, pas besoin de sucre gélifiant: les coings regorgent de pectine naturelle ;-)

      Supprimer
  5. "Placez les morceaux coupés directement dans un grand volume additionné du jus du citron..." un grand volume de quoi ? svp : les faites vous précuire à l'eau ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand volume d'eau ;-) Merci, c'est corrigé!
      Et non, pas de pré-cuisson à l'eau pour cette recette.
      Bonne fin de journée!

      Supprimer
  6. bon j'ai reçu de ma sage femme un sac de coings. Vais je réussir de
    la confiture pour une fois? ('aime bien qu'on ne les pèle pas dans cette recette)
    Benedicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, c'est sûr que ne pas devoir les peler c'est un avantage: c'est déjà assez compliqué de les couper en 4. J'espère que ça va marcher! ;-)

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour. J'ai un doute qd même..j'avais compris que la pectine résidait dans le coeur et les pépins..on ne risque pas de se retrouver avec des morceaux confits la gelée hypeer liquide ? Pasque par chez moi, les tartines ça a des trous ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      La gelée étant bien cuite, elle n'est pas trop liquide. Mais vous pouvez ajouter les coeurs dans une étamine nouée pour une meilleures gélification. Bonne soirée.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...