vendredi 28 août 2015

Kimchi de chou rouge de fin d'été




L'idée de préparer ce kimchi à la couleur assez incroyable (dont la recette est dérivée d'une recette d'Edward Lee) m'est venue en visitant 'Le Buisson' la toute nouvelle exploitation agricolede maraîchage agroécologique de mon ami Laurent, qui s'est lancé cette année dans l'agriculture bio du côté de Ath en Belgique.

La ferme de maraîchage agroécologique 'Le Buisson'

Cici et Clovis, les deux ânes de l'exploitation, pour la traction animale: a-do-ra-bles!

Nous sommes passés le voir en revenant de vacances au mois d'aout et même si les stars du moment étaient ses fabuleuses tomates, je n'ai pû résister à la beauté d'un de ses choux rouges, en me disant que j'allais enfin tester cette variante du kimchi (après ma version plus classique ici). 




Si vous voulez aussi de beaux légumes de chez Laurent, vous pouvez le trouver sur les marchés d'Ath et d'Ellezelle par exemple, mais sachez aussi que le dimanche matin il passe aussi avec se camionnette rouge par Bruxelles et que si vous lui faites signe il pourra sûrement s'arrêter non loin de chez vous! ;-)
Traffic de légumes à Schaerbeek! ;-)
Laurent, l'homme derrière 'Le Buisson'

Pour ce kimchi, j'ai choisi d'ajouter un fruit d'été pour capturer un peu de cette douce atmosphère du mois d'août: quelques abricots pas assez mûrs apportent un peu de croquant acidulé au mélange piquant!

Ingrédients:

1 beau chou rouge (2kg environ)
3 cuill à soupe de sel
  
garniture:
4 gousses d'ail
2 cuill à soupe de piment coréen en paillettes
1 morceau de gingembre (4cm)
2 carottes
5 oignons jeunes (partie verte et blanche)
4 abricots assez verts
3 cuill à soupe de sauce poisson

pâte:
3 cuill à soupe de farine de riz gluant (glutinous rice flour)
750ml d'eau
2 cuill à soupe de sucre



Préparation:

Enlevez les feuilles extérieures du chou rouge. A l'aide d'un grand couteau, coupez le en 4, puis retirez le coeur dur et jaune en coupant en biseau. Coupez chaque quartier dans la largeur en morceau de 3cm de large environ. Séparez les couches du chou, répartissez le sel sur les morceaux et laissez ramollir pendant quelques heures (au moins 3).

Pendant ce temps préparez la garniture en mélangeant l'ail (pressé ou en purée) le gingembre en purée, les carottes râpées, les abricots coupez en julienne, les oignons verts émincés (dans la longueur pour les parties vertes), le piment en paillettes et la sauce poisson. Laisser ramollir le tout dans un bol.



Préparez également la pâte en mélangeant farine de riz gluant, eau et sucre dans une casserole. Portez sur le feu et laissez suire quelques minutes jusqu'à obtenir une pâte (qui ressemble à de la colle à tapisserie). Laissez refroidir.

Quand le chou a rendu un peu d'eau, rincez le, puis égouttez le. Mélangez la pâte avec la garniture et mélangez bien le tout au chou.
Pressez le tout dans un grand bocal en verre ou comme moi dan un pot en grès. Après quelques heures il devrait y avoir assez de liquide pour recouvrir le chou (presser avec un poids pour fermentation si besoin).
Laissez fermenter pendant 24h à température puis passez dans un endroit plus frais (une cave par exemple, ou au frigo). Dégustez après 5 jours environ, selon votre goût. Le kimchi peut se garder ou frais pendant plusieurs semaines, son goût va simplement devenir plus marqué ;-) Je le transfert au fur et à mesure dans un petit bocal en verre que je garde au frigo pour l'avoir toujours sous la main. A utiliser comme condiment avec tous vos plats.


Bon appétit!

10 commentaires :

  1. cette façon de cuisiner le chou a l'air top

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! On manque souvent de recettes variées pour le chou rouge, je trouve! ;-)

      Supprimer
  2. Merci, j'allais étudier la recette de Colette de Veg & bio, pour le chinois, je vais essayer pour le rouge, ça sent la fin de l'été dans le jardin.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bon weekend également!
      J'adore toutes les versions du kimchi, c'est toujours un délice! Et puis c'est une bonne façon de faire le plein de probiotiques pour la rentrée! ;-)

      Supprimer
  3. Il est joli ce kimchi. Ca a le même goût aigre que le kimchi de choux blancs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais comme ici il est jeune ce n'est pas encore si marqué. par contre ça a plus de croquant et ce n'est pas désagréable ;-)

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Quel est l'apport de la pâte de riz gluant? peut on s'en passer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est supposé apporter un peu de texture et de douceur au jus de kimchi, mais on peut s'en passer. Ou alors vous pouver passer au moulin à épices ou au mortier quelques grains de riz (basmati ou riz rond). Bon début de weekend!

      Supprimer
  5. N'ayant pas la farine voulue, je pilerai et mixerai du riz gluant. Je pense que je vais apprécier cette version,plus que la classique, mais étant seule à en manger, donc préparation en plus petite quantité,je ne sais pas si j'obtiendrai le même résultat gustatif. Bises Chris 06

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christiane,
      Oui, pour remplacer la farine de riz une petite quantité de riz pilé fera très bien l'affaire!
      Préparer le kimchi en plus faible quantité est possible aussi et ne devrait pas poser de problème: c'est vrai que sinon, un gros chou ça fait tout de suite des quantités énormes! ;-)
      Bonne journée!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...