vendredi 11 novembre 2016

Cocktail "To be or not to be" (dans les coings)


cocktail d'automne


Etre ou ne pas être dans les coings, qestion philosophique s'il en est, non? Cette recette m'a été inspirée par un cocktail dégusté à Amsterdam. Lors d'un city-trip dans la ville aux canaux le weekend dernier, nous y avons découvert deux bars à cocktails: le 'Tales and Spirit' où nous avons été franchement déçus par les cocktails (très acides et peu équilibrés) et le 'Door 74', déjà beaucoup plus à notre goût ;-)

mezcal infuse aux fruits



L'un des cocktails bus au Door 74 s'intitulait 'To be or not to be', était servi dans un verre en forme de crâne et combinait mezcal infusé à la figue de barbarie, vermouth rosé et liqueur de châtaignes. Séduit par ce délicieux mélange, j'ai décidé d'en faire une version maison de retour à Bruxelles, en remplaçant la figue de barbarie par du coing. Le coing, associé à la châtaigne et au goût fumé du mezcal, fait merveille dans ce cocktail très automnal. Je n'avais pas de verre en forme de crâne pour servir ce cocktail philosophique, mais même dans un verre simple, le charme a opéré ;-)



cocktail mezcal liqueur de chataigne


Ingrédients:

40ml de mezcal infusé 24h avec des tranches de coings (mezcal Nuestra Soledad pour moi)
20ml de vermouth rouge (La Cuesta pour moi)
15ml de coudounat (maison, du pommeau à défaut)
20mll de liqueur de châtaigne ('Turin Labidoire' ramenée du Limousin pour moi)

coudounat utilisation cocktail

Préparation:

Mélangez tous les ingrédients au shaker avec des glaçons. Filtrez dans des verres refroidi (garnissez d'une tranche de coings ou d'une framboise si vous le désirez).

Santé!


cocktail aux coings

8 commentaires :

  1. Je suis curieuse du goût, ne connaissant pas deux des ingrédients !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liqueur de châtaignes est top: sans arômes, elle a vrai bon goût de marron glacé. Pour le coudounat, c'est facile à faire maison et tout à fait délicieux après quelques semaines de macération ;-)

      Supprimer
    2. Je pense que je n'ai jamais goûté de marrons glacés... difficile donc de me faire une idée du goût !

      Supprimer
    3. C'est vrai? J'adore ça, c'est confit, vanillé avec le goût unique des châtaignes. L'an dernier j'ai mis dans brisures de marrons glacés à infuser dans du rhum ambré, c'est divin!

      Supprimer
  2. Je vais infuser les coings. Je n'ai pas de mezcal mais plein d'autres alcools. ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour plus de goût tu peux même faire comme pour mon coudounat et râper les coings pour en extraire le jus ;-)

      Supprimer
  3. le mezcal me fascine depuis que j'ai vu un long reportage sur sa fabrication artisanale. L'inventivité de l'humain pour transformer des plantes en alcool est inépuisable. Je crois que je vais en acheter mais sans ver bien sûr. Merci pour le nom du cognassier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mezcal, c'est aussi fascinant que délicieux (j'adore son goût fumé). Heureusement, maintenant on trouve plus facilement du mezcal de bonne qualité, car le seul qu'on trouvait il y a 10 ans, avec le ver, était effectivement pllutôt bof! ;-)
      Bonne soirée!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...