mercredi 16 avril 2014

Dip iranien d'aubergines au roquefort ('Roquefort Bademjan')




La version originale de ce plat, appelée 'kashk bademjan', est une des recettes que je fais le plus souvent quand on a des invités: c'est simple, original, à la fois exotique et équilibré. Mais je suis bien conscient que tout le monde ne peut pas trouver du kashk (petit lait fermenté iranien) dans son quartier. 

J'ai donc adapté cette recette en utilisant du roquefort, dont le goût puissant remplace à merveille le kashk: c'est à peine si on sent la différence, nous avons été bluffés!
Pour rendre ce dip plus léger, je ne fris pas les aubergines, je les passe au grill jusqu'à ce qu'elles soient brûlées. Elles sont ensuite mélangées à des oignons revenus et à de la menthe séchée (n'utilisez pas de menthe fraîche!). Pour la présentation, j'ai choisi la méthode traditionnelle avec des losanges de garniture, mais si vous n'avez pas le temps, vous pouvez simplement présenter le dip sans garniture.

En tout cas, n'hésitez pas à proposer ce dip en apéritif, avec des pains pitta par exemple, vos invités seront surpris de cette alliance occitano-iranienne! ;-)

J'ai choisi cette recette pour participer au concours de recettes Roquefort Papillon: j'ai très envie de retourner dans le sud  au milieu des brebis aveyronnaises ;-)





Ingrédients:

3 ou 4 aubergines (selon la taille, 1kg environ)
2 oignons de taille moyenne
1 cuill à soupe de menthe séchée
1 pincée de curcuma
2 cuill à soupe d'huile
1 échalote
3 cuill à soupe de yaourt
1 poignée de noix (de cajou pour moi)




Préparation:

Piquez les aubergines de quelques coups de couteau (pour éviter qu'elles n'éclatent) et passez les sous le grill en le tournant régulièrement jusqu'à ce qu'elles soient brûlées en surface. Laissez tiédir.

Pendant ce temps, faites revenir les oignons hachés dans l'huile. Quand ils sont translucides, ajoutez la menthe séchée et le curcuma.
Quand les aubergines ont tiédi, ouvrez les au couteau et raclez la chair à l'aide d'une cuillère. Récupérez la chair dans un bol, pressez un peu pour éliminer le jus amer, puis hachez grossièrement (au ciseau, ou au presse-purée). Ajoutez la chair hachée des aubergines aux oignons revenus et faites encore revenir quelques minutes. 



Coupez le roquefort en morceaux. Réservez en une cuill à soupe environ, mettez le reste dans la purée d'aubergines et faites fondre à feu doux. Laissez refroidir le dip avant de transférer dans un plat de service.

Pour la garniture: mixez le roquefort réservé avec le yaourt pour obtenir une crème pas trop liquide. Par ailleurs faites frire l'échalote ciselée dans assez d''huile, jusqu'à ce qu'elle soit dorée et croustillante. Faites griller les noix au four quelques minutes et hachez les.

Pour garnir: tracer des losanges dans le dip d'aubergines. Garnissez le coeur des losanges avec des noix hachées, des échalotes frites et de la menthe séchée en alternance. Délimitez les losanges avec la sauce yaourt-roquefort.

Servez avec du pain iranien (lavash) ou comme nous des pains pitta.

Bon appétit!



17 commentaires :

  1. Je ne sais pas si je pourrais participer cette année ci. Je pense que je passerai mon tour. Bonne chance à toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est sûr que ça va être juste cette année pour toi: priorité aux vacances, c'est normal! ;-)

      Supprimer
  2. Magnifique façon de marier les horizons culinaires ! Tres bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est vrai, j'aime beaucoup faire se mélanger les cultures comme ici ;-)

      Supprimer
  3. Bonjour! Je viens de découvrir ton blog et j'adore! Moi aussi j'ai la passion de la cuisine exotique et du monde. Viens faire un tour dans ma cuisine, je viens de publier une recette "fusion" une pizza sur base de pain lavash! Par ici: http://jecuisinedoncjesuis.com/fr/idees-de-pizzas-differentes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de découvrir ton blog, c'est vrai qu'on a pas mal de points communs! ;-)

      Supprimer
  4. Bonsoir,
    Votre recette...un délice.
    Une question, que veut dire DIP
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir et merci pour votre gentil commentaire. 'Dip' est un vilain anglicisme. En anglais 'to dip' c'est tremper, donc un dip c'est une crème ou une sauce dans laquelle on trempe des morceaux de pain ou de chips (comme un guacamole par exemple). Si vous avez une idée de traduction française, je suis preneur!...

      Supprimer
    2. Les québécois disent trempette.
      Merci pour ce blog plein de découvertes !

      Supprimer
    3. Ah bah voilà, on peut toujours compter sur les québécois! ;-) Merci!

      Supprimer
  5. Bonsoir,
    Merci pour votre explication, malheureusement je n'ai pas de traduction, je suis complètement nul en anglais.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Salut! C'est Ju 'de la tarte en granit'...
    J'ai fait le plat ce soir, c'est trèèès bien bon!

    Encore à la ramasse, j'ai les oignons dans la poêle, et le pot de curcuma est vide. Du coup, j'affirme que ça se remplace par 1/2 curry madras doux et 1/2 paprika.
    Et au moment de la sauce, on a tenu conseil devant des yaourts au sucre, avant de voter pour du fromage blanc.

    On a tout mangé, c'est pas vraiment la vraie recette, t'vois, mais super en version arrangée! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais non, c'est super! Je suis complètement partisan de faire avec ce qu'on a dans les placards, et de toute façon, les recettes sont faites pour se les approprier! ;-)

      Supprimer
  7. Dip ? Pourquoi pas une trempée ? Ce serait donner un sens nouveau à un mot un peu vieilli. Amicalement. JM

    RépondreSupprimer
  8. Ce plat a l'air très bon! Il est à la fois goûteux, ni trop sec, ni trop aqueux. Vous avez raison, je pense qu'il y a tout ce qu'il faut pour l'organisme.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Sylvain
    Tout d'abord, félicitation pour la présentation, celle -ci nous invite à la dégustation. C'est toujours plaisant de te suivre .......en tout bien tout honneur.....derrière les fourneaux.
    J'ai fait ta recette mais avec le Roquefort papier doré,sinon je trouve le traditionnel amer et trop salé.
    Adjugé,vendu . La prochaine fois,je ferai mon pain,ce sera encore meilleur.
    Bisous et bon dimanche à toi. Chris 06

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christiane,
      Merci pour ce très gentil commentaire qui illumine mon dimanche ;-)
      C'est vrai que c'est encore meilleur avec du pain maison (j'en faisais beaucoup il y a quelques temps, mais maintenant que mon boulanger de quartier fait du bon au levain, j'avoue que je prend plus rarement le temps de faire mon pain).
      Bon dimanche!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...