samedi 3 janvier 2015

Galette des rois nippo-bretonne au thé matcha et cerises confites







Comme tous les ans, je fais voyager la traditionnelle galette des rois bretonne au beurre salé de ma maman. Cette année, la galette fait une escale au Japon avec du thé matcha qui fait toujours merveille dans les pâtisseries. Pour équilibrer le tout, j'ai ajouté une touche sucrée gourmande avec des cerises confites, et cette version prend même une note lorraine puisque je n'ai pû résister à y mettre un peu de kirsch de Fougerolles, cet élixir magique si parfumé.
Le résultat est à la fois élégant et gourmand, et puis c'est si simple à faire.

Pour rappel voici mes précédentes versions de la galette des rois bretonne au beurre salé:

Joyeuse fêtes des rois à tous!





Ingrédients:

250g de farine
125g de sucre
125g de beurre (demi-sel, bien sûr)
3 jaunes d'oeufs (2 pour la pâte, un pour dorer la galette)
2 cuill à café de thé matcha tamisé (disponible en boutique de thé)
1 cuill à soupe de lait en poudre (facultatif)
1 dizaine de cerises confites hachées grossièrement
1 cuill à soupe de kirsch de Fougerolles





Préparation:

Tamisez la farine avec le thé matcha, mélangez avec le sucre et le lait en poudre (si vous en avez) et faites un puit au centre. Versez-y deux des jaunes d'oeufs et le beurre coupé en morceaux, le kirsch et les cerises confites hachées.
Mélangez d'abord du bout des doigts en ramenant la farine vers le centre, puis malaxez plus franchement jusqu' à avoir une belle boule de pâte. Laissez reposer la pâte 1/2h. Beurrez une moule à tarte (en métal de préférence pour la galette cuise aussi par dessous), posez-y la boule de pâte et écrasez avec votre poings pour l'étaler (n'oubliez pas la fève -comme moi- si vous la préparez pour l'épiphanie). Continuez avec le bout des doigts et la paume de la main jusqu'à ce que la fine galette soit étalée jusqu'aux bords du moule.

Dorez avec un jaune d'oeuf battu puis faites des traits à la fourchettes pour former des losanges (très important ça, c'est la touche esthétique).
Enfournez à four chaud (th 7) pour 20 minutes (en surveillant pour éviter qu'elle ne soit trop cuite).
Laissez refroidir et servez dans le moule, c'est plus facile!

Bon appétit!


16 commentaires :

  1. Très tentante cette galette pleine d'imagination. Bravo !
    Sophie

    RépondreSupprimer
  2. Très belle association, le thé matcha donne le contraste avec le galette au beurre.
    La version cardamome safran est très tentante aussi ! Bonne année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Bonne année à toi aussi, Margot! ;-)
      Je me demande quels parfums j'y apporterai si je voulais faire voyager ma galette bretonne vers la Chine?

      Supprimer
  3. Merci beaucoup, je vous découvre grâce au blog de Marie Claire, ni cru ni cuit et c'est un plaisir de vous lire et de tester ces recettes pleines d'imagination et de voyages.
    Bravo et merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Comme Marie-Claire, je suis grand amateur de fermentations, j'aime beaucoup la lire également! ;-)

      Supprimer
  4. Vraiment très appétissante cette galette et avec de très belles photos, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Pour les photos, j'ai pu profiter d'un peu de soleil à Bruxelles, ça aide toujours ;-)

      Supprimer
  5. Allez je me lance... Je la fait pour Mercredi soir... Juste une question au sujet de la farine... Fermentante ou normal? pour le reste cela devrait aller, j'ai tout en stock ;-)
    Encore merci pour toutes ces recettes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, j'espère que ça te plaira, et merci pour le petit mot.
      Farine normale: la galette est plate, assez fine et ne doit pas lever ;-)

      Supprimer
  6. voila une version fort alléchante!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Super appétissante ! J'adore !
    Pour l'instant , la première galette que j'ai goûtée cette année est une galette bretonne fourée de compote et lamelles de pommes . Un régal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Pour l'instant je l'ai toujours faite super fine comme ma maman, mais j'ai bien envie de tester en version fourrée un de ces jours ;-)

      Supprimer
  8. Je l'avais évidemment également vu celle-ci mais mon coeur est allé au chocolat et noisettes ! hé hé !
    Après cette délicieuse version nippone, laquelle nous prépares-tu ?
    Merci pour tes recettes, bien ravie de la découverte de ton blog ! j'ai d'ailleurs déjà fait tes dumplings : http://www.cuisinetcigares.com/2014/09/dumplings-hongrois-ou-knedle-farcis-aux-quetsches.html
    Bon week end ! @ bientôt ! Sandy

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...