jeudi 13 avril 2017

Kulich: Brioche russe de Pâques


brioche de paque orthodoxe


En Russie, pas de repas de Pâques sans Kulich, une délicieuse et riche brioche, aux multiples parfums: muscade, cardamome, orange, amandes. La recette n'est pas compliquée et ne demande pas d'avoir une robot-pétrisseur (normal puisque je n'en possède pas), il faut juste avoir du temps à la maison pour respecter les temps de pousse. La pâte étant enrichie de beurre et de nombreux jaunes d'oeuf qui lui donnent sa belle couleur, elle met un peu de temps à lever. 

J'ai commencé un samedi matin à 9h, et ma brioche était au four à 15h (il faisait un peu frais, donc la pousse du matin à pris son temps, par contre l'après-midi au soleil derrière une fenêtre, le mouvement s'est accéléré). Le résultat est à la hauteur: une belle brioche (traditionnellement plus haute que large, j'ai bricolé comme j'ai pu à partir d'un moule à charnière et de papier cuisson), à la mie dorée et très parfumée.


kulish de paque russie


Ingrédients:

120ml de lait
1,5 cuill à soupe de miel
2 cuill à soupe d'huile
550g de farine
1 sachet de levure de boulanger (11g)
8 jaunes d'oeufs + un blanc
200g de sucre
1 cuill à café d'extrait de vanille
1 gousse de vanille
0,5 cuill à café de noix de muscade râpée
0,25 cuill à café de cardamome en poudre
2 cuill à soupe de Cointreau
2 cuill à soupe de Cognac
0,25 cuill à café d'extrait d'amande amère
le zeste et le jus d'une orange (bio)
180g de beurre, fondu et refroidi
1 belle poignée de raisins secs jaunes
1 belle poignée d'amandes grossièrement hachées


brioche parfumee russie


Préparation:

Faites bouillir le lait dans une petite casserole. Retirez du feu, ajoutez le miel, mélangez puis ajoutez 60g de farine pour obtenir une pâte liquide. Laissez refroidir, et pendant ce temps réveillez la levure dans 80ml d'eau tiède dans un grand saladier.
Ajoutez le mélange lait farine refroidi dans le saladier, couvrez d'un linge et laissez buller dans un endroit chaud pendant au moins 1 heure.

Au bout de ce temps, dans un autre grand saladier, fouettez les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez les alcools, le jus et le zeste d'orange, les graines de la gousse de vanille, la cardamome et la muscade et l'extrait de vanille. Fouettez à nouveau, puis ajoutez amandes et raisins secs et enfin le blanc d'oeuf battu en neige.
Versez le mélange lait-farine levé dans le mélange aux oeufs, et mélangez, avant d'incorporer progressivement, en battant au fouet, les 490g de farine restant. Vous devez obtenir une pâte lisse et relativement liquide. Couvrez et laissez lever dans un endroit jusqu'à ce que le mélange double de volume (deux heures environ).


moule kulich de paques


Beurrez et chemisez votre moule (j'ai utilisé un moule à charnière de 22cm de diamètre dont j'ai allongé les côtés à l'aide de papier cuisson - voir la photo). Faites retomber la pâte en la travaillant un peu et versez la dans le moule préparé. Faites à nouveau lever jusqu'à ce qu'elle double de volume, puis enfourner pour une heure environ (ou jusqu'à ce qu'un pique en ressorte sec) à 170°C (surveillez à ce que le dessus ne brûle pas et couvrez si besoin d'un peu de papier alu.

Laissez tiédir sur une grille avant de démouler. Garnissez si vous le voulez d'un glaçage et de perles de sucre.

Bon appétit!


gateau kulish pascal russie

14 commentaires :

  1. Ah le Cointreau! c'est pour moi un souvenir d'enfance car dans notre rue il y avait un représentant Cointreau que nous connaissions bien et qui nous offrait buvard, cousette, porte-document et mignonettes siglées Cointreau.
    Bonnes Pâques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'oublie souvent ma bouteille de Cointreau au fond du placard, et quand je la ressors comme pour cette recette, je me dis que c'est quand même une super liqueur! ;-)
      Joyeuses Pâques également!

      Supprimer
  2. Elle est super gourmande cette brioche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Faut dire qu'entre le beurre et les jaunes d'oeuf, y'a ce qu'il faut! ;-) Joyeuses Pâques!

      Supprimer
  3. C'est dingue, j'avais prévu d'en préparer pour Pâques, mais je pense que je n'aurai malheureusement pas le temps. Superbe ta brioche russe. Je connais bien, ayant de la famille d'origine russe. Elle est proposée avec la pashka, encore plus riche que le kulich ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que les deux sont un peu indissociables. Comme on n'est que deux à la maison et que je ne rentre pas en famille pour Pâques, j'ai fait l'impasse sur la pashka ;-)
      Joyeuses Pâques à toi!

      Supprimer
  4. Waahhhhh! Elle est bien gourmande ta brioche....malheureusement, je ne crois pas que j'aurais des amateurs à la maison :-). J'adore la couleur bien jaune qui témoigne de bons ingrédients!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, beh oui, 8 jaunes d'oeufs quand même, hein! ;-) Bises!

      Supprimer
  5. Juste "parfait" cette brioche est une ode à la gourmandise et une récompense pour la fête de Pâques... impossible de résister, et d'ailleurs qui le voudrait ? Bravo pour cette merveilleuse prestation aussi superbe qu'incontournable !! Beau dimanche de Pâques !

    RépondreSupprimer
  6. Je découvre ce blog avec plaisir
    Une bien belle réalisation !
    J'ai gouté ce gâteau dans mon enfance, réalisé par une mamie russe, pour les fêtes de pâques...Merci du partage.
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire!
      Ah, les souvenirs d'enfance (surtout liés à nos grand-mères) ont un goût incomparable, hein!
      J'espère que tu trouveras d'autres recettes à ton goût ici.

      Bonne journée également!

      Supprimer
  7. elle est magnifique cette brioche et devait être bien délicieuse!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...