mardi 2 juin 2015

Kletskoppen, hangop et advocaat: dessert pour un repas hollandais




En Belgique, les traditions culinaires des Pays-Bas n'ont pas bonne réputation. Il faut dire qu'en semaine, le repas du midi chez nos voisins bataves se résume pour beaucoup à un sandwich au gouda avec un verre de lait: on a vu plus glamour, vous en conviendrez ;-)

Mais en grattant un peu le vernis des clichés, on trouve plein de bonnes choses au pays des tulipes. C'est pour cela que Fanny a choisi les Pays-Bas comme thème de notre dernier repas à 4 blogueurs. Elle a bien fait parcqu'on s'est vraiment régalé!

Pour l'apéro, Marion nous a préparé des bitterballen (petites croquettes de viandes croquantes à l'extérieur et fondantes au centre, c'est irrésistible) avec un cocktail genièvre-bière:


Pour l'entrée, ce n'est pas Fanny qui a cuisiné, mais son homme 'Monsieur G.', originaire des Pays-Bas qui nous a proposé la erwtensoep (soupe aux pois) de sa maman: consistant (on doit pouvoir y planter une cuillère et qu'elle reste debout) mais vraiment délicieux: on s'est battu pour les restes!




Pour le plat, Apolina nous a servi du 'Haché' (en français dans le texte) qui est une sorte de carbonnade sans bière: bien mijoté comme il faut, c'est parfait!


Et c'est donc à moi qu'incombait le dessert. Comme j'adore les produits laitiers et le lait battu (lait ribot ou karnemelk comme on dit aux Pays-Bas) j'ai préparé un hangop (lait fermenté égoutté) simplissime mais bluffant, que j'ai agrémenté de kletskoppen (petits biscuits croquants à réaliser en quelques minutes seulement) et d'un peu d'advocaat (cette liqueur aux oeufs dont je vous ai déjà donné plusieurs recettes: cette fois j'y ai ajouté du caramel et du rhum arrangé aux oranges amères).



Ingrédients (Pour 6 à 8 personnes):

Pour le hangop van karnemelk:

3 litres de lait fermenté (lait ribot, karnemelk, lait battu)
100ml de crème liquide
3 cuill à soupe de sucre glace

Pour les biscuits kletskoppen:

80g de beurre mou
240g de cassonade brune
120g de farine
80g d'amandes / noix de cajou / cacahouètes décortiquées (au choix) hachées
30ml d'eau
0,5 cuill à café de cannelle en poudre
1 pincée de sel

Pour l'advocaat:
voir ma recette ici en remplaçant la gelée de coings par un caramel préparé avec 200g de sucre et le kirsch par une liqueur à l'orange



Préparation:

La veille ou l'avant-veille, préparer le hangop. Dans un grand égouttoir posé sur un récipent, mettez deux épaisseurs d'étamine à fromage (tissage très fin) et versez y les 3 litres  de lait fermenté. Laissez égoutter 2-3 heures dans l'égouttoir, puis prenez les quatre coins des étamines et ficelez le tout en un baluchon que vous suspendez au dessus d'un seau ou d'un évier dans un endroit pas trop chaud pour que le liquide s'écoule lentement.
Récupérez le hangop après au moins 24h d'égouttage et réservez le au frais si besoin. Battez le avec e sucre glace pour le sucrer et le rendre bien onctueux. Pour servir, battez la crème liquide froide en chantilly et mélangez au karnemelk égoutté.


Hangop de lait ribot
Pour les kletskoppen, c'est super simple: mélangez à la main beurre mou et cassonnade. Ajoutez farine, sel et fruits secs hachés pour obtenir une texture sablée homogène et enfin l'eau pour rassembler le tout en une pâte relativement collante.
Avez vos mains prélevez des morceaux de pâte de la taille d'une noix que vous disposez sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé. Espacez bien les morceaux de pâte: les kletskoppen s'étalent beaucoup en cuisant.
Enfournez pour moins de 10 minutes à 180°C: surveillez bien la cuisson: vous devez voir des bulles bouillonner au centre des biscuits et avoir une couleur uniforme. Sortez la plaque deu four, laissez refroidir avant de décoller les biscuits et continuez avec le reste de pâte.

Servez le hangop dans de petits ramequins, garni de kletskoppen brisés et d'advocaat.

Smakelijk!


7 commentaires :

  1. oh oui les petites croquettes sont divines, c'est la nostalgie des "grands enfants" hollandais loin de leur pays, enfin ceux que je connais ;-))
    Merci pour cette recette, j'avais envie de tester la liqueur avocat car c'est trop bon
    mais trop de travail en ce moment dans le jardin mais je garde tout cela et essaierai plus vers l'automne mais merci beaucoup donc pour tenter ce dessert il faut commencer par la liqueur, jusqu'où mène la gourmandise….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah l'advocaat, c'est devenu une drogue chez nous, et j'ai déjà converti pas mal de monde, même ceux qui croyaient ne pas aimer ça.
      Les kletskoppen, c'est une recette tellement facile à faire qu'elle a rejoint mon répertoire de biscuits classiques: ce ne sont pas des biscuits super sexy, mais quand on commence, on ne sait plsu s'arrêter! ;-)

      Supprimer
  2. C'était bon ce déjeuner! On s'est régalé de hanghop et surtout de advocaat :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et maintenant je regrette de ne pas avoir fait plus de cet advocaat au caramel, parce que c'était quand même bien sympa effectivement! ;-)

      Supprimer
    2. Héhé, c'est comme ça qu'on devrait appeler l'advocaat en fait: 'yaplu' ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...