mardi 3 novembre 2020

Curry de coings du Cachemire (Bom Chount)

 

curry indien aux fruits

Je vous ai proposé il y a quelques semaines un curry birman ou j'avais utilisé des coings, cette fois c'est bien un curry 100% coings, végé, que je vous propose. Une recette du Cachemire, dans laquelle les coings, d'abord revenus à la poêle, sont ensuite mijotés dans une sauce acidulée par la tamarin et colorée par la poudre de piments du Cachemire, peu piquants mais à la couleur intense.
Un autre colorant naturel est parfois utilisé au Cachemire: l'infusion de Mawal, la fleur de Célosie (Celosia Cristata) qu'on connaît chez nous comme fleur d'ornement (elle ressemble à des crêtes de coq). J'ai fait sans, mais si vous en avez au jardin, vous pouvez en faire une infusion, à ajouter en fin de cuisson du curry.
Avec ou sans, ce curry de coings est de toute façon délicieux: je l'ai servi avec un riz aux carottes, amandes et raisins de corinthe.

 

curry aux pommes ou aux coings cachemire

 

Ingrédients (pour 3-4 personnes):

6-8 coings, selon la taille
4 cuill à soupe d'huile végétale ou de ghee
1 bel oignon
6 cardamomes vertes
2 bâtons de cannelle
1 grosse cuill à soupe de pâte de tamarin
1 cuill à café de gingembre en poudre
0,5 cuill à café de curcuma en poudre
1 cuill à café de sel
1 cuill à soupe de piment du Cachemire en poudre (à défaut, 1 càs de paprika + 1 càc de piment en poudre), diluée dans 3 cuill à soupe d'eau
graines de nigelle pour garnir

 

curry indien aux coings et piments

 

Préparation:


Pelez les coings, coupez les en 4 et retirez-en le coeur. S'ils sont très gros, coupez chaque quart en deux dans la longueur. Faites les revenir dans une poêle dans 2 cuill à soupe d'huile ou de ghee: jusqu'à ce que les coings soient légèrement colorés sur toutes leurs faces. Réservez.

Ajoutez 100ml d'eau bouillante sur le tamarin. Laissez ramollir.
Dans une sauteuse à fond épais, faites revenir l'oignon finement haché dans le reste de matière grasse. Quand il commence à caraméliser, ajoutez les cardamomes, la cannelle, puis gingembre et curcuma. Ajoutez 750ml d'eau dans la sauteuse, ainsi que le sel, et l'eau de tamarin filtrée. Laissez bouillonner une dizaine de minutes pour réduire en partie la sauce du curry. Ajoutez alors les coings et le piment du Cachemire dilué à l'eau.
Laissez cuire à couvert jusqu'à ce que les coings soient tendres au couteau, en découvrant si besoin en cours de cuisson pour obtenir une texture de sauce à votre goût.
Servez chaud, garni de graines de nigelle, avec du riz par exemple.


Bon appétit!



recette salée aux coings

15 commentaires :

  1. On trouve du mawal séché à City Express. Le nom du plat ressemble à un gros mot en hindi. Je te raconterai 😆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me rappelle que tu en avais trouvé effectivement! Héhé, curieux de savoir pour ce nom de plat tendancieux ;-)

      Supprimer
  2. Rentrant d'Auvergne, je me jette sur cette recette qui va ensoleillée ce temps tristounet. Et les hauts de cuisses au citron confit m'ont aussi fait de l'oeil !. Chouette retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, maintenant, tout de suite, j'irai bien m'exiler au vert quelque part en Auvergne! Merci pour le petit mot!

      Supprimer
  3. Pour les confinés de France qui font leurs courses à côté de chez eux, peut-on remplacer la pâte de tamarin par un produit plus aisément disponible?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Naomi! C'est effectivement une bonne question, le tamarin ne se trouve pas partout et en période confinée c'est encore moins facile. Pour l'acidité, je dirais 2 cuill à soupe de jus de citron, et pour apporter une petite touche fruitée, pourquoi pas un ou deux pruneaux écrasés pour qu'ils se fondent dans la sauce?
      Bonne soirée!

      Supprimer
  4. Super! J’ai les coings, le citron et les pruneaux, car ici non plus pas de pâte de tamari.
    Ça sera le repas de demain. Du coup vivement demain:)
    Et merci pour ce partage, avec idée d’accompagnement qui change un peu, c’es parfait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir! Content de voir que des recettes de coings qui sortent un peu des classiques trouvent preneurs! ;-)

      Supprimer
    2. Teste ce midi dans la « gamelle », c’était bien sympathique! Sans pruneau finalement puis qu’absent du placard, remplacé par une pomme... le petit goût acidulé est vraiment plaisant
      Les autres recettes sont aussi tentantes, le tout c’est de s’atteler à la réalisation :)
      Merci encore pour ces réalisations partagees

      Supprimer
    3. Merci, merci! C'était aussi mon repas de ce midi, il m'en restait encore un peu ;-)
      J'ai encore une ou deux nouvelles recettes de coings en tête pour le weekend, dont une spécialité russe assez originale ;-)

      Supprimer
  5. Ca mijote !
    Pas de tamari non plus, j'ai remplacé par qq dattes séchées et un jus de citron vert lacto-fermenté, ça m'a l'air pas mal ! Et j'ai mis les épluchures de coings en lacto aussi, on verra ce que ça donne ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial! J'avoue que moi qui adore les fermentations, je n'ai jamais testé les épluchures: je suppose qu'on doit pouvoir obtenir un vinaigre, comme avec les pelûres de pomme. Là je suis en train de tester les coings lacto-fermentés entier: ça évolue bien pour l'instant! ;-)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Si vous aimez la cuisine indienne, ça devrait vous plaire, c'est vraiment un bon curry.

      Supprimer
  7. C'est étonnant, je l'ai pas vu dans mes messages, cette recette époustouflante !!! J'ai été absente, c'est ça ...
    Dingue de cuisine indienne, j'ai tous ce qu'il faut pour le faire : cardamomes vertes, tamarin et piment du Cachemire etc.Fabuleux !!!
    J'ai encore 5 kg de coings, après avoir fait gelée, compote, fruits coupés au jus, chutney etc.
    A nous le bon curry, le coing doit-être extra avec ce curry, Merci Syll

    RépondreSupprimer