vendredi 13 janvier 2023

Pâtes au boeuf et aux oignons comme en Croatie

sporki makaruli recette



Une recette ramenée de Croatie dans nos valises ce printemps. Proximité avec l'Italie oblige, on mange pas mal de pâtes en Croatie (la Dalmatie où nous étions à d'ailleurs fait partie de la République de Venise au cours de son histoire).
Lors de notre séjour sur l'île de Hvar, on était tellement hors saison que seuls deux restaurants étaient ouverts dans la ville. Dans l'un de ceux-ci, les vieux habitués locaux mangeaient dans une salle en bas, alors que les touristes partaient chercher la lumière dans la salle du dessus avec terrasse. Et que mangaient-ils ces vieux croates (tous des hommes ce jour-là): des makaruni (pâtes artisanales croates) avec de la viande de boeuf mijotée: une version de 'Šporki makaruli' de Dubrovnik.

Il existe plusieurs versions de cette recette: celle que je vous propose ne contient pas de concentré de tomates (comme celle qui était servie ce jour-là), et est parfumée à l'ail, aux clous de girofle et au vin rouge. Comptez plusieurs heures pour le mijotage de cette recette qui demande un peu de surveillance (puisqu'on mijote à découvert): une recette à réserver pour une journée grise, donc.
Le résultat de ce mijotage une sauce concentrée riche en oignon et en boeuf, un peu comme un rendang indonésien sans épices sauf qu'ici ce n'est pas dans le lait de coco que le boeuf mijote, mais dans le saindoux! ;-).



pates et boeuf au vin rouge

Ingrédients (pour 4-6 personnes)


1kg de boeuf (carbonnade ou bourguignon), coupé en cubes de 3cm environ
1kg d'oignons, hachés
3 belles cuill à soupe de saindoux
1 petit bouquet de persil, haché
6 gousses d'ail, pressées ou hachées
6 clous de girofle
250ml de vin rouge
1 cuill à café de sel
1 cuill à café de poivre noir
fromage râpé (parmesan ou vieux chèvre) pour garnir


macaroni sauce viande vin rouge croatie

Préparation:


Dans une grande sauteuse, faites revenir sur feu moyen les oignons dans le saindoux jusqu'à ce qu'ils soient dorés (patience, avec une telle quantité, ça prend du temps). Ajoutez alors le boeuf en cubes, et continuez à faire revenir: après quelques minutes, le boeuf va commencer à rendre son eau: continuez à cuire sans ajout jusqu'à ce que celle-ci soit quasiment totalement évaporée.

Ajoutez alors le vin rouge et un verre d'eau, ainsi que sel, poivre, ail, persil et clou de girofle.
Mélangez et continuez à faire cuire sur feu moyen-doux, sans couvrir, en remuant de temps à autre et en ajoutant un peu d'eau quand il n'y a plus de liquide. La cuisson peut prendre 2-3h selon la qualité de la viande et selon la texture recherchée: à 2h les morceaux de boeuf auront encore de la mâche, après 3h, ils seront plus tendres. Retirez les clous de girofle si vous les retrouvez, et servez la viande et sa sauce confite avec des pâtes bien chaudes égouttées et enrobées d'un peu de saindoux, avec un peu de fromage râpé pour garnir.

Bon appétit!


pâtes au boeuf croatie recette

9 commentaires :

  1. Je pars ce matin au fond de la campagne sous la pluie. Maintenant, j'ai le projet de faire des pâtes au bœuf et ça change tout.
    Demain, ça sentira bon dans la maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, très bonne idée, ça! La météo (ça va être pluie non stop aujourd'hui à Bruxelles je crois) donne des envies de mijotage!

      Supprimer
  2. C'est un plat parfait pour une mijoteuse ! On laisse cuire doucement pendant des heures pour une texture fondante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment le genre de préparation qui est meilleure en mijotage tout doux.

      Supprimer
  3. Je le fais avec de la joue de boeuf ou porc ! C'est trrrès tendre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'imagine, ça doit être top, la joue devient tellement fondante en cuisson lente!

      Supprimer
  4. humm! j'ai déjà fait des carbonades et ça me fait penser à ton plat, d'ailleurs anonyme cuisine la joue! ça sera succulent et de saison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est clairement assez proche des carbonades ou du bourguignon, c'est sûr! C'est tellement réconfortant en cette saison je trouve.

      Supprimer
  5. Voilà qui me met l'eau à la bouche...

    RépondreSupprimer