samedi 2 janvier 2016

Galette des rois bretonne un peu 'Sud-Ouest' aux pruneaux, marrons glacés et Armagnac


 



Cette année, je fais voyager la galette bretonne au beurre salé de ma maman vers le sud-ouest, en souvenir du chouette séjour que j'ai fait au pays des Côtes de Gascogne et de l'Armagnac cet été.

Au programme donc, des pruneaux d'Agen (marinés à l'Armagnac, c'est encore mieux, sinon vous pouvez les mettre à tremper dans de l'Armagnac une heure avant de préparer la recette), du Vieil Armagnac, et quelques brisures de marrons pour encore plus de gourmandise.


Le résultat ne m'a encore fois pas déçu, mais bon, vous commencez à le savoir, comme à la base c'est mon gâteau préféré, je suis toujours inspiré pour lui faire voir du pays. Voici mes précédentes déclinaisons de cette délicieuse galette des rois:


Ingrédients:

250g de farine
125g de sucre
125g de beurre (demi-sel, bien sûr)
3 jaunes d'oeuf  (dont un pour dorer la pour la galette)
3 marrons glacés (ou 1 cuill à soupe de brisures de marron) hachées grossièrement
3 pruneaux (à l'armagnac, sinon trempés 1 heures), égouttés et hachés grossièrement
1 cuill à soupe de lait en poudre (facultatif)
1 cuill à soupe de vieil armagnac



Préparation:
Tamisez la farine, mélangez-la avec le sucre et le lait en poudre (si vous en avez) et faites un puit au centre. Versez-y deux des jaunes d'oeufs et le beurre coupé en morceaux, l'armagnac, les pruneaux hachés et les brisures de marrons.
Mélangez d'abord du bout des doigts en ramenant la farine vers le centre, puis malaxez plus franchement jusqu' à avoir une belle boule de pâte. Laissez reposer la pâte 1/2h. Beurrez une moule à tarte (en métal de préférence pour la galette cuise bien par dessous), posez-y la boule de pâte et écrasez avec votre poings pour l'étaler (n'oubliez pas la fève!). Continuez avec le bout des doigts et la paume de la main jusqu'à ce que la fine galette soit étalée jusqu'aux bords du moule.

Dorez avec un jaune d'oeuf battu puis faites des traits à la fourchettes pour former des losanges (très important ça, c'est la touche esthétique vintage!).
Enfournez à four chaud (th 7) pour 20 minutes (en surveillant pour éviter qu'elle ne soit trop cuite).
Laissez refroidir et servez dans le moule, c'est plus facile (sauf si votre moule à un fond amovible)!

Bon appétit!

11 commentaires :

  1. Wahou elle est superbe ta galette ! Elle a l'air trop bonne. Et bien garnie en plus :) Bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, bises et bonne année! C'est une recette toute simple, mais le résultat est quand même joli, c'est vrai!

      Supprimer
  2. Quelle créativité comme le témoigne le récapitulatif ! C'est toujours un plaisir de venir chez toi
    Bonne année pour toi et les tiens et bonne année à ton blog pour notre bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Belle année à toi aussi, et encore merci pour ta fidélité ici, ça me fait plaisir de voir que des gens reviennent régulièrement!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ah oui! Même malade, c'est la recette annuelle qui me tient à cœur ;-)

      Supprimer
  4. quelle créativité et inventivité ! incroyable !
    Perso, étant surtout bec sucré et pas trop galette, c'est la version 2011 qui retient mon attention.
    Allez, voilà une excellente raison d'organiser un prochain apéro !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups j'ai appuyé trop vite sans meme te souhaiter une belle année gourmande.

      Supprimer
    2. Merci! Et bonne année gourmande à toi aussi, Corinne!
      En version salée, on avait bien aimé, mais ça fait longtemps, il faudrait que je la refasse!
      Et merci pour ton clin d'oeil dans ton récup du mois ;-)

      Supprimer
  5. Testée et approuvée: à la maison et au boulot. Merci pour cette recette qui devient du coup une de mes recettes phare...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool! Merci, ça me fait très plaisir que cette recette deviennent un classique dans d'autres foyers ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...