mardi 2 juillet 2019

Crème-dessert vietnamienne aux haricots blancs (Chè đậu ván)




soupe sucree de haricots vietnam

Lors de nos vacances au Vietnam il y a quelques années, on avait adoré déguster du Chè à tout moment de la journée, parfois sans trop savoir ce que contenaient nos bols. Le Chè, c'est la petite soupe sucrée, aux haricots, au maïs, au tapioca, etc. qu'on déguste dans la rue quand on a une petite envie de douceur. Certains stands proposent un seul type de chè, d'autres proposent de nombreuses préparations, à associer selon l'envie du moment (généralement on a laissé faire les vendeurs, c'était plus simple).
Je vous avais déjà proposé une version au maïs il y a quelques années (Chè bắp), la version du jour est aux haricots blancs (des mojettes de Vendée pour moi), épaissie à la fécule de pomme de terre et servie comme souvent avec une crème de coco. C'est super bon et très simple: le plus compliqué reste de peler les haricots blancs, mais vous pouvez aussi tricher et acheter des haricots mungo décortiqués (en épicerie indienne).
Le parfum classique est la feuille de pandan, mais vous pouvez tout à fait parfumer le chè à la vanille, au rhum ou à l'arôme de votre choix.


dessert vegan vietnamien


Ingrédients (pour 3 personnes):

150g de haricots blancs secs
100g de sucre
2 feuilles de pandan nouées ou arôme de votre choix
1,5 cuill à soupe de fécule de pomme de terre ou de manioc

Pour la crème coco:

150ml de lait de coco
25g de sucre
0,5 cuill à soupe de fécule de pomme de terre ou de manioc
1 bonne pincée de sel


dessert aux mojettes



Préparation:

Faites tremper les haricots blancs dans de l'eau chaude pendant 2 heures environ.

Pour la crème coco: faites chauffer le lait de coco dans une petite casserole. Ajoutez le sucre, le sel, puis la fécule déliée dans une cuill à soupe d'eau. Laissez épaissir sur feu doux en remuant, puis retirez du feu et laissez refroidir.

Retirez la peau des haricots blancs trempés (je fais une incision au bout avec mon ongle, puis je presse pour faire glisser le haricot hors de sa peau).
Faites cuire les haricots décortiqués dans 500ml d'eau environ, jusqu'à ce qu'ils soient tendres mais pas réduits en purée. Laissez tiédir.

Faites chauffer 300ml d'eau avec le sucre et les feuilles de pandan si vous en avez. Quand le sucre est dissout, ajoutez la fécule déliée dans 2 cuill à soupe d'eau. Laissez épaissir sur feu moyen-doux en remuant, puis ajoutez l'arôme (du rhum pour moi, bien sûr) et les haricots blancs égouttés.
Faites cuire deux-trois minutes, puis retirez du feu.

Servez chaud, tiède ou froid, nappé d'un peu de crème coco.


Bon appétit!



che recette vietnam


8 commentaires :

  1. On fait la version tapioca en Inde :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que finalement c'est assez proche du tapioca sucré que préparait aussi ma maman (et c'est sans doute pour ça que j'aime ça!) ;-)

      Supprimer
  2. Un dessert aux haricots a tout pour me plaire, j'adore cette texture. En bonus de la noix de coco, que demander de plus. Je pense tester cette recette rapidement, peut être en réduisant la quantité de sucre par contre.
    Merci pour ce partage!
    (je viens d'ailleurs de noter la recette de Jambalaya pour faire une version ce soir avec des saucisses qu'on m'a données et dont je ne sais quoi faire, on en prépare presque jamais à la maison! Je suis contente d'avoir trouvé l'inspiration chez vous).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! C'est ma plus grande joie de blogueur d'inspirer les gens dans leur cuisine! ;-)
      Oui, pour le Che, on peut sans problème réduire la quantité de sucre, voire pourquoi pas, ne pas sucrer et laisser chacun le faire avec du miel ou du sucre en poudre à sa guise!
      Bonne journée!

      Supprimer
  3. Comme j'aime découvrir des recettes et ingrédients venus d'ailleurs. Je suis toujours à la recherche de goût ou de texture inconnus et voilà que je tombe par hasard sur cette recette de Chè đậu ván.
    Je vais tester c'est certain :-)
    En ce moment, je suis en pleine expérimentation de boissons fermentées, d'ailleurs un levain de gingembre s'active avec cette chaleur.
    Merci pour la découverte,
    Clémentine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça te plaira! Les boissons fermentées, j'aime beaucoup aussi (ça fait plus de 15 ans que je bois du kombucha maison). Pour le moment j'ai aussi un vin de riz chinois en fermentation. Bon dimanche!
      Sylvain

      Supprimer
  4. Oh, ça me plait bien ta recette... si tu veux bien, je la testerais bien avec des flageolets de Touraine pour la mettre dans la prochaine newsletter de mon association ! Je travaille maintenant sur les races et variétés locales de la région Centre :)
    Ca peut se servir avec un coulis de fruit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir! Je n'ai pas testé avec un coulis de fruits, mais ça devrait marcher, oui! Il est également possible d'ajouter des fruits légèrement compotés au mélange: c'est une base et ça se prête bien à la créativité!

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...