mardi 4 septembre 2018

Haricots verts lacto-fermentés à l'huile d'olive (Liban)



haricots verts liban

Vous me connaissez, je ne peux pas résister à une recette qui associe ail et piment, c'est vraiment la combinaison qui me fait craquer. Je n'ai donc pas hésité longtemps devant cette recette libanaise du livre Mouneh de Barbara Abdeni Massaad.
J'ai un peu adapté la recette (augmenté la quantité de piment, of course, mais aussi choisi de griller les gousses d'ail), mais ça reste une recette super simple: des haricots verts frais, un peu de poivron, de noix hachées, d'ail et de piment, on recouvre le tout d'huile d'olive, on laisse la fermentation faire sa magie et ensuite on sert sur une table de mezzé avec beaucoup de fierté! ;-)

Suivant la recette du livre, je n'ai pas blanchi les haricots. Si vous avez peur de la (faible) toxicité des haricots crus, vous pouvez blanchir 1 minutes les haricots dans l'eau bouillante avant de les refroidir puis de les sécher avant la mise en bocal. Honnêtement, vu qu'il s'agit d'un mezzé et que les quantités consommées sont faibles, je ne me suis pas embêté (et puis les blanchir peut tuer les bactéries qui vont faire office dans la lacto-fermentation).
Après deux semaines, les haricots sont devenus plus souples, on perdu leur couleur vive et sont devenus délicieusement acidulés grâce à la fermentation (signe qu'elle a bien fonctionné, si ce n'est pas le cas, méfiance!*). Ces haricots sont parfaits je trouve pour garnir un sandwich!

*Les conserves anaérobies comme celles-ci peuvent conduire au développement du Clostridium botulinum, à l'origine de la redoutée toxine botulique. Travaillez de la façon la plus propre possible et vérifiez bien que les haricots sont bien acidifiés après 10 jours. Vous pouvez également comme me l'a suggéré une lectrice d'abbord fermenter les haricots en saumure, puis les transférer sous huile.

haricots verts recette libanaise



Ingrédients:

500g de haricots verts frais
200g de poivron rouge
100g de noix 
3 gousses d'ail
2 cuill à café de piment en paillettes
1,5 cuill à café de sel
huile d'olive


haricots a l'huile liban


Préparation:

Lavez, (blanchissez les à l'eau bouillante si vous le désirez), séchez et équeutez les haricots verts.
Faites griller les gousses d'ail en chemise quelques minutes sur une plaque en fonte très chaude. Laissez tiédir, pelez et hachez finement. Si vous le voulez, profitez de la plaque chaude pour toaster légèrement les cerneaux de noix avant de les hacher grossièrement.
Coupez le poivron en morceau de 2-3cm de large maximum.

fermentation haricots verts

Mélangez tous les ingrédients (sauf l'huile d'olive) et tassez bien dans un ou deux bocaux stérilisés. Versez de l'huile d'olive pour recouvrir le tout. Fermez les bocaux. Laissez fermenter au moins deux semaines dans un endroit pas trop chaud avant de consommer (en ouvrant les bocaux de temps à autre pour évacuer le gaz).
Vérifiez (en croquant un petit bout de haricot) que la fermentation s'est bien passée: les haricots doivent être acides (signe que la fermentation s'est bien déroulée, ce qui élimine le risque -minime- de botulisme). Servez comme condiment.


Bon appétit!


haricots verts comme au Liban

4 commentaires :

  1. Waow!!! Il faut juste un bon morceau de pain croustillant pour prendre un peu. Je pense que ça serait pas mal non plus sur un bol de riz! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, du bon pain ou du riz pour saucer un peu l'huile parfumée ;-)

      Supprimer
  2. moi j'arrête la mise en boîte avec HO car je n'ai eu que des problèmes ....maintenant fermentation au sel sinon rien ... dommage ça avait l'air très bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que les conserves à l'huile d'olive, j'en fait rarement, mais là, pas de problème! J'ai peut-être eu de la chance ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...