vendredi 30 août 2019

Atole de zarzamora: boisson de maïs à la mûre (Mexique)



boisson mures mais


Quand j'étais gamin, j'avais un problème avec les mûres. J'adorais la gelée de mûres de ma maman, mais je n'aimais pas du tout aller les cueillir dans les haies le long des chemins du village. Déjà parceque je me faisais toujours griffer par les ronces, mais surtout car ça tombait toujours début septembre  et qu'on devait faire ça le mercredi après-midi, alors que j'aurais préféré rester devant le Club Dorothée à découvrir Dragon Ball Z ou les Chevaliers du Zodiaque! ;-)

Depuis, j'avoue que la cueillette des mûres me manque un peu, du coup il y a trois ans, j'ai décidé d'installer un mûrier (sans épines, je ne suis pas maso, hein!). Il a pris ses aises petit à petit, et cette année il commence à être généreux. Pas encore de quoi faire de la gelée, mais assez pour agrémenter nos desserts et cocktails au fur et à mesure de la maturité des fruits. 

Pour la recette mexicaine du jour, il s'agit d'un atole (proche du champurrado dont je vous avais déjà donné la recette): une boisson chaude mexicaine sucrée et légèrement épaisse, ici simplement composé de masa harina (farine de maïs pour tortillas) de sucre piloncillo (ou panela, en épicerie latina) et d'une bonne quantité de mûres fraîchement écrasées.



boisson maïs mûres



Ingrédients (par personne):

250ml d'eau
1 cuill à soupe de piloncillo (ou de cassonade)
2 cuill à soupe bombées de masa harina (de maïs violet pour moi)
1 généreuse poignée de mûres



boisson mexicaine epaissie au mais



Préparation:

Dans une petite casserole, amener l'eau avec le piloncillo à ébullition. Dans un petit bol, diluez la masa harina avec un peu d'eau, versez dans la casserole et fouettez pour éviter les grumeaux. Faites mijoter quelques minutes jusqu'à ce que le mélange soit épaissi à votre goût. Retirez du feu.
Ecrasez les mûres avec un peu de sucre pour obtenir une purée. Ajoutez le tout dans la casserole, mélangez bien et servez sans attendre!

Santé!


soupe de mures mais


5 commentaires :

  1. On fait la même chose en Inde avec du riz (c'est une recette qui se perd) mais en ajoutant du salé (un pickles indien par ex)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, du coup avec le pickles ça fait un peu le lien avec le congee chinois, dans lequel on met aussi des éléments salés pour apporter du relief!

      Supprimer
  2. Mais où tu trouves de la masa harina violette... Déjà que la normale (jaune ou blanche) est pas simple à trouver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, j'avoue pour le coup, je suis chanceux: j'ai une épicerie latino-américaine à 300m de chez moi (Raices latinas à Schaerbeek), et parfois elle a de la masa harina de maïs bleu!

      Supprimer
  3. ça ressemble au kisiel polonais, sauf qu'en Pologne on utilise de la fécule de pomme de terre. je tenterai bien la recette avec de la fécule (plus facile à trouver).

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...