mardi 15 septembre 2020

Kouign Amann à la crème

 

kouign amann à la creme

 

Je dois vous avouer que tout ne s'est pas vraiment passé comme prévu pour cette recette. Bon, déjà, le concept de Kouign Amann sans beurre est un peu surprenant (puisque 'amann' veut dire... beurre), et j'étais intrigué quand j'ai découvert cette recette dans le 'Le grand classique de la cuisine bretonne' de Jacques Thorel.

De la pâte à pain, de la crème, du sucre, pas de feuilletage compliqué, je me suis lancé en imaginant naïvement que la crème resterait tranquillement dans la pâte à pain (la recette de Jacques Thorel ne donne pas beaucoup de détail). Et bien non, après 3 minutes dans le four, la crème s'est fait la malle: heureusement que j'avais lancé la cuisson dans un plat à bord. Pour sauver un peu le tout, j'ai décidé d'arroser régulièrement le pain avec la crème sucrée qui avait coulé autour. Comme le résultat est quand même plutôt sympa et qu'on retrouve bien le goût caramélisé du kouign amann (bien que sans le feuilletage, mais ça c'était attendu), je vous livre quand même la recette ;-)

kouign amann maison pate a pain


Ingrédients:


600g de pâte à pain
250ml de crème épaisse (crème crue pour moi, ramenée de Normandie)
150g de sucre

kouign amann caramelise maison


Préparation:

Pour la pâte à pain, pétrissez environ 400g de farine, 200ml d'eau (quantité à adapter pour obtenir une belle pâte lisse), 1 cuill à café de levure de boulanger, 1 cuill à café de sel. Laissez doublez de volume, puis étalez sur un plan de travail fariné en une grande galette ronde.
Etalez la crème sur cette galette, puis saupoudrez avec le sucre. Repliez les bords de la galette vers le centre pour obtenir un carré, puis repliez encore les coins (c'est à cette étape que je n'ai pas vraiment assuré je pense, habitué comme je suis à faire des pâtes à pain plutôt lâches).

Transférez dans un plant beurré (pas trop grand) à bord, et enfournez à 180°C. Arrosez le kouign amann avec la crème qui coule au fur et à mesure de la cuisson, pour obtenir un gâteau bien doré et la croûte sonnante en fin de cuisson (45 minutes environ).

Laissez refroidir avant de déguster, avec une bolée de cidre par exemple!

Bon appétit!

 
kouign amann sans feuilletage

 

10 commentaires :

  1. Ça m’a l’air bien plus que "sympa", le brillant doré de la croûte me donne l’eau à la bouche ... et pleins d’idées :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, Il me plait beaucoup ce Kouing Amann, en plus une recette de Jacques Thorel. C'est un chef que j'apprécie énormément, je croyais qu'il avait prit sa retraite. Grâce à vous je viens de voir que nenni il est magistrat à Vannes. Ce chef j'adorais la voir avec sa bonhomie et son excellente cuisine, je l'avais connu dans la célèbre émission du grand Joel Robuchonm "Bon appétit bien sur" Merci à vous je vais m'offrir ce livre. Votre kouing amann me donne vraiment envie, à très vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai son livre depuis des années, j'y pioche régulièrement de chouettes recettes, je le conseille!

      Supprimer
  3. Hummmmmmmm... j'en salive devant mon écran !

    RépondreSupprimer
  4. Ah! cette recette et tes démélés avec la crême! Parfois on ne maîtrise rien, ça m'arrive aussi mais le résultat a l'air satisfaisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je râlais ferme dans ma cuisine quand j'ai vu la crème couler de partout, mais finalement comme ça ce n'était pas mal non plus!

      Supprimer
  5. J'ai failli acheté le livre de Jacques Thorel, mais je suis presque sûre que je l'ai déjà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai deux, un qui n'est pas très épais et l'autre qui ressemble plus à un vrai livre, que j'utilise plus souvent.

      Supprimer