mardi 1 septembre 2020

Vareniki aux prunes (ravioles ukrainiennes aux prunes)


vareniki prunes


Des fruits en plat principal? Sans sucre ajouté? Et pourquoi pas? Ce n'est pas trop dans nos habitudes en France et en Belgique, mais plus à l'est, c'est assez classique. C'est ainsi par exemple qu'en Ukraine on n'hésite pas à farcir les raviolis locaux (appelés vareniki) avec des prunes ou des abricots, deux fruits qui quand ils sont cuits développent une belle acidité et ne sont pas trop sucrés.

Mon collègue Alain m'a donné la semaine dernière des prunes de Namur ('Simple Altesse') de son jardin (je vous avais déjà proposé une recette de porc avec ces prunes il y a quelques années): on en a croqué une partie, fait une compote aussi et le reste a finit dans ces vareniki. On les a mangés en plat principal, simplement agrémentés de crème épaisse (avec un peu de vinaigre pour ressembler à la crème aigre ukrainienne): c'était très bon comme ça, mais si vous voulez la jouer sucré, vous pouvez saupoudrer le tout de cassonade.


vareniki ukraine prunes


Ingrédients (pour deux personnes):


200g de farine
2 oeufs
1 pincée de sel
Une douzaine de belles prunes fermes
facultatif: cassonade et cannelle en poudre

ravioli ukrainiens fruits


Préparation:


Mélangez farine, sel et oeufs pour obtenir une pâte, que vous pétrissez 2-3 minutes pour bien amalgamer. Laisser reposer 30 minutes environ à couvert, puis passez au laminoir (ou au rouleau) jusqu'à obtenir une pâte à raviole fine (je vais jusqu'à l'avant denier cran de ma machine à pâtes). Découpez des cercles de 9 cm environ, réservez les chutes de pâte.
Avec vos doigts, mouillez le bord de la moitié de chaque cercle. Placez une demi prune dans chaque cercle (éventuellement saupoudrée d'un peu cassonade et de cannelle). Refermez la raviole, en évitant d'emprisonner trop d'air avec la prune et en pressant avec les doigts pour bien souder les bords. Réservez les vareniki au fur et à mesure sur un plat fariné.
Roulez les chutes de pâte pour faire encore quelques ravioles.

Faites cuire les vareniki 10 minutes environ à l'eau bouillante salée, en deux fois pour ne pas qu'ils ne collent pas les uns aux autres dans la casserole. Egouttez et servez chauds, avec de la crème aigre (ou crème épaisse mélangée à un peu de vinaigre), avec encore un peu de cassonade si vous les servez sucrés.

Bon appétit!

varenyky ukraine


9 commentaires :

  1. C'est étonnant cette recette mais tellement bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle parceque c'est suprenant, alors que ce sont des ingrédients très simple. Mais tu as raison, c'est très bon!

      Supprimer
  2. il y a des plats qu'on peut choisir de manger salé ou sucré : les vermicelles au lait, la soupe au potiron...
    Tu vas essayer avec des coings ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée avec les coings (je commence à cogiter, mais les miens ne sont pas encore mûrs). il faudra par contre que je les précuise un peu avant.

      Supprimer
  3. je crois que je vais essayer avec mes petites pêches de vigne qui tombent. Enrobées de pâte elles vont être ravies! et moi aussi. Chouette recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, des pêches de vigne, la chance. Celles qu'on trouve sur les marchés n'arrivent pas à la cheville de celles qu'on peut avoir au jardin!

      Supprimer
  4. MMhhmmm c'est tentant. C'est vrai qu'en Pologne, on mange des fruits en plat comme les pierogi aux myrtilles (les meilleurs selon moi) ou des soupes froides de fruits et/ou légumes. Je suis pas super fan des soupes froides par contre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les pierogi aux myrtilles, le rêve (mais avec de vraies myrtilles des bois, bien sûr). J'aime assez bien les soupes froides aux fruits (j'ai une recette de soupe géorgienne aux cerises que j'adore).

      Supprimer
    2. Je reste traumatisée par une de ces soupes d'été. Horrible! On en rigole encore dans la famille des années après :) Et, oui les myrtilles polonaises sont des bêtes de compétition. J'aime aussi celles de montagnes (dans les Pyrénées) mais vu leur taille, c'est plus pour de la dégustation sur place.

      Supprimer