mardi 22 octobre 2019

Mon mole un peu simplifié: 'Mole sylvano'



mole chocolat piment


Mole (à prononcer molé) signifie sauce en langue náhuatl: c'est un peu le curry du Nouveau Monde, une sauce délicieusement intense, mélangeant produits pré-colombien et influence hispanique. C'est incroyablement bon quand c'est bien préparé, mais pour construire les saveurs comme il se doit, la plupart des recettes nécessitent de nombreux ingrédients.
Je vous en ai déjà proposé plusieurs recettes: le manchamanteles (qui tâche la nappe), à l'ananas, le mole verde aux tomatillos, et un pepian, cousin plus ancien du mole, épaissi aux graines de courge.

J'adore ça, mais j'avoue que parfois je me décourage devant la liste des courses, c'est pour ça que je vous propose aujourd'hui ma version quelque peu simplifiée, avec des raccourcis, mais fidèle à l'esprit des recettes mexicaines. Ne vous méprenez pas, ça reste une recette plutôt pour le weekend, et il vous faudra quand même des piments séchés mexicains (à commander en ligne), je gagne juste un peu de temps en remplaçant les épices grillées une à une par un bon mélange garam masala, et les fruits secs par une purée de noisettes ou d'amandes qu'on trouve en épicerie bio. Pour le côté fruité, j'ai utilisé du sirop de Liège. Bref, de quoi me simplifier la vie avec des produits du placard, et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser ;-)




comment cuisiner piments mexicains




Ingrédients:

6 piments séchés passilla
4 piments séchés ancho
3 piments séchés chipotle
2 cuill à soupe de saindoux ou d'huile d'olive
4 tomates
1 oignon
4 gousses d'ail
1 tranche de pain, bien grillée (un peu noircie, c'est bien) 
1 cuill à café de sel
1 cuill à soupe de garam masala
3 cuill à soupe de purée de fruits secs (noisettes et raisins pour moi)
2 cuill à soupe de sirop de Liège
40g de bon chocolat noir 70% 




mole maison


Préparation:


Coupez les piments séchés en deux, retirez tiges et graines. Faites chauffer un comal ou un poêle en fonte ou en acier et faites y griller les piments ouverts en deux sur chaque face, juste le temps qu'ils commencent à cloquer. Réservez dans un bol et couvrez d'eau chaude. Laissez tremper une heure au moins.
Sur la poêle chaude, faites griller à sec les tomates, les gousses d'ail et l'oignon non pelé, jusqu'à ce qu'ils noircissent ici et là. Laissez tiédir, puis pelez les gousses d'ail, l'oignon et les tomates.

Égouttez les piments en gardez assez d'eau pour pouvoir les mixer en une pâte épaisse et brune (je le fait au mixeur plongeant).
Faites chauffer le saindoux dans une grande sauteuse et faites y revenir la pâte de piments pendant une dizaine de minutes environ. Pendant ce temps, mixez tous les autres ingrédients en purée (sauf le chocolat). Versez la purée obtenue dans la sauteuse et faites revenir en mélangeant régulièrement pendant au moins 30 minutes à feu moyen: la pâte doit devenir brillante, siffler et se détacher des parois de la sauteuse.
Coupez le feu, ajoutez le chocolat et mélangez jusqu'à ce qu'il soit fondu. Passez la pâte de mole au chinois pour obtenir une texture lisse et brillante. Cette pâte peut se garder au frigo plusieurs jours sans problème, voire plus si vous la mettez sous huile.


Pour servir votre mole: faites cuire du poulet ou du porc au bouillon jusqu'à ce qu'il soit très tendre. Diluez la pâte de mole (3 cuill à soupe pour deux personnes) avec une ou deux louches de bouillon chaud dans une petite casserole et laissez mijoter quelques minutes. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement selon votre goût.
Servez la viande chaude en morceaux, couverte de sauce mole, avec du riz par exemple.


Bon appétit!

sauce piment chocolat



4 commentaires :

  1. J'aime bien ta version, bien fusion :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était délicieux, et la version simplifiée ma poussera à en faire plus souvent. Surtout que la pâte de mole se garde bien au frigo!

      Supprimer
  2. Trop de piments pour moi, lyonnaise!!! et on ne gâche pas le chocolat ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi! On ne gâche pas le chocolat, on le 'sublime' comme on dit dans les émissions télé ;-)
      Je peux comprendre pour le piment, même s'il faut savoir que les piments séchés mexicains sont plus aromatiques que piquants. Si tu as l'occasion de goûter un jour un vrai bon mole, tente le coup, tu pourrais être surprise d'aimer ça.
      Allez, promis, la prochaine recette sera sans piment! ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...