jeudi 7 janvier 2010

Galette bretonne au beurre salé

Dans ma famille, la galette des rois n'était jamais une frangipane, mais cette galette que ma maman préparait chaque année. C'est une recette très simple (qu'elle tenait de l'école ménagère), et je me rappelle tout petit avoir préparé cette recette avec elle: ça doit être une des première recette que j'ai fait seul à la maison, et à ce titre, cette galette toute simple mais délicieuse garde une place particulière pour moi parmi les pâtisseries. Quand j'étais étudiant, je la préparais souvent, toute l'année, car ça ne demande pas de matériel compliqué et je la réussissais même dans mon mini four électrique (et surtout parceque je la trouve délicieuse, hein! ;-).

Sa simplicité se prête à bien des variations, les deux classiques de la maison étaient fruits confits / kirsch et coco/rhum (ma préférée).
Si vous voulez la préparez en galette des rois, choisissez une fève assez plate car la galette est peu épaisse!
Voici la liste des variantes de cette galette que j'ai préparé au fur et à mesure des années:

En 2015: Une version nippo-bretonne au thé matcha et cerises confites
En 2016: Une version 'un peu sud-ouest' aux pruneaux, marrons glacé et armagnac


Ingrédients:

250g de farine (ou 175g farine et 75g de coco râpée si vous faites la variante rhum coco)
125g de beurre salé
125g de sucre
2 jaunes d'oeuf + 1 jaune d'oeuf pour dorer
parfum (pour la rhum-coco: 2 cuill à soupe de rhum, ou bien kirsch, amande amère...)


Préparation:

Dans une jatte ou sur votre plan de travail, mettez la farine, creusez un trou au centre et mettez-y le beurre coupé en morceau, le sucre, 2 jaunes d'oeufs et le parfum. Mélangez d'abord du bout des doigts en ramenant la farine vers le centre, puis malaxez plus franchement jusqu' à avoir une belle boule de pâte. Laissez reposer la pâte 1/2h. Beurrez une moule à tarte (en métal de préférence pour la galette cuise aussi par dessous), posez-y la boule de pâte et écrasez avec votre poings pour l'étaler (n'oubliez pas la fève -comme moi- si vous la préparez pour l'épiphanie). Continuez avec le bout des doigts et la paume de la main jusqu'à ce que la fine galette soit étalée jusqu'aux bords du moule.
Dorez avec un jaune d'oeuf battu puis faites des traits à la fourchettes pour former des losanges (très important ça, c'est la touche esthétique).
Enfournez à four chaud (th 6-7) pour 20 minutes (en surveillant pour éviter qu'elle ne soit trop cuite).
Laissez refroidir et servez dans le moule, c'est plus facile!

Bon appétit!




23 commentaires :

  1. Je vais l'essayer ce week-end. Faire de la pâtisserie quand il neige dehors, cela nous réchauffera. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. je cherchais une bonne recette de galette bretonne alors merci je verrai ça dès que possible! bonne année

    RépondreSupprimer
  3. Quand j'étais gosse la galette n'était qu'au beurre salé-sucré… Un genre de "Kouign Amann" parfois fourrée aux pommes ou aux pruneaux mais souvent sans rien d'autre que le bon goût de la pâte.
    Merci de cette image et recette… un voyage de 40 ans en arrière. A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, ça me fait super plaisir de lire ça, parceque parfois je me sens un peu seul avec ma galette au beurre salé quand tout le monde ne parle que de frangipane! ;-)

      Supprimer
    2. Depuis le temps que je cherchais La Recette, celle ci me paraît conforme à ce que je recherche, Merci beaucoup, et bon appétit bien-sur

      Supprimer
  4. Non, non, tu n'es pas seul, c'est un classique du nord-ouest de la France et pour moi aussi, ça évoque bien des souvenirs. J'en ai même le goût dans la bouche rien qu'en y pensant ! Pourtant cela fait bien longtemps que j'en ai mangé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf! Ca me rssaure, pendant des années, je me demandais même si il n'y avait pas que dans ma famille qu'on préparait ça: ma maman la faisait, mes tantes aussi parfois, mais j'en ai pas vu chez beaucoup d'autres gens (mais bon, en région nantaise on était peut-être en limite de la zone d'influence de cette galette) ;-)

      Supprimer
    2. J'ai un copain dans les Deux-Sèvres qui en fait une très semblable. Et il y a aussi le broyé du Poitou qui est plus ou moins la même chose, en version moins moelleuse et cassante: tu donnes un léger coup de poing dessus pour la "découper", d'où son nom de "broyé".

      Supprimer
  5. Merci pour ta recette. Testée, approuvée et piratée.
    http://www.piratageculinaire.com/2014/01/galette-bretonne-au-beurre-sale.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les pirates! L'occasion de vous dire que j'aime bien votre cuisine et votre style! ;-)

      Supprimer
  6. Merci pour la recette. Je viens de faire 3 galettes. Une au rhum, une au coco-rhum et une aux agrumes.
    C'est le gateau préferé de mon mari et ça fait un moment que je cherche une recette.
    Merci de la Suisse
    Stephanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien! Ca reste une recette fétiche pour moi aussi! ;-)

      Supprimer
  7. Bonjour,
    Vous ne précisez pas le diamètre de votre moule.
    Ces quantités correspondent à quel moule ?
    Est-il contre-indiqué de mélanger les ingrédients au robot ?
    Et, encore une question : ne peut-on étaler la pâte obtenue au rouleau ?
    Merci pour vos réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Brigitte,
      Je fais la galette dans un moule de 25 cm de diamètre pour qu'elle soit bien fine.
      Pour le mélange au robot, je n'en ai pas donc je n'ai jamais essayé, mes mains font bien l'affaire ;-)
      Je n'étale pas la pâte au rouleau, ça évite d'avoir à la fariner, ce qui risque de la rendre trop sèche.
      J'éspère que ça vous aidera!

      Bon dimanche!

      Supprimer
  8. Premier essai pour cette galette. Pâte étendue au rouleau (sans farine) et posée sur du papier sulfurisé n'ayant pas de moule en fer. Une vraie réussite. Merci.
    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Très content que ça vous ait plu: c'est une recette qui est chère à mon coeur ;-) Bon dimanche!

      Supprimer
  9. Je l'avais faite l'an dernier, plusieurs fois, et sincèrement elle est délicieuse. Mon unique moule en métal ne sert que pour elle. Rhum coco et nature avec du rhum (aaaah le rhum et son goût subtil dans les préparations..... Je ne m'en lasse pas !). Nantaise d'adoption (depuis un an presque et demi) j'adhère j'adore et merci ! Belle découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'avoue que chez moi aussi, le moule en métal lui est presque principalement dédié ;-)
      Bienvenue à Nantes (même si après 1 an et demi, tu dois déjà t'y sentir chez toi) ;-)

      Supprimer
  10. merci pour cette très bonne recette je l'adore moi qui suit du Poitou je dirais qu'elle est meilleure que le broyé du Poitou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhhooo, merci c'est gentil, ça fera plaisir à ma maman (et je ne vais rien dire aux habitants du Poitou, hihi! ;-) ).

      Supprimer
  11. une très belle galette,
    je vais la faire samedi,
    bonne soirée et merci pour la recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fera plaisir à ma maman! Merci ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...